Placée dans un camp COVID, cette femme devra payer 5000 dollars si elle sort de son bungalow (Australie)

30

En Australie, les autorités ont mis en place des camps de quarantaine pour enfermer les personnes qui sont positives ou simplement cas contact. Des agents sont ainsi venus signifier à cette femme qu’elle devra payer 5000 dollars si elle franchit la ligne jaune placée devant son bungalow.

Partager sur Facebook

TOP COMMENTAIRES

61 COMMENTAIRES

  1. ...
    Invité

    C’est pas exactement ce qu’il dit, elle a déjà fait la connerie d’aller se promener sans masque et c’est pour cette raison qu’elle risque une amende de 5.000$ si elle récidive… Alors qu’elle est cas contact voir cas positif porter un masque semble juste le minimum, mais elle est à priori allé discuter à la barrière avec une autre personne sans porter de masque.

    • EternelleRecommencement
      Invité

      @Collabo

      Les allemands avaient également énormément de chose a reprocher aux personnes qu’ils ont mis dans leurs camps.
      Si vous ne voyez rien de bizarre dans la méthode utiliser, je ne peux rien pour vous et vous donne juste RDV sur le champ de bataille.

    • Endy
      Invité

      @EternelleRecommencem Ce que tu dit n’a aucun rapport. Absolument aucun. C’est quand même terrible à notre époque d’avoir un raisonnement aussi limité. Et je ne dit pas ça pour t’insulter. C’est le terrible constat que j’ai fait en particulier depuis la pandémie.

    • EternelleRecommencement
      Invité

      @ENDY

      S’offusquer de ceux qui s’offusquent de la situation, plutôt que des 5700 lits d’hôpitaux supprimé en pleine pandémie ! Sans doute afin de faire des économies dans le but de construire nos propres camps, comme en Australie ?? Déjà qu’il faut s’acquitter des 60 millions d’euros mensuelle dépensé pour la gestion du passe sanitaire pour les hôpitaux (et ce ne sont pas les impôts de pfizer qui vont payer cela) … recruter des vigiles et virer des soignants … en pleine « pandémie » ….

      Si c’est tous ce que vous pouvez constater ne venez pas me parler de « raisonnement limité »
      Ou comment accuser les autres de sa propre pathologie.

    • Anonyme
      Invité

      Dans l’incertitude, la peur domine beaucoup de gens et ils ne réfléchissent plus. C’est des réflexes de survie. Heureusement que certains continuent de réfléchir

    • Anonyme
      Invité

      @eterneltg Entre isoler des malades contagieux, les vacciner, et enfermer des gens et les gazer sur la base de leur religion il y a quand même un grand pas que tu as franchi allègrement alors viens pas nous parler de réfléchir.

    • EternelleRecommencement
      Invité

      « isoler des malades contagieux, les vacciner »

      Parcequ’un vacciné ne peut être malade ni contagieux ??
      Quand vous serez dans ces camps, il sera trop tard pour se plaindre et vous vous souviendrez de l’idéologie dans laquelle vous vous êtes baigné.

    • Anonyme
      Invité

      Je ne sais pas si je dois en rire ou en pleurer. Tu nous rappelleras quand les gens seront exterminés dans des camps à cause du COVID. Selon toi on doit faire quoi? Tu n’es là qu’à diffuser de la peur, à déblatérer des raccourcis douteux. Tu fais partie du danger si ta réflexion ne va pas plus loin qu’espérer partager ta peur avec des gens en leur balançant des trucs comme ca

    • ...
      Invité

      @EternelleRecommence Bien joué, point Godwin atteint en une seule phrase; ne te reste plus qu’à le découper au burin sur ton écran…=)

      Le niveau de réflexion du type, comparer des gens exterminés pour leur religion, leur idéaux politiques, leur appartenance à une ethnie ou à un parti politique et demander à des gens de rester 10 jours dans un bungalow en camping…

      ===> T’es sérieux, t’as vraiment réfléchi avant de comparer les deux ? Ou tu voulais juste tenter une punchline éclatée au sol…

      Non mais sans déconner tu te relis avant de poster ? T’as vu des gents torturés, des familles détruites, des femmes abusées, des enfants massacrés, des charniers et des morts par millions sur ces images ? T’es complètement barge ma parole pour comparer l’indicible horreur des camps de concentrations à un bungalow de vacance ! Hey faudrait demander à tes parents pourquoi ils ont préféré jeter le bébé et élever le placenta à la place…

    • JeanBlaguin
      Invité

      Bizarrement en 40, la grande majorité des victimes sont toutes allé au camp sans rechigner. On leur avait sans doute promis, a eux aussi, un « bungalow de vacance » lol

    • ...
      Invité

      @JeanBlaguin

      Oui, oui c’est ça ils sont allé en chantant dans les camps après la rafle du Vel’ d’Hiv’, après les chasses, les dénonciations de partout. Et vous comparez encore une fois de plus à l’horreur une pignouf pas capable de comprendre que pour sortir de son bungalow on lui demande de porter un masque; mais votre réflexion s’est arrêté à quel moment ? Vous avez vu beaucoup de gens gazés ? Vous vous prenez pour des résistants c’est ça ?

