Des passagers du métro se retrouvent avec de l’eau à mi-hauteur dans la rame (Chine)

11

Mardi 20 juillet 2021, Zhengzhou a été frappé par des pluies diluviennes qui ont complètement noyées la ville chinoise. Des passagers du métro ont été pris au piège et se sont retrouvés avec de l’eau jusqu’à mi-hauteur dans les rames.

Partager sur Facebook

25 COMMENTAIRES

  1. mis au banc
    Invité

    aujourd’hui j’ai été mis au banc de la société, je travail depuis mes 18 ans sans interruption, même quand je suis malade car en temps que chauffagiste j’aime pas laisser les clients sans chaudière. je suis honnête, jamais volé, j’aime pas mentir, j’ai jamais provoqué ou participé a une bagarre. j’ai jamais frappé ma femme, je ne l’insulte pas et participe pour moitié (+ le bricolage) a l’entretien de la maison, linge cuisine etc. je paie mes impôts et facture en temps et en heures, respecte les lois et code de bonne conduite. je mets du gel hydroalcoolique après chaque contact, mets mon masque même en extérieur (nez bouche et menton et croise pas les élastiques).
    mais aujourd’hui je suis exclu de la société.
    mon crime (et je le reconnaît), avoir douté, douté de la parole politique de voleur menteur et meurtrier, avoir douté labo qui sont la que pour le fric et qui n’en on absolument rien a faire de votre santé/vie. avoir de douté de médecin qui disent ou et leur contraire mais avec conviction pour passé eu aussi sur BFM ou CNEWS.
    pourtant je vais me faire vacciner quand même, car malgré mes doutes (légitime) il y a vous, vous avez peu que je vous contamine (et c’est aussi légitime) ou pour d’autre de devoir payé mon éventuel hospitalisation (et c’est grave bande de c). donc a contre coeur j’ai pris mon rdv afin de continuer a suive les règles et devoirs incombant a chaque citoyen.
    mais la parfaite organisation de notre gouvernement fait qu’il me faut 4 1/2 semaine pour avoir un rdv soit pas avant début août.
    je suis donc mis au banc de la société. plus de resto en plein été, pas le droit d’aller voir le film que j’attends depuis 10ans, pas le droit de me rafraîchir dans la piscine, pas le droit de me cultivé, pas le droit de me détendre avec une bière dans un bars.
    Liberté Egalité Fraternité (qu’ils disait)

    • euh
      Invité

      Vous faites un test et si vous êtes négatif c’est bon. Quel est le problème ?
      Faut pas abuser non plus.
      Je suis plutôt content d’être en France et qu’on me propose de faire un choix. J’ai fait le vaccin en mai et maintenant je suis tranquille. En ne s’y prenant pas au dernier moment, il n’y avait aucun problème.
      Marre de ces gens qui ne pense qu’à leurs droits et à leur liberté à eux.
      La liberté consiste à pouvoir faire tout ce qui ne nuit pas à autrui.

    • platdujour
      Invité

      @mis au banc, bien sûr que tu es libre, Libre de te faire vacciner pour être Egal à ton voisin et pouvoir sortir en toute Fratrie. Sauf qu’il fallait y penser plus tôt.

    • Endy
      Invité

      Si ont se serait pris une bombe atomique sur la gueule, j’imagine que tu dirais donc la même chose ?

      Car le monde entier viens de se prendre l’équivalent d’au minimum 40 fois Hiroshima, sauf qu’à la différence, les dégâts sont moins visibles.

      Et puis franchement, faut être mature ! Ont va pas pleurer parce qu’ont peut pas aller au resto ou au cinéma en période de guerre/crise !

    • kaloskagatos
      Routard•••••
      Inscrit le 31/10/2018
      1014 pts

      Libre d’aller vivre en Inde ou au Brésil pour voir si la manière dont c’est géré là-bas vous convient mieux.

    • Antigauchiste
      Invité

      Arrête de chialer le fragile t’aurais pu naître en Afghanistan ou au Sud Soudan au lieu de ça t’es là à jouer les victimes dans le luxe de la vie en France.

    • Bf
      Invité

      C’est ça d’attendre le dernier moment!
      Moi ça fait 1mois que j’ai eu mon deuxième!
      Je profiterais pour vous!

