Chèque énergie 2024: les démarches pour le recevoir cette année

Le chèque énergie est accordé sous certaines conditions de revenus. Mais quelles sont les démarches à effectuer pour le recevoir ?

© Chèque énergie 2024 les démarches pour le recevoir cette année

Voir le sommaire Ne plus voir le sommaire

Le chèque énergie est d’une grande utilité pour de nombreux Français qui subissent la hausse des prix de l’énergie, en cette période d’inflation. Mais alors la question se pose, quelles sont les démarches à effectuer pour le recevoir ?

Voici les conditions du chèque énergie

Depuis 2018, ce sont plus de 5,6 millions de foyers qui peuvent toucher le chèque énergie. Celui-ci est recevable sous condition. En effet, seuls les citoyens qui résident en France peuvent le recevoir.

Il faut aussi avoir un revenu fiscal de référence à moins de 27 500 €. Toute personne éligible n’a aucune demande à faire. Car contrairement aux chèques énergie « régionaux » de 2023 qui imposaient une inscription, celui-ci ne nécessite ni demande ni inscription.

À lire La pire marque de crème hydratante selon 60 Millions de consommateurs

Vous l’avez donc compris ! Cela facilite donc la démarche. Plus encore ! Sachez qu’il n’est pas nécessaire de fournir des docus pour prouver l’éligibilité. Par exemple, vous n’avez pas besoin d’envoyer la pièce d’identité.

Ni le titre de séjour valide pour les non-citoyens français. Ou encore un avis d’imposition et une preuve de résidence. C’est une grande première ! Car jusqu’à présent, toutes ces démarches étaient obligatoires. Et ce, afin de toucher des aides dans la région de Paca et d’IDF l’année dernière.

Le site du service public expliquait que « lorsque vous avez droit au chèque énergie (classique, ndlr), aucune démarche n’est requise ». Vous recevez le chèque chez vous, au mois d’avril.

Mais alors la question se pose, à quoi sert cette aide ? Elle permet de payer les charges d’énergie dans le loyer. « Si vous êtes dans un logement-foyer. Ou en Ehpad ou EHPA. Ou unité de soins de longue durée (ESLD ou USLD) », déclare le site.

À lire Chèque énergie: que faire si vous ne l’avez pas encore reçu en 2024 ?

Le chèque énergie s’utilise aussi pour les travaux. Ou bien pour les dépenses pour votre logement qui sont éligibles à l’aide MaPrimeRénov’. Mais dans ce cas, l’Etat impose une condition.

Bonne nouvelle, les gestionnaires des logements foyers ont conclu une convention avec les APL. Le but étant de régler les factures via le chèque énergie. Cela permet aussi de couvrir la charge des travaux.

Quel est le montant de cette aide ?

En effet, les travaux doivent donc être les mêmes que ceux qui donnent droit à l’aide publique MaPrimeRénov. C’est un pro garant de l’environnement (RGE) qui doit les réaliser. Pour recevoir ce chèque énergie, il faut résider en France.

Le calcul du chèque énergie repose sur la composition du foyer, qui se fait en unités de conso (UC). La première personne du foyer représente 1 UC. La deuxième elle, équivaut à 0,5 UC.

À lire Des policiers découvrent l’impensable dans des légumes Leclerc

Puis, toutes les autres personnes valent un 0,3 UC. Les UC permettent de mieux évaluer l’éligibilité au chèque énergie en fonction de la compo’ du foyer et de ses ressources.

« En 2024, les personnes touchant le chèque énergie sont celles dont le revenu fiscal de référence (RFR) par UC est inférieur à 10 800 euros. » déclarent nos confrères d’Econostrum. Ainsi, le montant du chèque énergie change d’une personne à une autre.

En effet, il varie entre 48 euros et 277 euros. Avec une telle somme, vous avez la possibilité de payer une partie de la facture d’énergie.  « Les bénéficiaires peuvent le présenter aussi bien aux fournisseurs d’électricité, de gaz naturel. » ajoute Econostrum.

« Et de pétrole et de fioul qu’à ceux de bois. Puis de biomasse. Ou autres combustibles pour l’alimentation de chauffage. Ou de l’eau chaude. Et même aux réseaux de chaleur pour régler leurs factures.

À lire Leclerc, Picard, Lidl: ces frites sont les pires de toutes selon 60 Millions de consommateurs

Divertissons Nous est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :