OM Vs Brighton: 1 penalty et un carton rouge oublié, les Marseillais volé par l’arbitrage !

Après un arbitrage catastrophique contre le Panathinaïkós, l'OM s'est encore fait voler hier contre Brighton avec deux penalty oubliés !

© OM Vs Brighton 1 penalty et un carton rouge oublié, les Marseillais volé par l'arbitrage !

Voir le sommaire Ne plus voir le sommaire

Malgré une très obnne première mi-temps, l’OM n’a pas pu faire mieux que match nul 2-2 contre Brighton dans un Vélodrome rugissant. Les Marseillais auraient pu l’emporter sans des erreurs grossières d’arbitrage. Il y a eu un penalty et un carton rouge oublié, ça commence à faire beaucoup !

Les Marseillais enragent contre l’arbitrage !

Cela commence à faire beaucoup. Que ce soit en championnat ou en coupe d’Europe, l’OM n’est pas gâté par l’arbitrage.

Tout le monde se souvient du but d’Alexis Sanchez contre Lens l’année passée. Un but refusé pour une faute imaginaire. Cela aurait pu faire basculer la fin de saison des Marseillais du bon côté.

À lire CAF: le montant exceptionnel de la prime d’activité après la dernière hausse

Mais ce n’est pas la seule grosse erreur d’arbitrage contre l’OM et cela commence à faire beaucoup. Dans le classico contre le PSG, l’OM a aussi eu des décisions arbitrales hallucinantes. Par exemple, sur le but de Kolo Muani il y avait hors-jeu.

Et pourtant ni la VAR ni l’arbitre n’a sifflé. Pire encore, les images du ralenti n’ont jamais été diffusée pendant le match, comme pour cacher l’erreur. Et il n’y a pas qu’en championnat que l’arbitrage est défavorable contre le club phocéen.

Lors du tour préliminaire contre le Panathinaïkós, que ce soit au match aller ou au match retour, l’arbitre est aussi passé à côté. Des décisions toujours contre l’OM, des penalty et des cartons rouges oubliés. Jamais le club grec se serait qualifié si l’arbitrage avait été au niveau.

C’est rageant pour l’OM, car avec une qualification en Ligue de Champions, la fin du mercato aurait été totalement différente. Et hier soir, pour le match en Europa Ligue, l’arbitrage a encore une fois fait basculer le match.

À lire CAF: la liste complète des aides sociales selon le nombre d’enfants à charge

OM Vs Brighton : 1 penalty et un carton rouge oublié, les Marseillais volé par l’arbitrage !

Comme nous venons de le voir, l’OM subit une suite de décisions arbitrales totalement hallucinantes. Et cela ne tourne jamais, c’est toujours contre les Marseillais. Et le match d’hier a confirmé que le club de Marseille n’avait pas droit à un arbitrage comme les autres équipes

En coupe d’Europe, cette année les clubs français sont arbitrés différemment et cela commence à se voir. Et hier soir, l’arbitre du match OM contre Brighton a aussi joué sur le résultat final du match.

Il y a eu certains faits de jeu qui aurait pu permettre aux marseillais de mener par plus de buts d’écart. La première mi-temps a été folle et l’OM a très vite mené au score 2-0. Mais le score aurait pu être plus conséquent.

Dans un premier temps, il y a eu un penalty flagrant non sifflé sur Harit. Le joueur marseillais slalome dans la défense et se fait couper en deux devant l’arbitre qui ne siffle pas. Sur tous les ralentis, tout le monde voit penalty sauf l’arbitre et la VAR.

À lire Permis de conduire: les seniors bientôt contraints de le repasser ?

Ensuite, il y a un autre fait de jeu hallucinant. Sur une percée de Harit, Lamptey met un gros tacle et emporte tout sur son passage. Le défenseur de Brighton a taclé avec le pied relevé du sol et a percuté la cheville du joueur de l’OM. L’arbitre n’a rien sifflé.

Quand nous voyons le ralenti, cela mérite un carton rouge. Le tacle a aussi été très violent et aurait pu casser la cheville d’Harit. Et si à ce moment-là Lamptey avait été expulsé, il n’y aurait pas eu le 2ᵉ but des Anglais. C’est lui qui provoque le penalty très injustement sifflé.

Décidément, l’OM subit les décisions arbitrales en sa défaveur, et cela est loin de s’équilibrer comme nous l’entendons souvent dans de nombreuses émissions foot !