L’huile d’olive risque de disparaitre et voici la terrible raison

Le prix de l'huile d'olive connait actuellement une flambée. La faute aux conditions climatiques qui pourrait même la faire disparaitre…

© L'huile d'olive risque de disparaitre et voici la terrible raison

Voir le sommaire Ne plus voir le sommaire

Mauvaise nouvelle pour les amateurs d’huile d’olive. Celle-ci pourrait bientôt disparaitre de nos cuisines. La faute aux intempéries qui provoquent de mauvaises récoltes.

Un produit proche de la perfection

Ingrédient indispensable de nombreuses recettes, l’huile d’olive est la star de nos tables. Cette huile à la belle couleur jaune et au parfum fruité est en effet adorée par les Français.

Il s’en consomme environ 110 000 tonnes chaque année. L’huile d’olive est utilisée pour de nombreuses recettes, chaudes ou froides. Elle est appréciée avant tout pour son goût caractéristique. Mais aussi pour ses qualités nutritionnelles.

À lire CAF: le montant exceptionnel de la prime d’activité après la dernière hausse

En effet, c’est une huile reconnue depuis longtemps pour ses propriétés santé. Les bienfaits de l’huile d’olive sont en effet nombreux. On la dit par exemple anti-inflammatoire. Elle est donc idéale pour lutter contre les douleurs articulaires. De plus, elle permet de stimuler la circulation sanguine et d’apaiser les inflammations.

Mais c’est aussi une alliée insoupçonnée contre le vieillissement de la peau. Riche en antioxydants, cette huile fait le boulot de nombreuses crèmes anti-âge. Vous pouvez en faire des masques à poser quelques minutes pour redonner à la peau tout son éclat et sa souplesse.

L’huile d’olive est aussi un soin pour les cheveux. Inutile de se ruiner en produits capillaires coûteux. Il suffit de réaliser un masque avec du yaourt et cet ingrédient. Laissez poser cette mixture pendant quelques minutes avant de rincer. Votre crinière vous dira merci.

Il y a encore mille raisons d’aimer l’huile d’olive. Elle a la bonne idée d’être source d’oméga-9 ! Cet acide gras monoinsaturé fait aussi partie des « bonnes graisses ». Il est excellent pour préserver la santé du cœur. Bref, cette huile n’a que des avantages. Son seul défaut reste son prix !

À lire CAF: la liste complète des aides sociales selon le nombre d’enfants à charge

Une pénurie d’huile d’olive à prévoir ?

En effet, elle est bien plus chère que les huiles de colza ou de tournesol. Et la tendance ne risque pas de s’inverser. Car l’huile d’olive pourrait connaitre une pénurie dans les mois à venir. La raison ?

Les conditions climatiques défavorables qui ont frappé les principales régions productrices. On peut citer parmi elles, l’Espagne qui est le premier producteur mondial. La production ibérique a chuté à environ 620 000 tonnes. Elle était d’environ 1,3 million de tonnes.

L’Italie connait aussi le même problème. La production nationale est en forte baisse cette année. Tout le centre et le nord de la péninsule a vu sa production s’effondrer.

Les pluies diluviennes et les chaleurs très longues se prolongeant tout l’automne ont eu raison des récoltes. Toujours en Italie, c’est un autre problème qui frappe les arbres. La propagation de la bactérie Xylella fastidiosa a pour effet de réduire de 30 % la production d’huile d’olive.

À lire Permis de conduire: les seniors bientôt contraints de le repasser ?

Tous ces problèmes combinés font que cette huile se fait rare. Et donc, plus chère ! Depuis quelques semaines, son prix subit une envolée remarquable. Son niveau mondial a grimpé à 8 900 dollars (8 326 euros) la tonne en septembre, rapporte CNBC.

Cette situation n’est pas sans rappeler la hausse du coût du cacao. Là aussi les conditions climatiques ont défavorisé le développement des fèves. Résultat : le prix du chocolat a fait un bon ces dernières semaines.

Le prix de l’huile d’olive quant à lui devrait poursuivre son inflation. Il ne faut pas espérer voir la tendance s’inverser d’ici à la fin de l’année. Reste à savoir si les futures récoltes seront meilleures pour voir les prix s’inverser au supermarché.