Chèque carburant 2024: très bonne nouvelle pour 1 million de Français

Zoom sur les dernières évolutions du chèque carburant : une extension arrive pour 1 million de Français grâce aux députés !

© Chèque carburant 2024 très bonne nouvelle pour 1 million de Français

Voir le sommaire Ne plus voir le sommaire

Le chèque carburant fait la une avec une grande annonce ! Plus d’un million de Français s’ajoutent à la liste des bénéficiaires en 2024. Découvrez dans cet article si vous pouvez le recevoir.

Qui aura le droit au chèque carburant ?

C’est officiel. Le chèque carburant continue de faire sensation avec une annonce cruciale. Une extension notable à 60 % des Français, soit 10 % de plus que prévu à la base va avoir lieu.

Conçu à la base pour 50 % des travailleurs les plus modestes, plus de Français vont pouvoir recevoir le chèque carburant. Bonne nouvelle donc.

À lire CAF: le montant exceptionnel de la prime d’activité après la dernière hausse

Charles de Courson, chef de file du groupe indépendant Liot à l’Assemblée Nationale, s’est alors confié sur le sujet. Il révèle que ce changement vient d’un amendement adopté lors du vote sur le projet de loi de finances 2024.

Le but ? « Mieux couvrir les classes moyennes. » Le chèque carburant permet ainsi un coup de pouce aux français qui ont des revenus modestes.

Les députés ont joué un rôle clé dans cette extension. En effet, ils ont voté cette loi malgré le rejet du ministre de l’Économie, Bruno Le Maire. Ce dernier, en désaccord avec la « politique du chèque » n’a pas réussi à bloquer cette décision.

Souvenez-vous pourtant ! Cette mesure de pouvoir d’achat de 100 euros avait été initié par le président de la République, il y a un mois et demi.

À lire CAF: la liste complète des aides sociales selon le nombre d’enfants à charge

Plus d’un million de Français en plus pourront le recevoir

Prévu pour profiter à près de 4,3 millions de Français, le chèque carburant s’élargit désormais à « 1,3 ou 1,4 » million de personnes en plus. Ce n’est donc pas rien.

Au total ? 5,6 à 5,7 millions de Français, notamment parmi les 50 % les plus modestes, pourront profiter de cette aide cruciale. Une décision qui vise à alléger le poids financier lié à l’usage quotidien de la voiture pour se rendre au travail.

Les députés confient également : « En 2023 […] ce dispositif chèque carburant était ouvert aux cinq premiers déciles. Dix millions de travailleurs devaient être éligibles. Cependant, sur le montant provisionné, seulement 430 millions d’euros ont été effectivement dépensés, pour 4,3 millions de bénéficiaires. »

Une prime de 100 euros par véhicule

Vous l’aurez donc compris. Cette prime est une excellente nouvelle pour les Français concernés.

À lire Permis de conduire: les seniors bientôt contraints de le repasser ?

Pour la recevoir, c’est très simple. L’aide prendra la forme d’une indemnité de 100 euros par véhicule. En effet, me montant de l’aide ne change pas.

Cela représente tout de même un grand soutien. L’aide s’évalue à environ 20 centimes par litre pour un automobiliste moyen, sur une période de 6 mois.

Une bouffée d’air bienvenue pour ceux qui font face aux défis de l’inflation et aux coûts en hausse du carburant. Vous ne trouvez pas ?

Mais quand sera versé cette aide ? Suite aux annonces du Président de la République en septembre 2023, le chèque carburant devrait entrer en vigueur à partir de janvier 2024.

À lire Automobilistes: une amende de 135 euros si vous avez cet équipement très utile dans votre voiture

Cette annonce offre ainsi une aide positive. Les personnes concernées pourront ainsi faire face plus vite aux dépenses liées à l’usage de leur voiture pour aller au travail.

Le chèque carburant se présente donc comme une mesure bien plus vertueuse qu’une simple baisse de prix. Il s’annonce comme une réponse concrète aux besoins des Français.

En élargissant son champ d’application et en augmentant le nombre de bénéficiaires, le gouvernement veut vraiment se mobiliser. En effet, il semble déterminé à apporter une aide concrète à ceux qui en ont le plus besoin.

Reste à voir comment cette mesure influencera non seulement les finances des ménages, mais aussi la transition vers une mobilité plus durable. Affaire à suivre donc…

À lire Chèque énergie 2024: toutes les règles à respecter pour réussir sa réclamation