Valérie Bègue attaque Choc et demande 100 000 euros

0

Edit du 03 mars 2008 :
Le juge des référés du tribunal de grande instance de Saint-Denis a rejeté ce matin la requête de Valérie Bègue au nom du « droit à l’information ».
Choc restera donc dans les kiosques !

—-

Suite logique de l’affaire des photos volées de Miss France 2008 topless dans le magazine Choc, Valérie Bègue a assigné en référé le magazine Choc demandant le retrait du bimensuel de la vente.

Geneviève de Fontenay démission

Si Valérie Bègue avait obtenu 15.000 euros de dédommagements après les photos dans Entrevue, elle en demande cette fois… 100.000 euros, pour atteinte à la vie privée et au droit à l’image.
Le tribunal devrait se prononcer aujourd’hui. Nul doute que la Société de Conception de Presse et d’Edition (qui édite Entrevue, Choc et Guts notamment), propriété de Lagardère Active Media, n’appréciera que modérément cette nouvelle amende. Des rumeurs de nouvelles photos à scandale de Valérie Bègue circulent déjà… pour une prochaine parution dans Guts?

Revoir : Miss-France nue dans EntrevuePhotos Valérie-Bègue dans Choc

Partager sur Facebook

Les commentaires sont fermés.