      P’tain nos grand-parents auraient honte de votre arrogance, vous êtes graves les mecs de comparer des gens en quarantaine dans un bungalow en camping et des déportés promis aux camps d’exterminations. Sans déconner vous aussi vous avez souffert de l’horreur du confinement vautré devant Netflix sur un canapé; ça se voit ! Votre souffrance était comparable aux personnes sous l’occupation, avec vos malheureux paquets de chips comparés aux tickets de rationnement; quelle souffrance à n’en point douter !

      Vous sur-réagissez dans l’instant sans prendre le temps pour avoir une once de réflexion et de logique; on va remettre dans le contexte cette femme est porteuse d’une maladie et on lui demande de s’isoler 15 jours, elle a quand même le droit de sortir mais avec un masque. Sauf que cette personne refuse et va discuter sans masque avec ses voisins, elle est alors avertie que si elle recommence elle prendra une prune pour mettre ainsi en danger les autres. Mais c’est l’horreur absolue, l’extermination, les camps de la mort pour vous ? La réflexion est morte avec ceux qui sont d’accords…

    • Kalmosse
      Invité

      Autant je trouve que la nana est une abrutie de pas mettre son masque alors qu’elle n’est pas en isolation pour rien, autant je trouve que ça porte atteinte aux droits de l’homme d’enfermer les gens comme ça. Oui oui bungalow/camping/playa/fiesta, non. J’aimerais bien t’y voir si les flics passait te récupérer chez toi pour aller te mettre dans un endroit comme ça et t’y emprisonner. C’est clairement la méthode chinoise, avec un bungalow <3

    • ... Darwin ....
      Invité

      Au delà du fond et de la comparaison, disons « maladroite » avec les camps nazi, il n’en reste pas moins que la forme est très problématique.
      Interner de force dans un bungalow Avé interdiction d’en bouger, c’est liberticide.
      Surtout pour lutter contre une gripette qui tue dans 75%des cas des personnes fragiles et âgée de + de 75 ans. (voir les statistiques de l’insee mis à jour chaque semaine depuis le début de l’épidémie)
      Autant je pouvais comprendre qu’au début de l’affaire on réagisse par des confinements et toute sorte de restrictions, autant aujourd’hui on connaît bien mieux les risques de ce virus et pourtant on pousse à fond le délire et les contraintes sur la population.
      A croire qu’on cherche à tester les limites que nous sommes capable de tolérer….
      Bisous à tous…

    • ...
      Invité

      @DN

      Tu pourrais tout de même préciser que ça ne concerne que les ressortissants étrangers, touristes et personnes qui reviennent malade d’un autre pays et que c’est en place que dans certains territoires de l’Australie. Qu’il s’agit d’une quatorzaine afin d’être sûr que ces voyageurs n’apportent pas de nouveau variant et c’est tout; là on dirait juste le relaie de cette fake news déjà démentie par le gouvernement australien…

    • ...
      Invité

      @Kalmosse

      Alors là oui par contre on peut discuter de la forme, à partir du moment où comme l’autre pignouf au dessus tu n’as pas la bêtise crasse de comparer ça à un camp de concentration… Alors le mieux c’est peut-être de se renseigner un poil plus loin pour savoir de quoi il en retourne exactement; et une simple recherche sur internet te le confirmera l’idée comme quoi dire « ces gens sont enfermés de force par la police ou l’armée s’ils sont contaminés » est une fake news…=)

      Ces quarantaines sont là uniquement pour les gens qui reviennent de l’étranger, si tu es australien et malade tu es simplement invité à effectuer ta quarantaine ou plutôt quatorzaine chez toi; mais en l’occurrence si tu reviens malade de l’étranger pour éviter d’apporter un variant tu passes 14 jours dans un bungalow. Et là tu vois quand on remet ça dans son contexte réel sans parler de rafle, de camps etc ça ne me dérange pas plus que ça; personne ne t’oblige à voyager à l’étranger et encore moins à revenir porteur d’une maladie que tu peux éviter et d’ailleurs cette mesure ne s’applique pas à toutes les provinces de l’Australie mais visiblement seulement certaines à risque.

