Chèque énergie: très bonne nouvelle pour tous ceux qui n’ont pas encore reçu cette aide

Après la première et la seconde vagues, les bénéficiaires de 24 départements recevront leur chèque énergie à partir du mardi 16 avril.

© Chèque énergie: très bonne nouvelle pour tous ceux qui n’ont pas encore reçu cette aide

Voir le sommaire Ne plus voir le sommaire

Après une première vague d’envois, début avril, et une seconde la semaine suivante, le chèque énergie, d’une valeur qui se situe entre 48 et 277 euros, continue d’être envoyé aux foyers éligibles.

Ce dispositif concerne alors, au total, 5,8 millions de bénéficiaires. Qui sont les bénéficiaires de ces 24 départements qui recevront leur chèque énergie à compter du mardi 16 avril ?

Une nouvelle vague d’envois du chèque énergie 2024

La campagne d’envoi des chèques énergie pour l’année 2024 a débuté le 2 avril et s’achèvera le 25 avril 2024. Ainsi, ce sont près de 5,6 millions de foyers modestes en France qui recevront le chèque énergie sans aucune démarche préalable.

À lire CAF: qui peut toucher cette prime de 200 euros pour se former à ce métier très demandé ?

Son montant oscille entre 48€ et 277€ euros selon les revenus et la composition du ménage.

Alors que deux vagues d’envois ont déjà eu lieu depuis le début de cette campagne d’envois, cette semaine, un nouvel envoi des chèques énergie est au programme dans 23 départements, entre le mardi 16 et le vendredi 19 avril 2024.

En effet, cette aide financière n’arrive pas dans la boîte aux lettres de ses bénéficiaires en même temps. L’envoi du chèque énergie est échelonné sur plusieurs semaines en fonction des départements.

Quels seront donc ces 23 départements ?

Entre le 16 et le 19 avril, le chèque énergie 2024 sera adressé aux bénéficiaires de 24 départements.

À lire Fraude: ce couple touche plus de 140 000 euros d’allocations en 10 ans

Il s’agit alors de la Savoie, du Puy-de-Dôme. Jura, de la Côte-d’Or, le Doubs, du Finistère. de l’Ille-et-Vilaine, du Morbihan, de l’Indre-et-Loire. Loiret, de l’Eure-et-Loir, de la Moselle, du Bas-Rhin (2ᵉ envoi), de l’Oise. Val-d’Oise. des Pyrénées-Atlantiques, de la Gironde, de la Normandie, de l’Eure, de la Loire-Atlantique. Provence-Alpes-Côte d’Azur, des Bouches-du-Rhône, des Alpes-Maritimes et du Var.

À la fin de cette troisième vague d’envois, il n’en restera plus qu’une seule. En effet, la dernière vague débutera le 22 et le 25 avril prochain.

Il est primordial de retenir que la date de validité du chèque énergie court au 31 mars 2025.

Pour mémoire, le chèque énergie a remplacé, depuis 2028, les tarifs sociaux de l’énergie. Ce coup de pouce est une aide versée, sous conditions de ressources, pour :

À lire CAF: une nouvelle prime de 598 euros versée fin mai, les français concernés

– le paiement des factures d’énergie
– l’achat de combustible
– certains travaux énergétiques.

Le chèque énergie est nominatif, c’est-à-dire que le nom du bénéficiaire apparaît sur le chèque.

Qui bénéficie du chèque énergie ?

Le chèque énergie est une aide que l’état verse sous conditions de ressources. Il vise à aider au paiement des factures d’énergie (électricité, gaz, chaleur), l’achat de combustible de chauffage (bois, fioul, GPL…), et certains travaux énergétiques.

L’administration fiscale établit chaque année la liste des bénéficiaires en fonction du revenu fiscal de référence (RFR) du ménage. Mais aussi de la composition du foyer déterminé en unité de consommation (UC).

À lire Permis de conduire: très bonne nouvelle pour ces conducteurs, les 3 mois vont sauter

Ce sont alors 20 % des ménages Français les plus modestes qui en bénéficient.

La valeur des unités de consommation composant le ménage se calcule ainsi :

– la 1ʳᵉ personne du ménage compte pour 1 unité de consommation
– la 2ᵉ personne du ménage compte pour 0,5 unité de consommation
– la 3ᵉ et les suivantes comptent pour 0,3 pour unité de consommation

Afin de vérifier votre éligibilité à ce dispositif, rendez-vous sur le simulateur du site chequeenergie.gouv.fr.

À lire Vacances d’été 2024: la semaine à réserver d’urgence c’est la moins chère de toutes

Comment utiliser ce chèque ?

Les foyers éligibles au chèque énergie peuvent l’utiliser pour payer :

les factures des fournisseurs d’électricité, de gaz naturel, d’autres combustibles de chauffage (Bois. Fioul domestique, etc.),

les charges de chauffage incluses dans les redevances de logements-foyers conventionnés à l’aide personnalisée au logement (APL), ainsi que dans les EHPAD, les EHPA, les résidences autonomie, les établissements et les unités de soins de longue durée (USLD)

– Le chèque énergie vise aussi à aider à certaines dépenses relatives à la rénovation énergétique du logement. C’est un professionnel certifié « Reconnu garant de l’environnement » (RGE) qui devra alors réaliser cette rénovation.

– Et enfin une nouveauté au titre de 2024 ! En effet, le chèque énergie peut être utilisé pour le paiement des charges locatives incluant des frais d’énergie dans le parc social.