Chèque énergie 2024: toutes les dates d’envoi selon votre département

Nombre de Français les attendaient avec impatience et le gouvernement les a enfin dévoilées : les dates d’envoi du chèque énergie.

© Chèque énergie 2024 toutes les dates d'envoi selon votre département

Voir le sommaire Ne plus voir le sommaire

En 2024, ce sont 5,6 millions de foyers français qui recevront un chèque énergie. À quelle date ? Qui concerne-t-il ? Quel sera son montant ? Comment l’utiliser ? Voici tout ce que vous devez savoir sur cette aide financière non négligeable.

Les dates d’envoi du chèque énergie 2024

Généralisé en 2018 pour remplacer les tarifs sociaux de l’électricité et du gaz, le chèque énergie est une aide que le gouvernement verse sous conditions de ressources.

Ce chèque, nominatif, vous aidera pour le paiement des factures d’énergie, l’achat de combustible, et certains travaux énergétiques.

À lire A quelques jours de son mariage elle découvre que son futur mari est le père de son petit-frère

Cette année 5,6 millions de foyers recevront cette aide. Ce chiffre correspond aux 20 % de foyers les plus modestes.

En 2024, cette aide sera envoyée entre le 2 avril et le 15 mai selon les informations que le ministère de l’Économie a communiquées à la presse cette semaine.

Les dates d’envoi précises, département par département, seront communiquées ultérieurement par le gouvernement.

Quelles sont les conditions d’éligibilité ?

Pour bénéficier du chèque énergie, vous devez avoir déclaré vos revenus à l’administration fiscale. L’éligibilité à ce coup de pouce est conditionnée à un plafond de ressources, qui correspond au Revenu Fiscal de Référence par unité de consommation (RFR/UC).

À lire CAF: ces aides sociales encore plus facile à toucher avec cette nouveauté

Vous pourrez bénéficier de cette aide si vos revenus n’excèdent pas :

– 11 000 euros pour une personne seule
– 16 500 euros pour un couple (+3 300 euros par personne en plus dans le foyer)

La valeur des unités de consommation composant le ménage fait l’objet du calcul suivant  :

– La première personne du foyer compte pour 1 unité de consommation.
– La deuxième personne du foyer compte pour 0,5 unité de consommation.
– La troisième personne du foyer et les suivantes comptent pour 0,3 pour unité de consommation.

À lire Retraite: la pension à ne pas dépasser pour toucher les chèques vacances

Le chèque énergie fait donc l’objet d’un envoi automatique en fonction de votre déclaration à l’administration fiscale.

Quel est le montant du chèque énergie ?

Le montant du chèque énergie dépend donc des revenus et de la composition du foyer.

Le montant minimum de cette aide s’élève à 48 euros et son montant maximum atteint 277 euros.

Aujourd’hui, le montant moyen du chèque énergie est de 148,60 euros.

À lire CAF: qui va toucher cette aide jusqu’à 800 euros pour partir en vacances ?

Comment l’utiliser ?

Cette aide a donc pour but de vous aider financer une dépense énergétique.

Par exemple, pour régler votre facture énergétique « auprès de votre fournisseur d’électricité, de gaz, de chaleur, de fioul domestique, ou d’autres combustibles de chauffage (bois, etc.) », précise le site du service public.

Il aide aussi au paiement de votre redevance en logement-foyer (si vos dépenses en énergie ne sont pas à votre nom).

A noter que le chèque énergie peut aussi servir à financer des dépenses relatives à des travaux de rénovation énergétique. D’ailleurs, il est cumulable avec MaPrimeRénov’.

À lire Vacances d’été: la technique pour se faire rembourser quand il fait trop mauvais

Aussi, pour cette année 2024, la loi de finances pour 2024 (article 231) donne la possibilité pour les locataires de logement HLM d’utiliser ce chèque pour payer les charges de chauffage.

Règlement de vos dépenses avec le chèque énergie

Pour régler votre dépense, vous pouvez alors remettre votre chèque énergie en main propre, ou l’envoyer par courrier.

Vous ne pouvez le verser qu’à votre fournisseur d’énergie (EDF, ENGIE, ENI…), au gestionnaire de votre logement-foyer, ou encore à l’entreprise qui effectue des travaux de rénovation énergétique à votre domicile principal.

Ainsi, lorsque vous adressez votre aide à l’un de vos fournisseurs d’énergie, la valeur de vos factures chez ce fournisseur sera déduite de votre chèque énergie.

L’ordre de priorité est alors le suivant : réduction de factures non payées antérieures au versement du chèque. Puis, réduction de la facture à venir, si le montant du chèque le permet.

Pour mémoire, en 2023, la valeur de cette aide était la même, donc entre 48 euros et 277 euros. Pour les ménages qui n’ont pas encore utilisé le chèque 2023, attention ! Vous avez jusqu’au 31 mars 2024.