Chèque énergie: tout savoir pour pouvoir le toucher comme 12 millions de Français

Le chèque énergie revient en force. Versé à 12 millions de Français, ce dernier permet de régler une partie de ses dépenses énergétiques.

© Chèque énergie tout savoir pour pouvoir le toucher comme 12 millions de Français

Voir le sommaire Ne plus voir le sommaire

C’est désormais acté depuis plusieurs semaines : le chèque énergie revient ! Lancé le 21 avril 2023, ce dernier sera de retour, avec un montant qui varie.

Le chèque énergie fait son grand retour

Le chèque énergie revient pour supporter le pouvoir d’achat des ménages. Cette aide précieuse permet aux Français de payer une partie de leurs factures énergétiques.

Lancé par le gouvernement, ce dernier est accordé une fois par an selon la situation familiale et les ressources du foyer. Il s’agit, comme son nom l’indique d’un chèque nominatif.

À lire Facture de Gaz: cette hausse exceptionnelle en juillet 2024 pour tous les Français

Ce dernier se veut ainsi prérempli que vous pouvez utiliser pour payer vos factures énergétiques. Avec ce chèque énergie, vous pouvez payer l’électricité, le gaz ou encore l’achat de combustibles (fioul, bois, etc.).

Au mois d’avril 2023, son montant oscillait entre 48 euros et 277 euros. Cette année, son attribution a débuté à compter du 21 avril 2023 pour s’achever le 30 mai selon votre département.

Vous aviez donc la possibilité de consulter le calendrier de versement du chèque énergie 2023 sur le site officiel du gouvernement. D’ailleurs, le paiement des factures d’énergie n’était pas le seul avantage que vous obtenez en étant bénéficiaire du chèque énergie.

Vous pouviez également l’utiliser pour des travaux énergétiques dans votre logement. Si vous décidiez d’utiliser le chèque pour effectuer des travaux de rénovation énergétique, il était possible d’obtenir trois devis gratuits par des artisans de votre région.

À lire Retraite Agirc-Arrco: qui va toucher le bonus temporaire prévu en 2024 ?

Depuis sa création, en 2016, le chèque énergie est donc une institution. En moyenne, ce dernier se veut envoyé à 5,6 millions de ménages.

Les personnes éligibles se définissent comme les foyers les plus modestes, qui représentent pas moins de 20 % de la population française. Face à la montée exceptionnelle des prix du gaz et de l’électricité, de nombreux Français ont pu en bénéficier.

De plus en plus de ménages en bénéficient

D’après les chiffres du gouvernement, on estime ainsi que plus de 12 millions de ménages peuvent en bénéficier. Une situation inédite, qui devrait se répercuter sur l’année 2024.

En effet, le chèque énergie reste ainsi une aide importante pour de nombreux foyers qui peinent à joindre les deux bouts. Il contribue ainsi à réduire les inégalités en matière d’accès à l’énergie.

À lire Une prime de pouvoir d’achat à 10 000 euros, les français concernés

Comme l’a récemment fait savoir le média Centre Presse Aveyron, le montant de cette aide s’élève actuellement à 250 euros, mais il peut également varier selon la composition et les revenus du foyer bénéficiaire.

Pour savoir si vous êtes éligibles à cette aide, il faut se baser sur le revenu fiscal de référence. Celui-ci étant calculé selon l’avis d’imposition de 2022 et les membres qui composent le foyer du bénéficiaire.

Les allocataires éligibles au chèque énergie bonus doivent effectuer leur demande dans les plus brefs délais. En effet, après le 31 octobre 2023, aucune demande pour l’année en cours ne se voudra traitée.

Tout savoir sur les montants de cette aide

Le 23 novembre dernier avait lieu la journée de lutte contre la précarité énergétique. L’occasion pour le gouvernement de revenir sur ses engagements en matière d’aides.

À lire Cette aide que des millions de parents vont toucher augmente et son nouveau montant

Ainsi, le chèque énergie se définit comme une aide sert avant tout à payer les factures d’énergie. Elle peut concerner l’électricité, ce qui est le cas dans la majorité des cas, mais aussi le gaz ou encore le fioul, le bois et la biomasse.

Le chèque énergie permet d’acheter tous les combustibles qui permettent de se chauffer. Sachez que ce dernier peut être utilisé en ligne pour régler sa facture ou bien en l’envoyant, en format papier, à son fournisseur.

Pour savoir si vous en faites partie, l’Etat prend en compte d’une part vos revenus, mais aussi le nombre de personnes dans votre foyer.

Si vous habitez seul, il faut par exemple que vos revenus soient inférieurs à 11.000 euros l’année précédente. Pour savoir si vous êtes éligible, il vous suffit d’aller sur le site chequeenergie.gouv.fr et remplir son simulateur. Pour ce qui est du montant, enfin, cela peut aller de 48 à 277 euros, avec une moyenne aux alentours de 150 euros.

À lire CAF: le versement des aides change, ces Français qui ne sont pas concernés