Alerte santé: ne buvez plus ces marques de bouteilles d’eau elles contiennent des microplastiques

Faut-il continuer à acheter de l'eau dans le commerce ? Découvrez pourquoi les bouteilles d'eau ne sont pas si sûres que cela pour la santé !

© Alerte santé ne buvez plus ces marques de bouteilles d'eau elles contiennent des microplastiques

Voir le sommaire Ne plus voir le sommaire

Les bouteilles d’eau sont-elles impropres à la consommation ? En tout cas, il faut s’en méfier… Car dans nombre d’entre elles, il y a des plastiques, mais aussi des pesticides.

Que nous cachent vraiment nos bouteilles d’eau ?

Nos bouteilles d’eau sont-elles si bonnes que cela pour notre santé ? En réalité, leur consommation ne serait pas si clean qu’on le croit. Pourtant, leurs mérites sont vantés depuis longtemps.

Consommer des bouteilles d’eau serait plus sain que l’eau qui vient du robinet, dit-on… Mais, l’eau vendue ainsi en supermarché pourrait être une fausse amie. Tout d’abord, ces eaux contiennent parfois des minéraux qui ne conviennent pas à tout le monde.

À lire Alerte info: mauvaise nouvelle 2 millions de Français vont devoir changer d’adresse

Les personnes souffrant par exemple d’hypertension doivent s’abstenir de consommer celles riches en bicarbonates et en sodium. À l’image des eaux gazeuses.

Mais ce n’est pas tout. Car certaines bouteilles d’eau peuvent aussi contenir des éléments bien plus alarmants. En y regardant de plus près, certaines marques sont pointées du doigt parce qu’elles contiennent des pesticides.

Ainsi, 60 millions de consommateurs dénonçait il y a quelques mois les bouteilles d’eau de Carrefour, Volvic. Mais aussi Perrier, Badoit, Evian et Vittel.

Mais ce n’est pas tout ! Car les eaux du commerce seraient aussi contaminées au plastique ! En effet, l’association Agir pour l’environnement a décelé des microparticules de plastique dans de nombreuses références. Et parmi elles, se trouve encore des marques très connues.

À lire Retraite Agirc-Arrco: mauvaise nouvelle confirmée pour les virements de juin

Pas moins de 7 bouteilles sur 9 renfermeraient d’infimes traces de plastique. Et 78 % des eaux testées contiennent des microplastiques. Ces derniers vont du polypropylène, au polyéthylène, en passant par le Polyéthylène Terephtalate (PET). De telles données ont forcément peur.

Un scandale sanitaire ?

« Pour nous, c’est un scandale. On pense acheter de l’eau pure, mais elle contient du plastique », alerte Magalie Ringoot, d’Agir pour l’environnement. « Le plastique n’a rien à faire dans l’eau embouteillée. Les additifs sont soumis au secret industriel. Donc, nous ne savons pas exactement à quel cocktail chimique, nous sommes exposés », poursuit-elle.

Mais les (mauvaises) surprises ne s’arrêtent pas là. Car les bouteilles d’eau qui détiennent un record en termes de microparticules sont celles qui s’adressent aux enfants.

En effet, la plus mauvaise élève est la Vittel kids (0,33 L). Dans celle-ci, pas moins de 121 microparticules se baladent par litre. Mais alors, comment du plastique peut-il se retrouver dans l’eau de source ?

À lire Chèque énergie: la date officielle de réclamation si vous ne l’avez pas reçu

Tout simplement à cause de la pollution. Car le plastique ne sait pas disparaitre tout seul de la surface de la Terre. À la place, il se fragmente en microparticules et nanoparticules. Et donc il se retrouve un beau jour dans les bouteilles d’eau.

Pourquoi vous devriez switcher pour l’eau du robinet ?

« Sous l’action du temps, de la chaleur, de la lumière ou de l’abrasion, la pollution devient imperceptible. Mais demeure bien réelle. Elle contamine ainsi la biodiversité, le cycle de l’eau, les sols, la chaîne alimentaire. Et in fine, nos organismes », note Magalie Ringoot.

Mais alors, que faire contre cela ? Pour continuer à consommer de l’eau, préférez à la place des bouteilles d’eau, celle du robinet. Car en dépit de ce que l’on croit, c’est certainement celle qui possède la meilleure qualité. Après dans certaines régions, il faut faire très attention et bien se renseigner si elle est potable ou pas !

Elle est en France ultra-contrôlée. Et si vous lui trouvez un goût de chlore, il suffit alors de laisser l’eau reposer quelque temps à l’air libre. Ou mieux au réfrigérateur. Consommez-la ensuite dans les deux jours, si vous avez pensé à la stocker dans des bouteilles d’eau !

À lire Automobilistes: cette priorité trop souvent oubliée qui coute 135 euros d’amende