    • Anonyme
      Invité

      Moi ça fait 20ans qu’ils m’ont mis au banc de la société : ils m’ont viré de mon emploi pour pistonner un gros nul qui suçait.. et depuis, plus de ciné, plus de resto et plus rien de tout ce qui vous manque tant après seulement une demi journée de privation.
      Du coup, avec ou sans passe sanitaire pour moi c’est kif-kif et ça dure depuis deux décennies.
      Vous verrez, on fini par s’y faire.
      ;-)

    • ... Darwin ...
      Invité

      Cher tous ;

      Au delà de la question de fond que soulève le problème de la vaccination obligatoire qui ne dit pas son nom avec des produits qui bénéficient d’une autorisation temporaire de mise sur le marché ; vos réponses sont effrayantes…
      @ euh :
      « Je suis plutôt content d’être en France et qu’on me propose de faire un choix »
      => Vous avez vraiment l’impression d’avoir le choix ????? si oui , on ne doit pas vivre dans le même pays…
      « La liberté consiste à pouvoir faire tout ce qui ne nuit pas à autrui »
      => le principe d’un « vaccin » n’est il pas de se préserver des conséquences désagréable d’une maladie ? Si vous êtes vacciné, en quoi cela peut il vous nuire d’être en contact avec une personne non vacciné (qui ne sera pas forcement contaminé de surcroît…) ??
      Ou alors cela ne s’appelle plus un vaccin , mais un traitement préventif, comme la PrEP pour le Sida….
      Personnellement je n’ai pas d’avis tranché sur ces « vaccins » et sur leur bien fondé, efficacité, appelez cela comme vous voulez…
      Le fait est qu’il n’y as pas de recul comme on peut l’avoir pour les autres vaccins obligatoires (à juste titre) en France
      Le fait est que l’incohérence des discours tenus par nos dirigeants depuis le début de cette crise a créer une défiance forte et qu’il est bien légitime de se méfier des dires de personnes qui sont incapables de se dédire et de reconnaître, qu’ils ont pu se tromper / changer d’opinion en fonction des informations dont ils disposaient… (cf: épisode du masque en début de crise…)
      Personnellement je fait plus confiance à quelqu’un qui me dit : » je ne sais pas, mais je vais me renseigner  » qu’a une personne qui à réponse à tout…

      Pour les autres commentaires, si je suis votre raisonnement , nous n’avons pas à nous plaindre des conditions que l’on nous impose parce que le reste du monde sombre dans le marasme ??
      Heureusement que votre pouvoir se limite à quelques commentaires creux, car avec ce genre de réflexion on passe son temps à niveler par le bas et la vie en société régresse…

      Je suis attristé de voir avec quelle facilité il est possible de tordre le bras de toute une population pour préserver quelques vies (surmortalité constaté en 2020 par rapport à 2019 : 55000 personnes qu’il convient de pondérer avec l’augmentation naturelle du nombre de décès constaté annuellement (+14000/an conséquence du papy boom) sources INSEE : https://www.insee.fr/fr/statistiques/5347349 soit 41000 décès comptabilisable comme surmortalité sur 2020. Et je vous passe le paragraphe sur le cancéreux qui aurait du mourir dans 1 ou 2 ans et que le COVID a poussé du haut de la falaise un peu plus tôt que prévu… Pour cela, je suis près à parier qu’on pourra constater dans quelques mois/ années une baisse du nombre de décès dans les autres catégories de maladie )
      Pour l’année 2021 on s’oriente vers le même genre de tendance….

      55.000 morts de plus par an sur 66.000.000 d’habitants = 0.083 % de la population française….
      Personnellement je préfère m’occuper sérieusement des conséquence du changement climatique qui lui cause 100.000 morts prématurés en France par an… https://www.lefigaro.fr/sciences/la-pollution-de-l-air-provoquerait-pres-de-100-000-morts-prematurees-par-an-en-france-20210209

      Bisous à tous.

    • Cousu de fil blanc
      Invité

      Il y a des droits et des devoirs…
      Les anti-machin veulent recruter a tour de bras…

    • Endy
      Invité

      @Darwin Ce que tu dis est dramatique « Je suis attristé de voir avec quelle facilité il est possible de tordre le bras de toute une population pour préserver quelques vies (surmortalité constaté en 2020 par rapport à 2019 : 55000  »
      Même si je comprend le sens de ce que tu veux dire, on parle ici de vies humaines, pas de perte de bénéfices d’une entreprise, ce qui change totalement la donne.

      Et puis pourquoi tant de gens font les mêmes erreurs de logique ?
      Le nombre de morts que tu cites résulte des mesures sanitaires exceptionnelles qui ne peuvent/ne doivent êtres imposées indéfiniment à tout le monde. Il convient donc, non pas de se fier au chiffre de mortalité actuelle, mais plutôt au chiffre de risque de mortalité en l’absence de précautions sanitaires.
      Si je me fie aux chiffres de santepubliquefrance.fr, nous en sommes à environ 6 000 000 de malades et environ 110 000 morts. Ce qui veut dire que sur 65 000 000 de citoyens contaminés, il y aurait environ 1 200 000 morts. Sans vaccin, il y a de très fortes chance pour qu’un jour dans notre vie on contracte ce virus, on peut donc sous entendre qu’en l’absence de mesures sanitaires (qui ne dureront probablement pas indéfiniment), et en l’absence de vaccin (ou de traitement médicamenteux), tôt ou tard, tout le monde finira par faire partie de cette statistique.
      Même si le changement climatique apporte des conséquences encore plus graves, il ne faut pas sous estimer la gravité de notre situation face au Covid, car ce problème, lui aussi, n’est pas prêt d’être réglé…

  2. anonyme
    Invité

    hey les gars, faudrait arreter de tirer les choses vers le bas : ce n’est pas parce que ça se passe mal dans d’autres pays qu’on doit se contenter d’obéir quand on sait que les choses ne vont pas et qu’on peut changer ça dans le notre !
    Autre chose : quand on se fait vacciner, on le fait pour se protéger soi , pas les autres ! donc si il y en a qui ne veulent pas se faire vacciner laissez les tranquilles entre eux, au pire ils se contamineront et vous, les vaccinés, vous ne risquerez rien, non ?! ;)

    • ... Darwin ...
      Invité

      Merci pour votre commentaire de bon sens et beaucoup plus concis que les miens :grin: :grin:

    • Anonyme
      Invité

      « quand on se fait vacciner, on le fait pour se protéger soi ». Toi t’as rien compris au principe de la vaccination… Et ça prouve ta vision très individualiste du problème.

  3. ... Darwin ...
    Invité

    @ Endy :
    – 73 % des personnes décédés du COVID étaient âgées de plus de 75 ans (soit 40.150 sur 55.000)
    – 18% âgée entre 65 et 74 ans ( soit 9.900)
    – 8 % âgée entre 45 et 64 ans. ( soit 4.400)
    Pour les plus jeunes c’est statistiquement imperceptible.
    https://www.insee.fr/fr/statistiques/4923977?sommaire=4487854 <- Voir le dernier graphique
    https://fr.statista.com/statistiques/1104103/victimes-coronavirus-age-france/ 75ans)
    Vous conviendrez qu’on ne meurt qu’une fois et vous comprenez bien qu’une fois ces personnes « fragiles » décédés, le taux de mortalité diminue naturellement par tranche d’âge puisque ceux qui doivent mourir sont mort, les autres sont majoritairement vaccinés et donc mieux protégé https://covidtracker.fr/vaccintracker/ voir le taux de vaccination par tranche d’âge

    Au vue de ces informations, et indépendamment de ce que l’on pense du bien fondé de cette vaccination obligatoire qui ne dit pas son nom, je maintient que cette manière de tordre le bras de la population peut être parfaitement qualifiée de « liberticide » et est dangereuse pour nos libertés fondamentale en cela qu’elle crée un précédent.
    Aujourd’hui pour une grosse grippe et demain qu’elle est le prochain risque sanitaire qui justifiera une telle approche gouvernementale ?????
    N’oubliez pas qu’il n’y à pas meilleur façon de diriger les masses que la peur.
    Gardez à l’esprit qu’il est toujours très facile de perdre des libertés, mais que les reconquérir se fait rarement sans douleurs….

    @ bon entendeur …

    • ... Darwin ...
      Invité

      En complément de mon propos sur la perte de liberté : voici une parfaite illustration de ce qui se passe : https://www.assemblee-nationale.fr/dyn/15/amendements/4386/CION_LOIS/CL185
      Un amendement dont l’objectif est de rappeler que le pass sanitaire n’a pas vocation à durer et que son usage doit être strictement proportionné à la gravité de la situation sanitaire à été rejeté par la majorité des députés.

      Ce n’est pas crier au loup, c’est ce qui se passe chez nous, c’est tout …. ( j’ai plus de rime en « ou » :-)

    • Anonyme
      Invité

      Pour les rimes en « ou » il y avait :
      « prendre rendez-vous »
      « finir dans le trou »
      « Macron est relou »
      et
      « J’ai l’pass et pas vous »
      ;-)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

:roll: :cool: :razz: :kiss: :o ;-) :!: :oops: :shock: :cry: :???: :sad: :grin: :arrow: :idea: :mrgreen: :lol: :twisted: :| :vomit: :smile: :x :?: :evil: