TOP COMMENTAIRES

  1. Un parapentiste

    Ceci n’est qu’une opinion parmi d’autres
    Les 2 voiles sont considérées au même niveau ici. Le caméraman en voile bleue (VB) est peut-être un ou 2 mètres plus haut que la voile rouge (VR), ce qui est négligeable donc la règle de la priorité en fonction de la hauteur ne s’applique pas ici.
    – VR est en train d’enrouler (tourner dans) un thermique (air ascendant) et VB en est conscient puisqu’il dirige sa tête spécifiquement vers elle au début de la vidéo. VR a peut-être vu VB mais succintement puisqu’elle est de dos.
    – VB décide de tourner avant VR mais ne la surveille plus et tourne bien trop lentement. Il lui coupe donc le virage.
    – VR ne surveille rien non plus car elle pouvait voir VB tourner et probablement aussi l’éviter en inversant son virage se retrouvant ainsi sur une trajectoire parallèle et non commune.
    Options pour éviter cet abordage: VB aurai pu suivre le virage de VR ou VB aurait pu tourner bien plus sec (manoeuvre de demi-tour rapide) ou VR aurait pu interrompre son virage pour se déporter à droite.
    Bref pour moi, ni l’un ni l’autre ne se sont surveillé et sont donc tous les deux en tort.

    En fond, d’abord le lac d’Aiguebelette puis la ville de Chambéry. Les parapentes évoluent au-dessus du massif de l’Epine

  2. Darwin

    Au lieu de s’engueuler qu’ils s’estiment heureux d’êtres vivants…

27 COMMENTAIRES

    • Directeur artistique
      Invité

      Bonjour, votre commentaire est excellent et très original, vous avez beaucoup d’humour. Vous devriez envisager de faire du stand-up, vous feriez un véritable tabac. Qu’est ce que vous faites mercredi prochain ?

    • blob
      Invité

      on doit tourner comme le premier qui s’engage dans le thermique, sa arrive, pas de bléssé, et ya moyen de prolonger le truc ce soir après un verre ou deux

    • Kasual
      Invité

      Erratum, le mec enroulait mais ne regardait clairement pas si danger il y avait. Pareil pour l’autre…
      Heureusement qu’une seule voile s’est prise et qu’en face il n’y avait pas Roger avec ses 95 kg.

    • Ookik
      Invité

      Il a fallu attendre la 5eme réponse pour enfin avoir la seule réponse valide.
      Merci M. Incroyable! On voit qu’il y a quelques gars solides qui visitent la maison régulièrement. Ça fait plaisir!!
      Pour les autres : Honte à vous!

    • Un parapentiste
      Invité

      Ceci n’est qu’une opinion parmi d’autres
      Les 2 voiles sont considérées au même niveau ici. Le caméraman en voile bleue (VB) est peut-être un ou 2 mètres plus haut que la voile rouge (VR), ce qui est négligeable donc la règle de la priorité en fonction de la hauteur ne s’applique pas ici.
      – VR est en train d’enrouler (tourner dans) un thermique (air ascendant) et VB en est conscient puisqu’il dirige sa tête spécifiquement vers elle au début de la vidéo. VR a peut-être vu VB mais succintement puisqu’elle est de dos.
      – VB décide de tourner avant VR mais ne la surveille plus et tourne bien trop lentement. Il lui coupe donc le virage.
      – VR ne surveille rien non plus car elle pouvait voir VB tourner et probablement aussi l’éviter en inversant son virage se retrouvant ainsi sur une trajectoire parallèle et non commune.
      Options pour éviter cet abordage: VB aurai pu suivre le virage de VR ou VB aurait pu tourner bien plus sec (manoeuvre de demi-tour rapide) ou VR aurait pu interrompre son virage pour se déporter à droite.
      Bref pour moi, ni l’un ni l’autre ne se sont surveillé et sont donc tous les deux en tort.

      En fond, d’abord le lac d’Aiguebelette puis la ville de Chambéry. Les parapentes évoluent au-dessus du massif de l’Epine

    • Le lynx
      Invité

      Belle analyse le parapentiste, mais quand même, on voit bien que la nana voile rouge enroule proprement, sur place, elle a le temps de faire 1 tout entier pendant que lautre, voile bleue regarde en contre bas et lui fonce dessus. Il enroule rien du tout, ou beaucoup trop large. Le gars voile bleue est quand même le plus en tort !

  1. melpheos
    Invité

    D’après ce que j’ai vaguement compris des règles, c’est le mec qui est en tort.
    C’est la personne qui est dans le courant ascendant qui choisit le sens de rotation et on voit clairement que le mec commence par la gauche puis va à droite (alors que la femme tourne tout le temps sur la gauche)
    Après franchement, c’est pas bien clair ce truc quand on ne connait.
    Sinon il y a une règle primordiale : l’aile la plus haute doit laisser la priorité à l’aile la plus baise et là ça semble clair que le mec est en tort si on se base sur cette règle là.

    • blob
      Invité

      un thermique est un courant d’air chaud comme une colonne du à une surface qui se réchauffe , donc les mec « s’enroule autour » pour monter ils tournent dans la colonne d’air chaud qui monte

    • blob
      Invité

      un thermique est un courant d’air chaud comme une colone du a une surface qui se réchauffe , donc les mec « s’enroule autour » pour monter ils tourne dans la colonne d’air chaud qui monte

    • Anonyme
      Invité

      @oqp : C’est transparent mais flou ?? Ce qui est transparent est flou, tu vois flou le transparent.
      Dis moi c’est quoi ta passion ? Tu as quelque chose de prévu Mercredi soir ?

  2. Un autre parapentiste
    Invité

    Dans un thermique, les deux doivent tourner dans le même sens. Ce qui est le cas ici. On a parfaitement le droit de « serrer » son virage ; le mec est dans son droit.

    Par contre, une obligation fondamentale : regarder avant de tourner. Le mec regarde bien dans la direction où il tourne. La femme non. Elle est à 100% en tord. Avant de changer de direction, on regarde.

    Notons néanmoins le bon réflexe de la femme pour avoir tiré rapidement son parachute de secours.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

:roll: :cool: :razz: :kiss: :o ;-) :!: :oops: :shock: :cry: :???: :sad: :grin: :arrow: :idea: :mrgreen: :lol: :twisted: :| :vomit: :smile: :x :?: :evil: