Un avion militaire se crashe dans une zone pavillonnaire après avoir été percuté par un oiseau (Texas)

10

L’armée américaine vient de publier une vidéo montrant comment un avion de la Navy s’est crashé dans une zone pavillonnaire de Lake Worth, au Texas, en septembre 2021. Quelques secondes avant l’accident, le McDonnell Douglas T-45 Goshawk avait été heurté par un oiseau au cours d’un vol d’entrainement. L’avion s’était écrasé sur trois maisons sans faire de blessé. Les deux pilotes avaient eu le temps de s’éjecter, l’un d’eux avait été gravement blessé après avoir touché une ligne électrique mais a depuis récupéré de ses blessures.

Partager sur Facebook

TOP COMMENTAIRES

  1. Tokar

    Vu le coût des missiles sol air, il me semble plus judicieux d’organiser des lâchés d’oiseaux partout en Ukraine

  2. Anonyme

    La zone dégagée au loin ressemble fort à la piste d’atterrissage sur laquelle il s’apprêtait, a priori, à se poser (D’où sa faible vitesse. A la vitesse de croisière la piste aurait été plus rapidement derrière lui !). Et c’est bien sa vitesse faible qui ne lui a pas permis d’atteindre la piste. Chaque avion a une vitesse de plané optimale qui lui permet, sans moteur, de parcourir la plus grande distance possible en perdant le moins d’altitude. Avant l’impact il était probablement déjà un peu limite, mais après impact, il a encore perdu de la vitesse. L’avion n’avait plus assez de vitesse pour garder assez de portance pour voler jusqu’à la piste.

30 COMMENTAIRES

    • Anonyme
      Invité

      Je crois les doigts, dans quelques années les gens se rendront compte du vent que promet Tesla, et l’arnaque dans laquelle vous tombez comme vous êtes tombés avec Apple et l’Iphone. Tesla n’a aucune avancée technologique, n’a pas plus de bonnes idées que les autres. Ils vendent juste du marketing, et mettent des vies en danger en vendant des fonctionnalités non abouties. SVP rendez vous compte qu’on achète pas une voiture comme on achète un smartphone. Soyez sur de la voiture dans laquelle vous roulez et arrêtez d’encourager Tesla à faire n’importe quoi

  1. Mouais
    Invité

    Merci DN de s’assurer aussi de l’état de santé de nos oreilles.

    Diminuez le son, c’est criard :)

    Sérieusement, ils auraient pas pu le faire planer encore un peu avant de s’éjecter : on voit clairement au loin une zone dégagée ?

    • Anonyme
      Invité

      La zone dégagée au loin ressemble fort à la piste d’atterrissage sur laquelle il s’apprêtait, a priori, à se poser (D’où sa faible vitesse. A la vitesse de croisière la piste aurait été plus rapidement derrière lui !). Et c’est bien sa vitesse faible qui ne lui a pas permis d’atteindre la piste. Chaque avion a une vitesse de plané optimale qui lui permet, sans moteur, de parcourir la plus grande distance possible en perdant le moins d’altitude. Avant l’impact il était probablement déjà un peu limite, mais après impact, il a encore perdu de la vitesse. L’avion n’avait plus assez de vitesse pour garder assez de portance pour voler jusqu’à la piste.

    • drlivingstone
      Invité

      @Anonyme : les avions de chasse et autres avions militaires spécifiques ont une très faible portance, ne peuvent pas planer (« finesse » trop faible) et la perte de poussée entraîne presque invariablement le crash.

  2. Top gun
    Invité

    En tant que spécialiste aéronautique, je vous affirme que cet oiseau est en réalité un drone russe, soit un drone à la forme d’un oiseau, soit un oiseau avec un implant et contrôlé directement du Kremlin, c’est vraiment et véritablement la véritable vérité véridique avérée vraie !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

:roll: :cool: :razz: :kiss: :o ;-) :!: :oops: :shock: :cry: :???: :sad: :grin: :arrow: :idea: :mrgreen: :lol: :twisted: :| :vomit: :smile: :x :?: :evil: