Chèque énergie: très bonne nouvelle ces départements vont enfin recevoir cette aide

Quels seront donc les derniers départements concernés par la dernière vague d’envois du chèque énergie en France ?

© Chèque énergie: très bonne nouvelle ces départements vont enfin recevoir cette aide

Voir le sommaire Ne plus voir le sommaire

Le chèque énergie est une aide que l’État a mis en place pour aider les foyers à faibles revenus dans le paiement de leurs factures ou travaux relatifs à l’énergie.

Envoyé à près de 6 millions de ménages, ce chèque fait l’objet d’envois échelonnés. Ainsi, alors que les trois premières vagues d’envois ont déjà eu lieu, les derniers bénéficiaires du chèque énergie la recevront la semaine prochaine.

De quels départements s’agira-t-il ?

À lire Aide financière: qui va toucher cette prime de 495 euros ?

Répartition des envois du chèque énergie

Depuis 2018, des millions de Français reçoivent de manière automatique le chèque énergie au printemps de chaque année. C’est une aide que l’état verse alors par vagues.

Tous les Français ne la reçoivent donc pas à la même date. Ainsi, pour 2024, 6 millions de ménages recevront le chèque énergie.

Et la campagne d’envois a débuté, avec la première vague, le mardi 2 avril 2024 et les envois s’étaleront jusqu’au 25 avril, pour la dernière vague.

Première vague d’envois

La première vague d’envois du chèque énergie a donc eu lieu du 2 au 5 avril 2024. Les départements en question étaient alors
l’Indre, la Guadeloupe, la Guyane, la Réunion, Mayotte. Martinique, Saint-Martin, les Ardennes, le Bas-Rhin, la Haute-Marne, l’Aisne, le Nord, le Pas-de-Calais, la Seine-Saint-Denis. Aussi, l’Orne, la Creuse, le Lot-et-Garonne, la Dordogne, l’Ariège, l’Aude, les Pyrénées-Orientales, le Tarn-et-Garonne, le Gard et la Vaucluse ont reçu leur chèque énergie.

À lire Livret A: gagnez encore plus d’argent avec ce placement

Deuxième et troisième vagues d’envois du chèque énergie

La seconde vague d’envois a eu lieu du 8 au 12 avril 2024. Les départements en question étaient alors l’Allier, le Cantal, la Drôme, la Loire, l’Ardèche, la Haute-Loire, la Nièvre. La Haute-Saône, l’Yonne, la Saône-et-Loire, Territoire de Belfort, les Côtes-d’Armor, le Loir-et-Cher, le Cher, la Corse. Mais aussi les Vosges, l’Aube, la Marne, la Meuse, la Somme, la Vienne, la Corrèze, les Deux-Sèvres.

La seconde vague d’envois du chèque énergie concernait aussi la Haute-Vienne, la Charente-Maritime, les Landes, la Charente, la Seine-Maritime. Le Calvados, la Manche, la Lozère, les Hautes-Pyrénées, le Tarn, l’Hérault, l’Aveyron, le Lot, le Gers, les Alpes-de-Haute-Provence, les Hautes-Alpes, la Mayenne, la Sarthe, la Vendée et le Maine-et-Loire.

Puis, la troisième vague d’envois du chèque énergie a eu lieu du 16 au 19 avril 2024. Elle concernait alors la Savoie, le Puy-de-Dôme, le Jura, la Côte-d’Or, le Doubs, le Finistère. L’Ille-et-Vilaine, le Morbihan, l’Indre-et-Loire, le Loiret, l’Eure-et-Loir, la Moselle, le Bas-Rhin (2ᵉ envoi), l’Oise.

Aussi, cette troisième vague concernait alors le Val-d’Oise, les Pyrénées-Atlantiques, la Gironde, la Normandie, l’Eure, la Loire-Atlantique, Provence-Alpes-Côte d’Azur, les Bouches-du-Rhône, les Alpes-Maritimes et le Var.

À lire Aides de la CAF bloquées en juin ce que vous devez faire absolument pour les toucher de nouveau

Qu’en est-il de la quatrième et dernière vague vague ?

La quatrième et dernière vague d’envois du chèque énergie débutera donc le 22 avril et s’achèvera le 25 avril.

Cette quatrième vague d’envois concerne, au total, les bénéficiaires de 14 départements.

Dans le détail, les départements en question sont : l’Isère, l’Ain, le Rhône, le Haut-Rhin, la Haute-Savoie, la Seine-et-Marne, les Yvelines, l’Essonne, les Hauts-de-Seine, le Val-de-Marne, les Deux-Sèvres (2ᵉ envoi) et la Haute-Garonne. Aussi cette dernière vague d’envoi du chèque énergie concernera l’Île-de-France et Paris.

Il convient de noter que le chèque énergie fait l’objet d’un envoi postal. Donc, comptez environ entre deux à quatre jours avant de le recevoir.

À lire EuroMillions: ils remportent 166 millions d’euros totalement par hasard