Chèque énergie: c’est votre dernière chance de recevoir cette aide jusqu’à 277 euros

Le chèque énergie s'apprête à arriver chez vous. D'ailleurs, une nouvelle vague d'envoi est prévue à compter du 25 avril prochain.

© Chèque énergie: c'est votre dernière chance de recevoir cette aide jusqu'à 277 euros

Voir le sommaire Ne plus voir le sommaire

Le chèque énergie poursuit sa tournée des départements. À partir de la semaine prochaine, de nouvelles régions vont pouvoir en profiter en le recevant chez eux.

Un chèque énergie vital

Le gouvernement s’engage fermement envers les ménages français en fournissant diverses aides. Et le chèque énergie fait partie de ces coups de pouce.

Destiné principalement aux 20 % des foyers les plus modestes, ce dispositif offre donc un soutien financier basé sur les revenus. Il permet ainsi le règlement des factures d’énergie et l’achat de combustibles de chauffage.

À lire CAF: qui peut toucher cette prime de 200 euros pour se former à ce métier très demandé ?

De plus, il peut se voir utilisé pour des améliorations énergétiques, comme l’a souligné récemment le ministère de l’Économie et des Finances. Depuis le 2 avril, environ 5,6 millions de foyers modestes recevront automatiquement ce chèque.

Et ce sans nécessiter de démarches préalables. Concernant les envois, ces derniers se déroulent de manière progressive jusqu’au 25 avril et les critères d’éligibilité et les montants alloués ont été précisés par Le Figaro.

Le montant du chèque dépend du revenu fiscal de référence de 2021 et varie entre 48 et 277 euros. Cela fait suite à une grille mise en ligne par le ministère sur son site internet.

D’ailleurs, un simulateur en ligne était disponible sur chequeenergie.gouv.fr pour vérifier l’éligibilité. De plus, un dispositif de contestation sera mis en place cet été pour les ménages estimant avoir droit au chèque énergie.

À lire Fraude: ce couple touche plus de 140 000 euros d’allocations en 10 ans

De bénéficiaires toujours plus nombreux

Les bénéficiaires peuvent utiliser ce chèque pour diverses dépenses liées à l’énergie. Quant aux professionnels, ils sont tenus de l’accepter.

Cette année, il peut également être utilisé pour payer les charges locatives dans les logements sociaux. Une première en France, depuis l’instauration de ce chèque.

Vous l’aurez donc compris, le chèque énergie, d’un montant variant de 48 à 277 euros selon les revenus et la composition du foyer est une aide cruciale. Pour beaucoup, il constitue une aide financière pour couvrir les dépense en énergie (gaz, électricité, fioul).

Il peut aussi permettre de financer des travaux visant à améliorer l’efficacité énergétique des habitations. Cette semaine, treize nouveaux départements bénéficient de ces précieuses aides.

À lire CAF: une nouvelle prime de 598 euros versée fin mai, les français concernés

Parmi les départements, on peut citer l’Auvergne-Rhône-Alpes avec l’Isère (38), l’Ain (1), le Rhône (69), la Haute-Savoie (74). Dans le Grand-Est, on note le Haut-Rhin (68).

Une nouvelle vague d’envoi du chèque énergie

Le département de l’Île-de-France, à savoir Paris (75), la Seine-et-Marne (77), les Yvelines (78), l’Essonne (91), les Hauts-de-Seine (92), le Val-de-Marne (94) se disent aussi concernés.

En Nouvelle-Aquitaine, les Deux-Sèvres (79), en Occitanie, la Haute-Garonne (31). Pour savoir si vous pouvez bénéficier de cette aide, un simulateur en ligne est donc disponible.

En quelques clics, vous pouvez déterminer votre éligibilité. Ce processus simplifié vise ainsi à garantir que tous ceux qui ont besoin de cette assistance puissent y accéder facilement.

À lire Permis de conduire: très bonne nouvelle pour ces conducteurs, les 3 mois vont sauter

Quant à l’utilisation du chèque énergie, les bénéficiaires peuvent ainsi le dépenser directement en ligne sur le site chequeenergie.gouv.fr. Où l’envoyer par courrier à leur fournisseur d’énergie, qui déduira le montant de leur prochaine facture.

Malheureusement, environ un million de Français passent ainsi à côté de cette aide. Et ce, en raison d’un manque d’information ou de démarches jugées complexes.

Il est donc important de se renseigner et de demander de l’aide si nécessaire. L’allocation de ces chèques peut avoir un impact significatif sur le budget des ménages les plus vulnérables sur le plan énergétique.

En aidant à payer une partie des factures d’énergie, le gouvernement espère non seulement apporter une aide individuelle. Mais aussi encourager donc des pratiques plus durables telles que l’amélioration de l’efficacité énergétique des logements.

À lire Vacances d’été 2024: la semaine à réserver d’urgence c’est la moins chère de toutes