Une attaque de requin impressionnante sur cette célèbre plage, les baigneurs sous le choc

Le week-end dernier, un grand requin a fait irruption sur une plage des Iles Canaries, créant la peur chez les baigneurs.

© Une attaque de requin impressionnante sur cette célèbre plage, les baigneurs sous le choc

Voir le sommaire Ne plus voir le sommaire

Qui n’a jamais eu peur d’une attaque de requin ? Le prédateur marin le plus redouté, le « mangeur d’hommes » par excellence de l’imaginaire collectif… Puisque, dans les années soixante-dix, Steven Spielberg nous a offert « Les Dents de la mer »  justement ! Et aujourd’hui encore, les observations de requins se poursuivent !

En effet, deux autres plages touristiques ont été fermées car plusieurs prédateurs ont été repérés au large des Iles Canaries.

Une attaque de requin crée la panique sur la plage !

Ces dernières années, il y a eu de nombreuses observations de requins en Méditerranée, surtout depuis 2017. Certainement aussi en raison du changement climatique et des températures très élevées, presque tropicales, que l’on a enregistrées récemment.

À lire Cette grosse amende si vous faites pipi dans l’eau dans cette station balnéaire très connue

Et, à chaque fois on perçoit la nouvelle avec surprise et avec des tons alarmistes… Mais la panique et la terreur en cas d’observation de requins ne sont pas utiles !

En réalité, les requins ont toujours habité la mer Méditerranée. Mais les repérer n’est pas facile, surtout près du rivage, comme cela s’est produit ces derniers temps. Et, c’est pour cette raison que les observer de si près crée une telle panique.

En effet, trois plages populaires de l’île de Grande Canarie ont carrément fait l’objet d’une fermeture le week-end des 15 et 16 juin. En cause ? L’observation d’un requin !

Il s’agit d’un spécimen de requin marteau qui s’est approché samedi dernier le long de la côte de Melenara, à Telde. Ainsi, par mesure de précaution, les forces de police ont aussi décrété une interdiction de baignade sur la plage voisine de Salinetas.

À lire CAF: ces gros changements sur les aides sociales avec la solidarité à la source

Les sauveteurs ont immédiatement ordonné aux baigneurs de sortir de l’eau de la plage de Melenara. Car, pour le deuxième jour consécutif, la police a repéré un requin marteau au large de la plage juste après sa réouverture.

Il s’agit d’une race de requins facilement reconnaissable à la forme en « T » de leur tête. Il ressemble donc à l’extrémité battante d’un marteau.

On ne sait pas si le requin est le même que celui que les baigneurs ont repéré le lendemain à San Agustín, San Bartolomé de Tirajana.

Il a foncé sur les baigneurs !

Le samedi 15 juin des touristes ont donc été victimes d’une attaque de requin à Telde. Ce requin de très grande taille s’est approché du rivage et a foncé sur les baigneurs.

À lire LEP: 12 millions de Français vont perdre beaucoup d’argent à cause du nouveau taux

« Je me baignais lorsque le sauveteur nous a avertis et nous sommes sortis de l’eau. C’est à ce moment-là que nous avons vu que c’était un requin », a alors confié une jeune fille à Televisión Canaria.

« Nous nous sommes retournés. Et nous avons vu une énorme nageoire d’environ 20 centimètres de long. Et nous sommes sortis », a alors expliqué un enfant.

Nul ne sait donc encore si c’est le même prédateur qui a terrorisé les baigneurs sur la plage de Melenara vers 17 heures samedi dernier et qui a ensuite entraîné la fermeture des autres plages.

Mais une chose est sûre : la police locale a confirmé, après une seconde observation grâce aux drones qui ont sillonné la zone, qu’il s’agissait d’un requin marteau. La même espèce qui avait déclenché la panique la veille, apparaissant juste à côté de la côte. L’observation par les drones permis aussi d’identifier plus précisément sa taille… Plus de 3 mètres !

À lire AAH: la liste complète des avantages de toucher cette allocation CAF

Mais pas de panique ! Les requins marteaux ne constituent pas un danger pour les humains . En effet, on a enregistré moins de 20 attaques de requin, dont aucune n’a été mortelle.

Au contraire, pour ces requins, l’homme constitue une menace. En raison de la surpêche et de la chasse pour leurs ailerons, les requins marteaux (ainsi que d’autres espèces de requins) sont envoie d’extinction.