      Donc quand on remet toutes les infos dans l’ordre et en sortant du caractère émotif immédiat on se retrouve juste avec des vacanciers ou des touristes à qui on demande d’être sûr qu’ils n’apportent pas un variant; et c’est plutôt censé et très loin d’une comparaison honteuse et minable avec un précédent historique sans commune mesure. C’est tout pour moi, à chacun d’en penser ce qu’il veut mais si nous avions procédé de la même façon avec les personnes malades venant de l’étranger nous n’aurions certainement pas eu tous ces variants sur notre sol …=)

    • Anonyme
      Invité

      @ EternelRecommencement
      Tu te trompe d’ennemi, la race des vipères est notre ennemi n°1. Tu ne la trouveras jamais sur aucun champs de bataille. Elle fabrique des Golem par millions qu’elle envoit au casse pipe pour tuer ses ennemis. L’affrontement direct est voué à l’échec.

  2. Anonyme
    Invité

    Je sais qu’on n’a pas le droit de faire de comparaisons historiques, c’est très mal vu, mais quand même : le covidisme a beaucoup en commun avec certaines idéologies totalitaires du vingtième siècle. Le rhume19 ne justifie en rien cette démesure de moyens liberticides. Hier des restrictions de liberté, aujourd’hui des camps, demain quoi ?

    • biensure
      Invité

      @Angeus

      La santé ?

      La seule donnée importante dans cette histoire c’est l’argent.
      Si l’humanité été si importante a leur yeux, le brevet du « vaccin » aurai été dans le domaine publique.
      les Big Pharma auraient été reconnu sauveur de l’humanité et aurai été récompensé comme il ce doit.

      Mais non on ne vit pas dans un monde de bisounours.

      La santé …. HOo l’autre hé !

    • Samy
      Invité

      Je trouve pas cela normal et oui un camp comme ça c’est flippant, oui les confinement et le pass c’est énervant mais si des millions de gens sont réellement morts de la covid (et juste pour ça) et que de laisser se propager cette maladie aurait eu des conséquences pire que « c’est un simple rhume, vivons avec et acceptons d’avoir une « nouvelle grippe » qui tue chaque année », cela n’aurait pas été plus acceptable et aurait peut être eu des conséquences terribles.
      Faisons preuve de nuance, c’est pas parce qu on est en 2021 et plus en 1347 (peste bubonique) que notre système immunitaire et notre avancé en matière de santé est infaillible, qu’on ne puisse plus revivre de moment comme celui ci.
      Les gens vivent en 2021, ont les réseaux sociaux pour lire les infos qui les intéressent (d’un camp comme dans l’autre) et arrive à jurer que tout cela est inutile. Avec cette mentalité on aurait sûrement pas eu tous ces autres vaccins qui aujourd’hui, ont une efficacité prouvés.

    • Vérité
      Invité

      Ce vaccin permet aux infirmières de bosser au coté de gens vulnérable en étant positive et au covid et donc contagieuse. Pendant que beaucoup d’entre elles ont été virée alors qu’elles effectuaient leur test PCR quasi quotidiennement ….

  3. José
    Invité

    Tout ça pour lutter contre un virus dont on aura jamais d’immunité collective, à cause des variants et d’un vaccin inefficace contre l’infection/transmission. Et une grande partie de la population accepte de perdre des libertés pour valider ces mesures inutiles et inefficaces. Quel monde !

    • Anonyme
      Invité

      Comme quoi les personnes qui ont laissé, permis et soutenu des régimes totalitaires d’enfermement de population sous pretexte d’origine religieuse (les chrétiens, les juifs), de nationalité (les polonais par exemple), d’intégration sociale (les tsiganes, les homosexuels), ou de santé (les handicapés) … existent toujours : mais aujourd’hui, ils sont prêt à encourager l’internement pour des raisons de santé (sérologie positive) ou de refus d’intégration sociale (le refus d’un vaccin) : c’est sidérant qu’au 21eme siècle, tout puisse recommencer à nouveau ! … et que même des annonymes comme ShaKahn puissent le trouver normal (comme pouvaient le faire des milliers d’anonymes dans les années 40 allemagne ou plus tard encore en union soviétique !)

    • La nana
      Invité

      Et toi avec ton pass sanitaire vacciné 2,3,10fois… t’es pas plus dangereux que cette femme qui vit dans un bungalow seule?
      T’as ton pass, tu peux aller au restaurant, discothèque, bar avec ton carré magique à scanner même si t’es positif en le sachant ou pas…
      Suivre une majorité ca évite de réfléchir visiblement.

