Chèque énergie: cette action à faire rapidement si vous n’avez pas touché cette aide après le 25 avril

Le chèque énergie a été envoyé à partir du 2 avril aux foyers éligibles. Si vous ne l’avez pas reçu il est possible de faire la démarche

© Chèque énergie: cette action à faire rapidement si vous n’avez pas touché cette aide après le 25 avril

Voir le sommaire Ne plus voir le sommaire

Le chèque énergie est un coup de pouce que l’État accorde une fois par an, au printemps, pour aider à régler les factures d’énergie. En effet, pour l’année 2024, la campagne d’envois du chèque énergie a débuté le 2 avril et elle s’étalera jusqu’au 25 avril.

Si vous êtes éligible, consultez le calendrier des versements qui varie en fonction des départements. Quels sont donc les recours en cas de non-réception de cette aide ?

Vous n’avez pas reçu votre chèque énergie ?

Le chèque énergie fait partie des aides que l’Etat octroie de façon automatique. Sa distribution dépend alors du revenu fiscal des foyers, lors de leur déclaration annuelle.

À lire Aide financière: qui va toucher cette prime de 495 euros ?

Pour être éligible, vous devez donc avoir fait votre déclaration de revenus.

Vous avez oublié de déclarer vos impôts et n’avez pas reçu votre chèque énergie ? Pour le recevoir, régularisez votre situation fiscale en remplissant votre avis d’impôt sur le revenu au plus vite !

En effet, l’envoi du chèque énergie se fait après la déclaration de vos revenus. « Si vous n’avez pas déposé votre déclaration de revenus auprès de l’administration fiscale, vous pourrez solliciter un chèque énergie uniquement après avoir régularisé votre situation auprès de l’administration fiscale« .  Si votre éligibilité se confirme, vous recevrez alors un chèque énergie par voie postale.

D’une valeur qui oscille entre 48 à 277 euros, le chèque énergie s’adresse aujourd’hui à 5,8 millions de Français.

À lire Livret A: gagnez encore plus d’argent avec ce placement

Si, d’ici à la fin de la campagne d’envois, vous n’avez pas encore votre chèque énergie dans votre courrier, vérifier d’abord et avant tout si vous êtes bien éligible.

En règle générale, ce chèque arrive dans votre boîte aux lettres sans qu’aucune démarche ne soit nécessaire. Son montant dépend donc de votre déclaration de revenus de l’année précédente. Aussi, il dépend du nombre de personnes dans votre foyer.

Comment le recevoir ?

Pour recevoir le chèque énergie, aucune démarche n’est à effectuer. « Il est envoyé automatiquement par courrier au domicile du bénéficiaire, à la dernière adresse connue par l’administration fiscale », précise le site du gouvernement.

Ainsi, vous avez la possibilité de vérifier votre éligibilité à l’aide de ce simulateur en ligne : https://chequeenergie.gouv.fr/beneficiaire/eligibilite.

À lire Aides de la CAF bloquées en juin ce que vous devez faire absolument pour les toucher de nouveau

Si, en effet, vous êtes éligible, mais que n’avez toujours rien reçu, il est possible d’en faire la demande. Un formulaire de réclamation est disponible à l’adresse suivante : https://chequeenergie.gouv.fr/beneficiaire/assistance

Vous devrez alors renseigner vos informations personnelles et votre numéro fiscal.

Puis, si vous êtes éligible, vous devez cliquer sur l’onglet « Déclarer la non-réception ou la perte/vol de mon chèque ».

Il est possible aussi d’appeler le numéro vert : 0 805 204 805 (du lundi au vendredi de 8h à 20h).

À lire EuroMillions: ils remportent 166 millions d’euros totalement par hasard

Comment utiliser le chèque énergie ?

Les bénéficiaires du chèque énergie peuvent l’utiliser pour faire face aux dépenses suivantes :

Les factures des fournisseurs d’électricité, de gaz naturel, d’autres combustibles de chauffage (Bois. Fioul domestique, etc.),

– Les charges de chauffage incluses dans les redevances de logements-foyers conventionnés à l’aide personnalisée au logement (APL), ainsi que dans les EHPAD, les EHPA, les résidences autonomie, les établissements et les unités de soins de longue durée (USLD)

– Certaines dépenses relatives à la rénovation énergétique du logement.  C’est un professionnel certifié « Reconnu garant de l’environnement » (RGE) qui doit réaliser cette rénovation.

À lire Elle se couche chaque soir avec son python et découvre l’horreur grâce à son vétérinaire

– Bonne nouvelle au titre de 2024 ! Vous pouvez désormais utiliser ce chèque pour le paiement des charges locatives incluant des frais d’énergie dans le parc social.