Un détenu tente de s’évader du tribunal de Créteil

3

Lundi 20 juin 2022, un individu a réussi à s’échapper du tribunal judiciaire de Créteil en escaladant un mur pour fuir les policiers. Il n’a pas été bien loin puisqu’un policier a rapidement pu le plaquer et l’immobiliser au sol. Il se trouvait au dépôt pour une affaire de stupéfiants, avec mandat d’amener devant un juge d’instruction.

Partager sur Facebook

TOP COMMENTAIRES

  1. Issa

    T’as de la morale, ou t’en as pas. Un jour de notre vie, tout se résume à ça. Et là faut assumer. C’est ça qui fait grandir et qui te change de voie

28 COMMENTAIRES

    • polo
      Invité

      c’est situé en France . le voila le rapport , ce pays est une cours de récréation pour les haute mafia et les Ksos en tout genre si vous êtes au milieux bon courage .

    • Anonyme
      Invité

      « Lesoul21 juin 2022 à 18:36
      C’est quoi le rapport?!? »

      Oui oui, allez…Faire semblant de ne pas voir, de ne pas constater ce que tout le monde voit et constate depuis des années…

    • Endy
      Invité

      « ce que tout le monde voit et constate depuis des années »

      Que la pauvreté, la précarité et la mentalité « argent facile » crée plus de délinquance qu’avant pendant qu’une poignée de gens vivent dans le luxe.

    • Issa
      Invité

      Revoilà les analyses qui se forcent d’évacuer le bon sens et la civilisation de base. Je suis dans la précarité, ma famille l’a toujours été aussi; on n’a jamais trafiqué pour autant. Tu as des principes, ou pas. Mais pour ça, tu es catholique, ou pas. Ça, mec, c’est ce qu’on voit dans mon quartier. Le reste c’est du baratin. Malheureusement.

    • Issa
      Invité

      T’as de la morale, ou t’en as pas. Un jour de notre vie, tout se résume à ça. Et là faut assumer. C’est ça qui fait grandir et qui te change de voie

    • Endy
      Invité

      @Isaa C’est toi qui évacue le bon sens, et ça commence en tordant mes propos. Je n’ai à aucun moment dit que tous les pauvres/précaires sont des délinquants. Je n’ai pas une famille de riches, comme la majorité des gens. J’ai dit que la pauvreté et la précarité était le meilleur terrain de développement de la délinquance dont on parle.

      Et ton histoire de catholicisme est hors propos. D’ailleurs au passage, qui te dit que l’homme que l’on voit sur la vidéo n’a pas des parents catholiques ? Peut-être est-il lui aussi catholique d’ailleurs (et pour arrêter la langue de bois, il m’a l’air bien blanc de peau). Parce qu’affirmer qu’être catholique c’est être honnête et bon, c’est oublier les crimes de l’église (dont les récents) et les criminels « catholiques » qui se confortent dans l’idée que Dieu les pardonnera si ils le demandent. Tout ça c’est du blabla, et je crois au fond que tu le sais bien.

      Ces jeunes ont bien souvent des parents qui les éduquent mal, eux même pas suffisamment instruits ou mal éduqués, ou parfois peu présents (totalement absents, au travail, ou avec trop d’enfants à charge) voire violents. Et toutes ces choses ont souvent un facteur commun : le manque d’argent. Et il ne suffit pas de s’enrichir pour subitement effacer les conséquences de la précarité passée.
      Pour un catholique, tes propos semblent bien peu empathiques pour condamner si clairement les gens sous prétexte qu’ils te semblent avoir fait un choix « facile » de ne pas être toujours honnêtes. Personnellement, je condamne fermement ceux qui, ayant vécu dans de bonnes circonstances, agissent dans le but de nuire. Je condamne aussi les systèmes qui ne récompensent pas financièrement à juste titre et de manière (au moins à peu près) équitable le travail de chacun et les systèmes qui condamnent fermement les plus démunis pendant que les plus riches trouvent (obtiennent) le moyen d’échapper aux sanctions sévères par des « arrangements ». Évidemment, je condamne tous les mauvais actes, quels qu’ils soient, peu importe qui les commets, mais en essayant ici de prendre en compte mes connaissances et mon ignorance sur le vécu de chacun. Même s’il m’arrive de généraliser dans une conversation, je garde en tête que chaque situation/personne est différente. Et je n’oublie pas que la pauvreté, la précarité, est un mal dans une famille dont les conséquences directes et indirectes perdurent parfois de génération en génération.

      « Que celui n’a rien à se reprocher lui jette la première pierre. », ça devrait aussi te rappeler quelque chose.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

:roll: :cool: :razz: :kiss: :o ;-) :!: :oops: :shock: :cry: :???: :sad: :grin: :arrow: :idea: :mrgreen: :lol: :twisted: :| :vomit: :smile: :x :?: :evil: