Une touriste militante vegan attaque et mord un vendeur de poulet sur un marché au Maroc

71

A Tanger au Maroc, une touriste britannique était en train de se balader sur un marché lorsqu’elle a vu un stand où des poulets se trouvaient dans des cages pour être vendus. Militante vegan, elle s’en est alors pris au vendeur et est allée jusqu’à le mordre pour qu’il libère les poulets.

Partager sur Facebook

TOP COMMENTAIRES

  1. Anonyme

    Qu’elle les achète et les relanche si elle est vraiment inquiete de leur sort, encore quelqu’un qui comprend rien…

58 COMMENTAIRES

  1. Camel Toe
    Routard•••••
    Inscrit le 26/08/2016
    1840 pts

    Qui a dit que les militantes végan ou anti spécistes étaient des hystériques?

    On sait si elle a fini dans la cage ? Quelle patience quand même…

  2. Anonyme
    Invité

    Qu’elle les achète et les relanche si elle est vraiment inquiete de leur sort, encore quelqu’un qui comprend rien…

  3. Claymore
    Invité

    Respect pour les types qui gardent leur calme.

    Bon c’est bien sympa tout ça, aujourd’hui on en rigole, mais pensez bien qu’un jour cette génération d’attardés mentaux vegans antispecistes non binaire, seront au pouvoir…déjà que bien qu’ils soit une minorité ils arrivent à influencer le gouvernement sur certains sujets, imaginez où l’ont sera dans 10 ans, 20 ans…tous ces gens portent les germes d’un nouveau fascisme, qui lui est bien réel, à l’inverse de celui dénoncé tous les jours à la télé.

  4. Jimmy Bucket
    Invité

    Cette grosse pouf’ ! Elle a juste a les acheté et les liberer plus loin si c’est que ça

  5. Chris
    Invité

    Qu’est ce qu’elle compte faire aprés ? Les relacher en ville ? Dans le désert marocain ?

  6. fapfap
    Invité

    Je pense que nous n’avons pas tous les tenants et aboutissants de l’histoire. Si il faut mordre pour interpeler sur les conditions ignobles d’élevage des poulets, alors mordons. Et c’est un bouffeur de viande qui vous parle les gars.

    • poulet fermier
      Invité

      en l occurence le pauvre marocain n’a certainement pas les moyens d’élever des poulets aux antibios dans des hangars geants; lui doit avoir 50 poulets qui courent dans son champs et essaye de vivre de ca.
      Alors la connasse qui prend l’avion pour donner des lecons aurait peut etre mieux fait d’aller s’attaquer aux poulets de supermarchés

  7. Mouais
    Invité

    On en parle de la souffrance des légumes……. Désolé pas pu m’empêcher

    Sérieusement, t’es végan et tu vas dans un pays (j’y ai vécu pendant 8 ans donc je ne critique pas) qui égorge les animaux, où les gens sont bien contents de manger du poulet…….
    Et surtout, tu te balades dans un souk où il est clair que tu verras des choses qui ne vont pas te convenir.

    Encore une chance pour elle qu’elle n’est pas arrivée à l’ouverture du souk parce que la viande de boeuf, elle arrive bien vivante sur ses 4 pattes avant de finir en morceaux sur l’étale du boucher.

    Tiens et les poissons, …….

  8. Blu
    Invité

    « Un nouveau fascisme… » C’est oublier ce qu’est le véritable fascisme. La dictature de Pinochet anesthésiait les opposants politiques et leurs proches, et les larguait dans l’océan depuis des avions. Là on parle de gens qui souhaitent modifier notre alimentation. Un peu de mesure dans les mots, sinon nous n’en aurons plus si jamais le fascisme revenait réellement.

    Bien sûr, quand ça touche aux entrailles, s#exualité, filiation, nourriture, on a une tendance naturelle et légitime à se mettre sur le défensive. On peut pourtant suspendre un instant notre jugement et prendre tranquillement le temps d’examiner les arguments mis sur la table, sans crier de façon hystérique et infantile comme la demoiselle.

    1) La production de viande est la principale cause du réchauffement climatique
    2) La viande provoque des cancers et crises cardiaques par millions
    3) La nourriture donnée au bétail et à la volaille permettrait d’endiguer 10 fois la faim dans le monde
    4) On parle de 150 milliards d’égorgements d’êtres sensibles comme vous et moi chaque année (150 000 000 000).

    Je ne suis pas végan, mais les faits sont là. On ne peut pas dire que ce sont de petits arguments. Je redoute le jour où l’on me diagnostiquera un cancer. J’ai peur à l’idée que mes enfants (si j’en ai) crachent leur poumons à cause de l’air irrespirable de pollution lorsqu’il fera 45° l’été. Je ne souhaite ni savoir que des enfants meurent de faim alors que je surveille la balance, et j’aime trop les animaux pour regarder une vidéo d’abattoir sans pleurer.

    Après, pas la peine de blâmer qui que ce soit. On est nés dans cette culture, dans un corps qui trouve ça bon, et même exceptionnellement délicieux, et une société qui nous y invite. Entrecôte au roquefort, foie gras, curry d’agneau, cuisses de poulet. Mon dieu, évidement que c’est délicieux. Nous avons des cellules hétérotrophes, notre fonction est de survivre et nous répliquer, et nous avons besoin de manger d’autres cellules pour cela. Nous ne sommes pas des plantes qui transforment de la matière inerte en vie. La dialectique proie-prédateur rythme la course de la vie depuis le début.

    Donc oui, le vivant dans son essence est cannibale, par-delà bien et mal. Mais nous, l’espèce qui a inventé la torture et la médecine, la tyrannie et le droit, pouvons nous vraiment nous réfugier derrière cette excuse ? Pour la première fois depuis que nous sommes humains, nous avons le choix. La révolution industrielle nous donne une alternative. Nous sommes responsables, que nous voulions le voir ou non. Nous sommes en train de causer la 6e extinction de masse de la seule planète connue qui regorge de vie, car la société de consommation est maître de nos pulsions.

    Chacun fait son chemin. J’ai beau adorer la viande, voir un mammifère se faire égorger et vider de son sang m’horrifie. Qui d’entre nous, qui aimons tant chiens et chats, vit au final en totale harmonie avec cette idée ? Nous vivons dans le déni et la procrastination en tant qu’humanité (moi aussi), assumons au moins cela.

    Perso, pour ces quatre raisons (Ecologie, santé, ressources et éthique) j’ai largement diminué ma consommation de viande (Mais je ne pourrais jamais arrêter le foie gras). Longtemps j’ai moqué les vegans, et il y a un toujours un taré pour donner le bâton, mais au fond je ne vois pas comment on peut ne pas y venir.

    Pour ma part, j’ai toujours eu une très mauvaise alimentation. Ma mère ne m’a donné QUE de la viande, car je n’aimais pas les légumes. Je m’efforce de changer, difficilement, lentement, sur l’échelle de plusieurs années. Je ne veux pas que ma mère entende de son vivant que j’ai un cancer, et qu’en pensant me faire plaisir, elle m’a condamné. Cela la détruirait.

    Après, ne laissons pas nos inclinaisons choisir ce qu’elles veulent voir, et ne nous laissons pas séduire par des biais. Une seule cinglée suffit à discréditer tout un courant (Biais d’ancrage). Mais y’a-t-il une seule pensée que des cons n’habitent pas ? Désignez-moi votre sacré et vos convictions, et je vous montrerais des débiles qui le salissent. Au fond, on se laisse aller au biais de confirmation, on sélectionne ce qui va dans notre sens.
    Je ne dis pas passer de tout à rien du jour au lendemain. Mais ça serait pas si mal qu’on prenne soin de nous, de nos enfants, de notre planète, de notre santé. Et si ça veut dire un peu moins de rouge et un peu plus de vert, eh bien allons y les amis.

    Dernière chose : petit exercice d’empathie. Comme disait Louis CK à propos des anti-avortement, mettez-vous à leur place. Dans leur tête on tue des bébés ! Quand bien même on vit dans une autre représentation, essayez cet exercice de théâtre de vous mettre dans leur réalité ! Plus on comprend, moins on juge.

    Après, tout ça, végan, antispéciste, ce ne sont que des petites cases. Je ne m’en réclame pas, mais perso je me définis comme non-violent, même si je perpétue encore de la violence… Et vous ?

    Peace

    PS ! Regardez le documentaire Arte « Une espèce à part », il est fabuleux ! Il fait 30 minutes, et nous remet à notre (très) humble place.

