EDF: très bonne nouvelle pour le prix de l’électricité dès le mois d’octobre !

Compte tenu de la hausse des prix de l'électricité (EDF), le Président de la République a annoncé un contrôle en octobre.

© EDF très bonne nouvelle pour le prix de l'électricité dès le mois d'octobre !

Voir le sommaire Ne plus voir le sommaire

Le président Emmanuel Macron a évoqué un sujet qui inquiète les Français, le prix de l’électricité (EDF). Face à la hausse qui continue d’impacter les Français, il a donc annoncé vouloir contrôler le prix de l’électricité en octobre. On vous dit tout !

L’électricité de plus en plus chère, les Français à bout !

Le prix de l’électricité (EDF) est au centre de toutes les préoccupations. Et pour cause ! Il ne cesse de grimper, et cela cause du tort aux français. Nombreux sont ceux qui ont du mal à joindre les deux bouts en raison des factures EDF qui sont de plus en plus explosives.

Rappelons qu’il y a eu une hausse de 15 % en février 2022 . Soit 240 euros par an de moyenne. Puis il y a eu 10 % en plus au mois d’août…  Ce qui représente ainsi 160 euros en plus sur la facture EDF. À cela s’ajoute la hausse du prix du gaz qui n’arrange pas la situation. Alors forcément, les Français s’attendent à un prix convenable dans les mois à venir.

À lire Alerte info: mauvaise nouvelle 2 millions de Français vont devoir changer d’adresse

Malheureusement, les nouvelles ne sont pas rassurantes. Lors d’une conférence du presse, Emmanuelle Wargon, présidente de la Commission de régulation de l’énergie (CRE) a révélé qu’il devrait y avoir une hausse des prix de l’électricité (EDF). Elle se base sur les calculs de la CRE :

 « Dans toute cette période de crise, on a bien séparé le calcul des tarifs de vente théoriques. Qui est l’application de la formule de calcul. Et de la décision qui ressort de l’Etat. À savoir la partie qui est acceptable et la partie qui doit être financée par le budget de l’Etat».

Face à l’inquiétude des Français, le Président de la République a donc tenté de les rassurer. Il a promis d’annoncer une reprise du « contrôle du prix de notre électricité » (EDF). Celle-co devrait avoir lieu en octobre.

Le but ? Qu’elle soit « soutenable à la fois pour nos entreprises et pour nos ménages ». Car actuellement, l’inflation est toujours très haute.

À lire Retraite Agirc-Arrco: mauvaise nouvelle confirmée pour les virements de juin

Le gouvernement veut contrôler le prix de l’électricité et éviter les grosses hausses !

Vous le savez, il y a une bataille de chiffres entre EDF et l’Etat sur la future régulation de l’électricité. Emmanuel Macron tient à rendre les prix « compatibles » avec les exigences de « compétitivité ». Il veut donc donner « de la visibilité à la fois aux ménages et à nos industriels ».

« Nous pourrons en octobre annoncer des prix de l’électricité qui sont compatibles avec cette compétitivité. Et qui vont donner de la visibilité à la fois aux ménages. Puis à nos industriels et avoir des prix qui nous mettent dans une situation tout à fait favorable. Et aussi compétitive au niveau européen », a donc ajouté le président.

Cela fait des mois que l’Etat-actionnaire et EDF tentent de se mettre d’accord sur cette nouveauté. Mais dans ce cas EDF se voit dans l’obligation de vendre son électricité à prix bas à ses concurrents. Et ce, jusqu’au 31 décembre 2025.

Il y a donc un conflit entre EDF et l’Etat, qui demande à ce que les prix de l’électricité soient les plus proches des coûts de production. Le but étant de protéger le pouvoir d’achat des Français. Mais aussi et surtout de favoriser la compétitivité des entreprises.

À lire Chèque énergie: la date officielle de réclamation si vous ne l’avez pas reçu

EDF n’est pas d’accord et veut pouvoir fixer ses prix comme elle l’entend… Alors la question se pose, qui aura dont le dernier mot ? EDF, ou l’Etat ? C’est donc une affaire à suivre de très près.