TOP COMMENTAIRES

  1. Anonyme

    non, il pensait que le piéton continuerait sur son allure et qu’il pourrait passer derrière. Sauf que le piéton l’a vu arriver et s’est arrêté net…
    La règle elle est simple : un piéton qui traverse, tu t’arrêtes. Sinon c’est trop imprévisible
    (et l’autre règle elle est essentielle : à vélo tu ne fais JAMAIS chier les piétons même si ça te semble pas dangereux, parce qu’un piéton énervé c’est potentiellement un futur automobiliste énervé contre les cyclistes, et là c’est très dangereux)

9 COMMENTAIRES

  1. Phil
    Invité

    vidéo prise à la mi-janvier 2013, le soleil est aux alentours de 20° par rapport à l’horizon, et le piéton arrive précisément dans l’axe soleil-cycliste, donc il est possible que le cycliste ébloui, n’ai vu le piéton à la dernière seconde.
    Néanmoins ce n’est pas une excuse : le cycliste aurait pu mettre une casquette et/ou des lunettes de soleil, ou anticiper en privilégiant un itinéraire (si c’est possible).