Permis de conduire: cette lourde amende si vous oubliez vos lunettes

Si vous portez des lunettes de vue, ne les oubliez surtout pas lorsque vous conduisez. Cela peut vous priver de votre permis de conduire

© Permis de conduire: cette lourde amende si vous oubliez vos lunettes

Voir le sommaire Ne plus voir le sommaire

Pour renforcer la sécurité routière, les conducteurs doivent se montrer aussi prudents que possible. Et les autorités sont là pour vous le rappeler lors des contrôles qu’ils effectuent sur les routes. Si vous commettez une infraction, les forces de l’ordre vous colleront une amende ou suspendront votre permis de conduire.

En plus de vos comportements au volant, des détails qui peuvent vous sembler anodins peuvent aussi vous coûter cher. Saviez-vous qu’oublier vos lunettes de vue constitue une infraction passible d’une amende ?

N’oubliez jamais vos lunettes de vie lorsque vous prenez le volant

Les conducteurs qui portent des lunettes de vue doivent absolument les porter au volant.

À lire Fraude: ce couple touche plus de 140 000 euros d’allocations en 10 ans

En effet, si vous avez du mal à voir de loin ou de près, cela peut altérer vos capacités à conduire. Et capacités altérées rime avec risques d’accident. Pour éviter de vous mettre en danger et de devenir un danger pour les autres, n’oubliez jamais vos lunettes.

Au même titre que votre permis de conduire, vérifiez que vous les avez sur vous avant de prendre la route.

Si vous avez des problèmes de vision, cela peut limiter vos aptitudes à conduire.

Les conducteurs qui ont besoin de lunettes de vue peuvent être soumis à des restrictions pour conduire. D’ailleurs, ces restrictions s’affichent normalement sur votre permis de conduire.

À lire CAF: une nouvelle prime de 598 euros versée fin mai, les français concernés

Si vous avez le nouveau format de permis de conduire, le code de votre restriction est visible dans la colonne 12 au verso.

Notez bien que cette mesure ne concerne pas uniquement les lunettes, mais également les lentilles de contact. Si vous les portez temporairement et que l’échéance arrive à son terme, vous pouvez demander à supprimer la mention sur votre permis de conduite.

Pour cela, vous devez demander à votre ophtalmologiste de vous procurer une attestation.

Sans ce justificatif, la restriction restera affichée sur votre permis de conduire. Et si vous ne portez pas vos lunettes ou vos lentilles pendant un contrôle routier, votre permis de conduire en pâtira.

À lire Permis de conduire: très bonne nouvelle pour ces conducteurs, les 3 mois vont sauter

Un oubli qui peut vous coûter votre permis de conduire

Pour les conducteurs qui portent des lunettes de vue, le permis de conduire affiche le code 01. Si vous oubliez vos lunettes, il vaut mieux prier pour ne pas subir un contrôle routier.

En effet, si un agent de police vous attrape, vous risquez une grosse amende. Et la sanction peut même aller jusqu’à vous priver de votre permis de conduire.

Lorsque les forces de l’ordre vous interpellent sur la route, ils inspectent les papiers de votre véhicule. Pour votre permis de conduire, ils s’assurent que vous ne transgressez à aucune des restrictions mentionnées.

L’oubli de vos lunettes de vue ou de vos lentilles de contact vous expose à une contravention de 4ᵉ classe.

À lire Vacances d’été 2024: la semaine à réserver d’urgence c’est la moins chère de toutes

Si vous vous faites épingler, vous pouvez écoper d’une amende forfaitaire de 135 euros. Si vous payez dans les 15 jours suivant le contrôle, vous pouvez bénéficier d’une minoration à 90 euros.

Par exemple, si vous ne payez pas dans les 60 jours, l’amende se retrouvera majorée à 375 euros. Selon chaque situation, l’oubli de vos lunettes peut vous coûter jusqu’à 750 euros.

En plus de la grosse amende, 3 points peuvent vous être retirés sur votre permis de conduire. Aussi, les forces de l’ordre peuvent immobiliser votre voiture. Si vous n’acceptez pas la sanction, votre permis de conduire peut se retrouver suspendu pendant 3 ans.

Vous pouvez aussi écoper d’une interdiction de conduire certaines catégories de véhicule.

À lire CAF: tout savoir pour toucher le RSA avant 25 ans

Enfin, la police peut vous obliger à suivre un stage d’obligation de la sécurité routière. Bien évidemment, vous devrez payer les frais de la formation de vos poches.