Quand un agent de sécurité ne reconnaît pas Nadal et l’empêche d’accéder à un court

9

En début de semaine à quelques heures de son premier match contre Chung au Masters de Bercy, Rafael Nadal s’est présenté sur un court d’entrainement mais un agent de sécurité ne l’a visiblement pas reconnu. Celui-ci a ainsi arrêté le tennisman espagnol en lui demandant « Qui êtes-vous ? ». Il a fini par le laisser passer…

Partager sur Facebook

TOP COMMENTAIRES

  1. yeph
    Routard•••••
    Inscrit le 17/11/2014
    4532 pts

    En gros j’aurais pu dire que j’étais Nadal et franchir son barrage de la même manière.

22 COMMENTAIRES

  1. yeph
    Routard•••••
    Inscrit le 17/11/2014
    4532 pts

    En gros j’aurais pu dire que j’étais Nadal et franchir son barrage de la même manière.

  2. hmm
    Invité

    L’arrogance du type quand même… alors que l’agent de sécurité fait tout simplement son travail.

    Je ne regarde pas de tennis… je vois son visage que très rarement, je ne l’aurais pas reconnu non plus. Sans chercher sur internet, je ne sais pas son visage. Et je m’en fou royalement de sa petite face.

    • Anonyme
      Invité

      Il a fait son travail en effet et Nadal a pas fait de scandale non plus…
      Donc c’est un non événement…
      Les agent de Sécu ne sont pas forcement Tennisman comme les remasseurs de balles et donc ne connaissent pas les visages de leurs idoles….

  3. scandal !
    Invité

    Wow… il l’a trop empêché d’accéder à un court ! Quel SCANDAL ! Il ne l’a pas reconnu ! Wow faisant un buzz avec ça ! Il y a une personne dans ce monde qui ne reconnaît pas NADAL !

  4. nono
    Invité

    normal qu’il ne l’ait pas reconnu vu qu’il n’avait pas les yeux ouverts..,ah non..désolé..

  5. G-Power
    Routard•••••
    Inscrit le 16/12/2016
    4732 pts

    Effectivement, il fait son travail. Si y avait trop de laxisme et qu’il devait y avoir des problèmes, c’est sur ce pauvre agent de sécu que ça retomberait.

    D’ailleurs, c’était à Nadal à présenter sa carte, il croit que sa gueule est un passe droit à tout en fait.