Le Président du Burundi participe à un match de foot et fait emprisonner des administrateurs qui ont laissé les adversaires le tacler

0

Le 3 février à Kiremba au Burundi, le chef de l’État Pierre Nkurunziza a participé à un match de foot avec son équipe face à l’équipe locale mais tout ne s’est pas très bien déroulé. L’administrateur de Kiremba et son adjoint chargé du sport ont en effet été emprisonné à l’issue de la rencontre pour avoir laissé leurs joueurs tacler le président. Ils ne connaissaient pas une règle fondamentale : quand le président est en possession du ballon, aucun adversaire ne doit l’approcher à moins de trois mètres.

Partager sur Facebook

Les commentaires sont fermés.