    (Merci DN de me publier, tu es le meilleur :) )

    • Claymore
      Invité

      Sacré pavé ! Je me devais de te répondre !
      Évidement je ne dénigre pas les choix de tout un chacun, tu es libre d’etre vegan ou quoi que ce soit d’autre, je ne m’en prend qu’a la minorité active, qui, je le maintien, se convertie à une forme de « fascisme » (on peut naturellement discuter du choix du mot, depuis longtemps galvaudé ), je précise d’ailleurs que ça n’est pas ici l’apanage des vegans, bien au contraire, il s’agit sans doute des moins pires…ce que je veux dire c’est que certaines personnalités respirent la haine, véritablement ! Et qu’on soupçonnerait facilement cette demoiselle, on nom de la protection de la vie animale, être capable de tuer à son tour…
      Tu dis être horrifié à la vision de l’abattage d’un animal, mais qui ne l’est pas ? Qui peut se réjouir de la souffrance d’un animal ? Je ne connais personne de ce genre…
      J’ai grandi à la campagne, j’ai vu enfant, le cochon être tué dans ma cour, et nous nourrir pour l’année, ce que je veux dire c’est que je fais partie de ceux qui savent d’ou vient la nourriture que l’on mange, que le jambon n’apparait pas par magie dans une barquette à la supérette…, c’est ça qui s’est perdu, il ne convient pas selon moi de sanctionner les gens, mais de les responsabiliser pour qu’il puissent faire leurs choix en toute connaissance de cause.

    • Mouais
      Invité

      Ils sont quand même nombreux et radicaux dans cette espèce. (pardon, ils sont non spécistes)

      Entre les boucheries, poissonneries vandalisées. Les élevages et abattoirs détruits…..

      Jamais vu des viandards détruire un étale de légume ou une poissonnerie……

    • Bear
      Invité

      @Mouais Jamais vu de vegans égorger de mammifère, ou d’ébouillanter vivant des cochons, ou de dépecer des lapins, etc. etc. Il a raison, tu subis un biais d’ancrage :/

    • Mouais
      Invité

      En fait, il semblerait qu’elle voulait acheter une caisse entière pour faire un merveilleux tagine poulet citrons confits et le prix n’a pas été accepté par les deux parties

  9. Bledarddupasdecaler
    Invité

    Faut vraiment être folle… pour faire ça chez ces sauvages marocains… Elle a eu beaucoup de chance…

    • Anonyme
      Invité

      Petit raciste et de surcoût inculte. Les sauvages dont tu parles, sont des pauvres marchands bio de tanger, ville marocaine millénaire pleine d’histoire bien avant l’existence de ton patelin perdu. Ils sont d’une gentillesse et humanisme rare de nos jours. La preuve, ils se sont très bien comportés avec cette fille soule et apparemment dans un état émotif déplorable. Le marchand en question n’a pas voulu disposer plainte malgré ses blessures. La fille a été soignée dans l’hôpital de la ville et a quitté tanger vers l’Angleterre sans soucis. Je t’invite à lire un peu, la connerie peut aussi tuer

  10. yeph
    Routard•••••
    Inscrit le 17/11/2014
    4320 pts

    Est-ce qu’elle sait que sa robe a été confectionnée par des enfants en cage ?

  11. NYPD
    Montréal
    Routard•••••
    Inscrit le 19/12/2018
    1435 pts

    Agir de la sorte dans un pays étranger c’est elle la poule qui va se retrouver dans la cage !

  12. M.Sanzot, boucher
    Invité

    …ce que je constate (pile après mes merveilleuses vacances estivales), c’est que à nouveau les emmerdeurs sont britanniques ! Ils emmerdent tout le monde et partout ! A la plage, au musée, au resto, aux monuments…et ils emmerdent même les mecs qui élèvent et vendent des poulets au Maroc ! Sus au roast-beef ! (et ce ne sont pas les vegans qui me contrediront)

  13. Question
    Invité

    Comment peux t on respecter ses gens là ?
    À chaque fois que je les vois, ils sont tous hystériques, ils demandent à qu’on leur foutent la paix tout en…..les laissant Eux même nous casser les burnes.
    Je me rappelle d un mec chez hanouna qui ramène à une grande heure d audience un bebe porc mort. Plus tard une nana qui se fait passer pour une folle, des malades qui font cuire la représentation d un chien sur un barbecue à Paris, alors que des personnes passent avec leurs enfants. Ils explosent des vitrines de boucher. Comment les respecter alors que eux ne respectent rien.
    Comment peuvent ils croire qu’ on veuille les écouter quand on a affaire à des malades hystériques ?

  14. Schnitzer34
    Montpellier
    Routard•••••
    Inscrit le 18/06/2018
    1615 pts

    C’est au marché!Et peut être vivent en plein air ailleurs… Et avec ces cages ils voient la lumière du jour ce n’est pas comme en Europe et en France

  15. moloko
    Routard•••••
    Inscrit le 02/06/2016
    2759 pts

    Personne n’a osé tarter l’ispice di connasse qui gueule comme une dinde? Parce qu’elle mérite à vouloir imposer, telle une folle, ses choix de vie

  16. Ju-
    Routard•••••
    Inscrit le 30/09/2014
    2593 pts

    La pire race de l’humanité, les « activistes vegans » bizarrement y’a 10-15ans y’en avait beaucoup moins, vous savez, quand c’était pas  » a la mode  » d’ailleurs elle doit bien bouffer elle vu son poid, combien d’arbre et combien de fleurs détruite pour son gros bide ?

    • Hobbes
      Invité

      Ce n’est pas un mode, c’est le sens de l’histoire. L’antispécisme gagne la planète, comme l’antisexisme ou l’antiracisme. Ils sont en train de gagner, ce n’est plus qu’une question de temps. Reste à savoir qui sera du bon côté de l’histoire :)

  17. Tant mieux :)
    Invité

    Les viandards commencent à devenir hystériques, comme tout animal devant une cause qu’il sait perdu d’avance. Faites le deuil, les gars, l’humanité s’arrêtera de manger de la viande tôt ou tard, que vous le vouliez ou non. Le mouvement est en pleine vitalité, et il n’est pas près de s’arrêter…

  18. Anonyme
    Invité

    Le mot VEGAN est d’origine amérindienne , c’est précisément MOHAWK et signifie  » mauvais chasseur » donc obligé de manger du végétal. ;-)

  19. Anonyme
    Invité

    Voici le résultat quand on à plus de vitamine b12 dans sont alimentation…

  20. Kaiser
    Invité

    Végan tous les écologistes ce sont toujours des connards convertis à un mode de vie qui ne peuvent pas s’empêcher de vouloir te l’imposer sous couvert d’excuse et graphique bidon.

  21. 1 curieux de plus
    Invité

    Question à BLU, suite à son exposé trèsintéressant.
    Est-ce comparable de manger du poulet et de tuer 250 000 enfants par an en France dans le ventre de leur mère ? ( voir images d’avortements et d’avortés pour les curieux…sur Mr Google, c’est facile)

    • Blu
      Invité

      Tu avais déjà évoqué la question, et je t’avais répondu sur un autre post.
      Bien sûr, l’éthique du respect du sensible amène à poser la question de l’avortement, c’est une question parfaitement légitime, mais là ça n’est vraiment pas du tout le sujet. Donc non, la comparaison ne mène nulle part, sinon à prendre le risque de mélanger.
      La question que ça pose est la suivante : Si on pose comme éthique d’une société la respect du sensible (donc des animaux), à partir de quel moment des gamètes rentrent dans ce champ de considération morale. La fécondation n’est pas synonyme de conscience sensible, il faut attendre plusieurs semaines.
      Le délai est donc sujet à débat (Quand est-ce que le système nerveux d’un embryon le rend sensible et conscient).
      L’IVG est légal en France jusqu’à la 12e semaine. Or, la formation du système nerveux est progressive, et nous n’avons actuellement pas de théorie de la conscience permettant d’expliquer un lien causal entre le cerveau et la conscience. La date de sensibilité de l’embryon est donc sujet à débat, et si tu trouves que le délai est trop tard en France, alors bats-toi pour tes convictions. (Mais sous ce post c’est hors-sujet.)

  22. UnMaxdePup-Trackeurs...
    Invité

    On parle souvent des personnes originaires du Mgrèbe qui soit disant foute le bordel en Europe.
    Là pourtant c’est bien une grosse conne Européen qui souhaite imposer sa pensée car en vacances dans un pays étranger. On reconnait bien là l’opulence de celle qui à largement les moyens et se croit en territoire conquis.
    J’espère qu’elle terminera au trou !

    • Rass
      Invité

      Complètement d’accord ! On attends que vous ayez la même véhémence a l’egard de ceux qui foutent le bordel en Europe justement. Parce que y a peut-être quelques événements qui vous ont échappés ces dernières années mais on est très loin du « sois disant ».