Chèque énergie: vous recevrez votre aide du 8 au 12 avril si vous habitez dans ces départements

Si vous habitez l’un de ces départements, votre chèque énergie sera dans votre boîte aux lettres d'ici à quelques jours.

© Chèque énergie: vous recevrez votre aide du 8 au 12 avril si vous habitez dans ces départements

Voir le sommaire Ne plus voir le sommaire

Bonne nouvelle ! La campagne d’envoi du chèque énergie 2024 a débuté le 2 avril et s’étendra jusqu’au 25 avril. Ainsi, ce sont 5,6 millions de foyers modestes qui recevront le chèque énergie sans aucune démarche préalable.

Alors que la première vague des d’envois a eu lieu entre le 2 et le 5 avril, la seconde débutera dès le 8 avril pour s’achever le 12 avril. Quels seront les départements concernés par la seconde vague d’envois ?

Les première et deuxième vague d’envois du chèque énergie

La campagne d’envois du chèque énergie a donc commencé le mardi 2 avril 2024. Elle durera jusqu’au 25 avril.

À lire LEP: très mauvaise nouvelle pour 11 millions de français qui vont perdre de l’argent

Voici la liste des départements qui ont été les premiers à recevoir cette aide financière :

Centre-Val de Loire : Indre. Départements d’outre-mer : Guadeloupe, Guyane, Réunion, Mayotte, Martinique et Saint-Martin. Grand Est : Ardennes, Bas-Rhin, et Haute-Marne. Hauts-de-France : Aisne et Nord. Île-de-France : Seine-Saint-Denis.

Normandie : Orne. Nouvelle-Aquitaine : Creuse. Lot-et-Garonne et Dordogne. Occitanie : Ariège, Aude, Pyrénées-Orientales, Tarn-et-Garonne et Gard. Et enfin, Provence-Alpes-Côte d’Azur : Vaucluse.

Puis, au total, ce sont les habitants de 43 départements qui recevront leur chèque énergie dès le début de la semaine prochaine. Voici lesquels :

À lire RSA: qui va toucher cette aide majorée ? Les Français concernés

L’Allier, le Cantal, la Drôme, la Loire, l’Ardèche, la Haute-Loire, la Nièvre, la Haute-Saône. L’Yonne, la Saône-et-Loire, Territoire de Belfort, les Côtes-d’Armor, le Loir-et-Cher, le Cher. La Corse, les Vosges, l’Aube, la Marne, la Meuse, la Somme, la Vienne, la Corrèze, les Deux-Sèvres. La Haute-Vienne, la Charente-Maritime, les Landes, la Charente, la Seine-Maritime, le Calvados. La Manche, la Lozère, les Hautes-Pyrénées, le Tarn, l’Hérault, l’Aveyron, le Lot, le Gers. Et enfin, les Alpes-de-Haute-Provence, les Hautes-Alpes, la Mayenne, la Sarthe, la Vendée et le Maine-et-Loire.

Et les dernières vagues d’envois ?

Deux nouvelles vagues d’envois auront lieu pour les semaines à venir. En effet, la troisième vague d’envoie du chèque énergie se fera entre le 16 et le 19 avril. Et enfin, la dernière, entre le 22 et le 25 avril.

Mais attention, prudence ! « Aucun démarchage téléphonique n’est entrepris par l’administration. Toute sollicitation de ce type doit être refusée. En aucun cas les coordonnées bancaires des bénéficiaires ne seront demandées« , précise le ministère de l’Économie sur son site internet.

Quel est le montant du chèque énergie 2024 ?

C’est en fonction des revenus du ménage que l’État accorde le chèque énergie. Ainsi, le seuil maximum a été fixé à 11. 000 euros par unité de consommation (UC).

À lire CAF: qui va toucher cette aide de 200 euros pour se former à ce métier ?

À noter que la première personne vaut une UC, la deuxième 0,5 UC, puis les autres 0,3 UC.

Ainsi, à titre d’exemple, un couple avec deux enfants (2,1 UC) doit avoir un revenu fiscal de référence (RFR) de 23. 100 € maximum pour y prétendre. Le montant du chèque fait ensuite l’objet d’un calcul qui se base sur un barème.

Comment utiliser cette aide ?

Toutes les personnes qui bénéficient du chèque énergie peuvent l’utiliser pour régler :

– Les factures des fournisseurs d’électricité, de gaz naturel, d’autres combustibles de chauffage (bois, fioul domestique, etc.)

À lire Électricité: ces changements sur les heures creuses qui agacent déjà tous les Français

– Les charges de chauffage qui figurent dans les redevances de logements-foyers conventionnés à l’aide personnalisée au logement (APL), ainsi que dans les EHPAD, les EHPA, les résidences autonomie, les établissements et les unités de soins de longue durée (USLD)

– Certaines dépenses relatives à la rénovation énergétique du logement. C’est d’ailleurs un professionnel certifié « Reconnu garant de l’environnement » (RGE) qui doit alors effectuer cette rénovation.

– Et enfin, bonne nouvelle pour le chèque énergie 2024 ! En effet, le chèque énergie peut être utilisé pour le paiement des charges locatives incluant des frais d’énergie dans le parc social (HLM).

Tous les professionnels des secteurs en question ont l’obligation d’accepter le chèque énergie. Ce chèque n’est jamais encaissable auprès d’un organisme bancaire.

À lire Ne faites plus cette erreur avec votre chargeur ça fait exploser votre facture d’électricité