Aide alimentaire: tout savoir pour profiter d’un bon d’achat de 50 euros pour faire ses courses !

Face à l'inflation et la flambée des prix, l'État vient de mettre en place une nouvelle aide alimentaire d'un montant de 50 euros.

© Aide alimentaire tout savoir pour profiter de ce bon d'achat de 50 euros pour faire ses courses !

Voir le sommaire Ne plus voir le sommaire

Une aide alimentaire pour les moins riches ? C’est ce qu’a annoncé le Président de la République. L’État a mis en place une aide alimentaire pour aider celles et ceux qui ne parviennent pas à se nourrir correctement.

Une aide alimentaire pour le plus grand nombre

L’inflation fait du mal au porte-monnaie des Français. C’est la raison pour laquelle un grand nombre se retrouve obligé de faire des concessions et de se tourner vers les aides alimentaires.

En effet, face à l’inflation, les plus précaires se retrouvent à opérer des arbitrages de plus en plus difficiles dans leurs dépenses de consommation courantes. L’Ifop a réalisé un récent sondage auprès d’un échantillon représentatif de 1 500 personnes.

À lire Fraude: ce couple touche plus de 140 000 euros d’allocations en 10 ans

L’étude a pointé du doigt l’impact de l’inflation sur la santé mentale des plus pauvres. Mais aussi les habitudes de consommation. Et d’après l’étude, près d’un Français sur trois se retrouve avec moins de 100 euros le 10 du mois.

De plus, « 31 % des Français se retrouvent avec un reste à vivre de moins de 100 euros sur leur compte en banque », assure l’Ifop. Face à la hausse des prix de l’alimentation, les aides alimentaires pullulent.

D’après l’IFOP, certains Français en viennent à sauter des repas. « 51 % de la population se prive de manger occasionnellement ou régulièrement », détaille l’étude.

L’État aide les Français les plus précaires !

C’est la raison pour laquelle le gouvernement a décidé de leur venir en aide. Depuis peu, le programme « Bien manger pour tous » a été mis en place.

À lire CAF: une nouvelle prime de 598 euros versée fin mai, les français concernés

Son objectif principal est donc de garantir un accès équitable à une alimentation variée et de qualité pour les ménages les plus défavorisés. Une nouvelle aide alimentaire voit donc le jour.

Ainsi, les Français qui le désirent peuvent bénéficier d’un chèque alimentaire. Cela a pour but d’encourager les achats auprès de producteurs locaux. Cela peut donc contribuer à dynamiser le commerce de produits régionaux.

Il faut savoir que le montant du chèque varie donc en fonction du nombre de personnes au sein du foyer. Caque mois, les bénéficiaires recevront un chèque d’une valeur de 50 euros par personne.

L’aide alimentaire peut aller jusqu’à 200 euros, pour une famille de quatre personnes. Outre le chèque alimentaire de 50 euros par personne, le programme prévoit aussi des avantages supplémentaires.

À lire Permis de conduire: très bonne nouvelle pour ces conducteurs, les 3 mois vont sauter

Une aide alimentaire pur mieux consommer

Cette aide alimentaire a aussi un autre objectif. En effet, grâce à elle, il sera possible d’obtenir un bon de 5 euros pour chaque tranche de 10 euros d’achats effectués dans certains commerces et magasins responsables.

Cette incitation à consommer de manière responsable permet donc de « soutenir le commerce local. Et à encourager l’achat de produits de qualité, tout en allégeant le fardeau financier des ménages en difficulté », précise Morning Femina.

À savoir que le chèque alimentaire se verra accessible aux personnes éligibles à certaines allocations sociales. Les bénéficiaires du RSA, de la Prime d’activité, de l’APL, de l’Allocation aux Adultes Handicapés (AAH), de l’Allocation Supplémentaire d’Invalidité (ASI) ou de l’Allocation de Solidarité Spécifique (ASS) se disent privilégiés.

La distribution de cette aide alimentaire démarrera au premier trimestre de 2024. Une phase d’essai du chèque alimentaire se verra limitée aux résidents du département de la Seine-Saint-Denis.

À lire Vacances d’été 2024: la semaine à réserver d’urgence c’est la moins chère de toutes