21 COMMENTAIRES

    • Pr Tournesol
      Invité

      Une nouvelle ponctuation est apparue dans la lange française : le « wsh » ou « wesh ».
      Se positionne au début ou à la fin d’une phrase, voire les deux et remplace le point, le point d’exclamation ou le point d’interrogation.

    • Anonyme
      Invité

      Je profite de ton commentaire pour passer un message aux petit(e)s blanc(he)s qui ponctuent leurs phrases de « wesh », « frère », « wallah », etc. En parlant ainsi vous finirez méprisés de tous : de ceux que vous essayez d’imiter de façon pathétique, comme de ceux que vous reniez de façon honteuse.

  1. alfred
    Invité

    @DN, ou est ce que t’as vu un coup de karma? :D
    le type lui a foncé dessus exprès

  2. Cpt obvous
    Invité

    Le type en voiture semble être de la famille venant la chercher. Il semble ralentir juste avant, puis fonce sur le voleur, et cours après lui, sans hésiter.

  3. Le dragueur largué
    Invité

    Avant, quand tu voulais le 06 d’une fille, tu le lui demandais gentiment. Maintenant…..

  4. .
    Invité

    Et personne ne vole la voiture du coup ? Ça va c’est un quartier tranquille du Brésil alors.

  5. cuck
    Invité

    Oui, la réparation de son train avant va couter 10x le prix du téléphone, et son action de chevalier blanc ne lui apportera aucune faveur de la donzelle. Double défaite.

  6. Classique
    Invité

    Encore un coup monté par le conducteur pour dire à la fille  » tu vois je t’ai sauvé, maintenant on va chez moi, pour ma récompense ! »

  7. Franck
    Invité

    Prix du GSM : 1000€ pour les grands malades qui mangent des pommes,
    Prix des années en tole pour avoir choppé un gars : impayable
    Prix de la vie du mec : ouais ok, pacher. Mais quand meme.

    Ah oui, pardon : Wesh.

  8. Pense-bête
    Invité

    Les réparations sur l’auto coûteront plus chers que le téléphone.

  9. lolo
    Invité

    méfiez vous des jeunes femmes qui attendent dans la rue avec le nez dans leur portable, il y a souvent un mec pas loin..

  10. Anonyme
    Invité

    Le principe du « wesh », « wallah », « frère » etc. c’est de permettre d’ajouter du contenu, de parler sans délivrer d’information.
    C’est pratique pour faire la conversation quand on a 60 de QI et rien à dire.