  4. Le bon grain de l'ivraie
    Invité

    Quelle merveilleuse époque pour admirer la différence entre les 2 types d’humanités qui cohabitent depuis toujours ici bas (et ce au sein même des familles) : Adamique vs pré-adamique, âmes collectives vs âmes individuelles, la différence est d’ordre métaphysique, les premiers sont dénué d’Esprit et ne peuvent pas aller à contre courant de la pensée dominante insufflés par les élites car 100% de leurs pensée sont d’ordre collectives,, absolument impossible pour eux de faire autrement, ils feront ce que leur maitre leur ordonne jusqu’au bout et avec zèle.
    Les autres eux, bien que plus ou moins amochés et hypnotisés, on malgré tout le potentiel d’avoir une pensée indépendante et donc de constater le grotesque sans commune mesure de la situation. Ca ne sert à rien d’essayer de convaincre, chacun ira là où il mérite d’aller et c’est déjà suffisamment compliqué de se sauver soi même pour aller perdre son temps avec des gens qui sont des causes perdus.
    Bon courage à tous.

  5. Anonyme
    Invité

    Comme quoi les personnes qui ont laissé, permis et soutenu des régimes totalitaires d’enfermement de population sous prétexte d’origine religieuse (les chrétiens, les ju*fs), de nationalité (les polonais par exemple), d’intégration sociale (les tsiganes, les hom*se*uels), ou de santé (les handicapés) … existent toujours : mais aujourd’hui, ils sont prêt à encourager l’internement pour des raisons de santé (sérologie positive) ou de refus d’intégration sociale (le refus d’un vaccin) : c’est sidérant qu’au 21eme siècle, tout puisse recommencer à nouveau ! … et que même des anonymes comme ShaKahn puissent le trouver normal (comme pouvaient le faire des milliers d’anonymes dans les années 40 Allemagne ou plus tard encore en union soviétique !)

  6. taré
    Invité

    Le monde est devenu fou…je nous pensais plus évolués…en fait nous avons de la marge en terme d’évolution sur pas mal de niveau. Les libertés publiques sont violés sans aucun fondement. C’est grave. Ce qui se passe en Australie parait un film dystopique ! Et oui c’est bien normal qu’on compare avec le nazisme…on nous a rabâché cela a l’école tous les ans pour rien j’ai l’impression…car ce type de procédé et vidéo nous rappel leur fonctionnement…ca a commencé par des camps…

    • Anonyme
      Invité

      Techniquement ils sont bien plus proches du communisme que du facisme. D’ailleurs ils enseignent à longeur de journée à leur population les dangers du facisme et l’horreur du régime nazi, c’est pas pour rien.

    • Anonyme
      Invité

      Moi j’avoue j’en connais deux. Mais avec des facteurs de commorbidité ENORMES :
      Mon oncle 71 ans qui avaitd’énormes facteur de commorbidité (cancer des poumons et il perdait la tête à cause de l’alcoolisme au point de devoir être placé en maison médicalisée) L’autre c’était une amie de mes parents. Elle est morte à 84 ans, elle n’avait pas de facteur de commorbidité mais l’espérance de vie est de 83 ans…. donc….

    • Democrate
      Invité

      Merci.

      Aucun non plus. Par contre, en effets du vaccin, dans mon entourage direct : un mort par crise cardiaque, une péricardite, une embolie pulmonaire, une myocardite et un qui n’a plus de souffle pour faire du sport.

      Enfin, ça fait du tri, sélection naturelle. Je suis pour qu’il y ait 20 doses, 50 doses. Je suis pro-vaxx à fond, sans rire.

  7. Anonyme
    Invité

    En France, les discothèques, pourtant soumise au pass sanitaire, seront fermées pendant 4 semaines à partir de vendredi 10 décembre 2021, annonce Jean Castex.
    Conclusion les pass sanitaire est absolument inutile.
    « Vaccinez-vous pour tomber le masque, reprendre votre vie d’avant, danser en boite de nuit »

    Avec 90% de vaccinés, même situation qu’en décembre 2020:

    -discos fermée durant les fêtes
    -gestes barrière
    -masque en extérieur
    -quarantaine à l’étranger

    + super bonus : myocardites & AVC

    Il va sans dire que si le nouvel an est ciblé par le gouvernement, ce n’est pas pour tolérer ensuite que le bétail s’entasse dans des appartements ou des maisons. La suite est donc prévisible. Maintenant, ce n’est plus une question de manque d’informations ou de recul. Les gens ont toutes les informations nécessaires. C’est une question d’obéissance ou non au Nouvel Ordre Mondial.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

:roll: :cool: :razz: :kiss: :o ;-) :!: :oops: :shock: :cry: :???: :sad: :grin: :arrow: :idea: :mrgreen: :lol: :twisted: :| :vomit: :smile: :x :?: :evil: