Michel Cymes donne son remède anti-gueule de bois pour le 1er janvier

Si vous avez peur d'avoir la gueule de bois le lendemain du réveillon du 31 décembre, le médecin Michel Cymes a une astuce imparable !

© Michel Cymes donne son remède anti-gueule de bois pour le 1er janvier

Voir le sommaire Ne plus voir le sommaire

Avec les fêtes de fin d’année, la tentation de manger trop gras, trop sucré, trop salé, mais aussi de consommer de l’alcool est grande. Pour vous éviter une gueule de bois terrible le 1ᵉʳ janvier, Michel Cymes a une astuce imparable.

Les excès des fêtes de fin d’année

Chaque année, c’est la même chose. Les fêtes de fin d’année sont souvent caractérisées par une surabondance de nourriture, de boissons et parfois de dépenses. Ces excès peuvent avoir des conséquences sur la santé physique et mentale.

Et ce n’est pas Michel Cymes qui dira le contraire. En effet, les repas festifs sont souvent synonymes d’excès culinaires, car les plats sont riches en produits gras.

À lire Retraite Agirc-Arrco: mauvaise nouvelle confirmée pour les virements de juin

Cette abondance peut donc entraîner une prise de poids soudaine, des problèmes digestifs et même des troubles métaboliques. La tentation de goûter à chaque mets peut conduire à une suralimentation.

De même, aux fêtes, la tentation de boire des boissons alcoolisées est également très grande. La consommation excessive d’alcool peut donc entraîner des effets néfastes sur la santé, tels que des problèmes hépatiques, des accidents vasculaires cérébraux.

Mais aussi des troubles du sommeil. Michel Cymes a aussi rappelé que les excès d’alcool peuvent aussi augmenter les risques d’accidents de la route, créant ainsi une menace pour la sécurité publique.

Des impacts divers et variés

Si les fêtes de fin d’année sont l’occasion de se retrouver en famille, elles peuvent être source de stress pour certains. Les attentes sociales, familiales et professionnelles peuvent générer une pression émotionnelle.

À lire Chèque énergie: la date officielle de réclamation si vous ne l’avez pas reçu

Ainsi, des excès alimentaires et une consommation d’alcool peuvent aggraver le stress et contribuer à des problèmes de santé mentale tels que l’anxiété et la dépression. La période post-fêtes peut aussi être difficile, avec le sentiment de devoir compenser les excès.

Il se veut donc essentiel de trouver un équilibre entre la célébration et la modération. Le mieux à faire est d’adopter des habitudes alimentaires saines, tout en limitant la consommation d’alcool.

Se faire plaisir est bon pour la santé, mais comme tout, il ne faut pas abuser des bonnes choses. Surtout qu’au lendemain de Noël ou du Nouvel An, la santé peut être fragilisée.

C’est bien connu, la consommation d’alcool fait travailler les reins qui ont besoin d’eau pour fonctionner. Pour Michel Cymes, la première des erreurs est de se servir un café.

À lire Automobilistes: cette priorité trop souvent oubliée qui coute 135 euros d’amende

Les conseils de Michel Cymes pour éviter la gueule de bois

En effet, ce dernier possède des qualités diurétiques qui vous déshydratent un peu plus tout en accélérant le rythme cardiaque. Tout comme les jus de fruits, vous risquez de mal les supporter à cause de leur acidité.

Dans son podcast sorti en 2021 sur RTL, Michel Cymes vous donne des conseils pour vous épargner une gueule de bois difficile le 1ᵉʳ janvier. Et il n’existe pas 36 remèdes.

D’après lui, le meilleur moyen est évidemment de ne pas trop forcer sur la boisson pendant la soirée. Posez votre verre entre deux gorgées, évitez les mélanges et buvez de l’eau entre deux verres et avant d’aller vous coucher.

Au réveil, il faut à tout prix éviter les jus de fruits qui risquent, comme le café, de vous déshydrater un peu plus. Il ne faut pas non plus se mettre à la diète.

À lire RSA: tout savoir pour obtenir cette aide CAF en 2024

Le mieux est de privilégier les légumes bouillis pour reposer son foie. Le médecin Michel Cymes vous recommande d’adopter ces pratiques à chaque lendemain de repas copieux.