Jean-Luc Reichmann très en colère contre les émissions qui lui volent ses candidats

Jean-Luc Reichmann en a assez de voir les émissions qui lui volent ses candidats. Il a décidé de pousser un gros coup de gueule !

© Jean-Luc Reichmann très en colère contre les émissions qui lui volent ses candidats

Voir le sommaire Ne plus voir le sommaire

Jean-Luc Reichmann était sans filtre dans l’émission Culture Média sur Europe 1. Il n’a pas manqué de pousser un gros coup de gueule contre les émissions concurrentes des 12 coups de midi qui lui volent ses candidats.

Jean-Luc Reichmann se dévoile en toute intimité

Jean-Luc Reichmann n’a pas l’habitude de s’exprimer. Mais lorsqu’il le fait, il se livre de A à Z. L’animateur culte des jeux du midi de la Une était présent dans l’émission Culture Médias ce mercredi 20 décembre sur Europe 1.

Il a donc évoqué la date de l’expiration de son contrat avec son employeur. « Je prends le temps. Je suis très heureux. Il y a une espèce de loyauté entre TF1 et moi, entre moi et TF1, » dit-il.

À lire Alerte info: les chômeurs très énervés par cette mesure qui fait chuter leurs allocations chômage

Jean-Luc Reichmann évoque donc une fin de contrat : « Je ne sais pas, mais on va parler. On est détendu. C’est-à-dire qu’il n’y a aucune friction entre moi et les responsables de TF1. C’est une fin de contrat. Je me sens hyper bien. Il suffit qu’on parle. »

Avant de poursuivre : « Là je reviens de trois mois de tournage à Marseille. Il faut qu’on prenne le temps de parler, de se dire comment on voit l’avenir ensemble. » À 63 ans, Jean-Luc Reichmann éprouve l’envie de faire d’autres choses.

Par exemple, il a très envie de reprendre la radio. « Je voulais refaire de la radio, ça n’a pas été possible pour quelques raisons. En revanche, j’ai accepté de faire du théâtre. J’ai besoin de m’éclater de temps en temps et de me sentir assez libre. »

Jean-Luc Reichmann semble épuisé par la course à la production. « Aujourd’hui, c’est toujours une super formance qu’on vous demande, une surproduction permanente. On ne va pas penser au présent et au plaisir. »

À lire Facture de Gaz: cette hausse exceptionnelle en juillet 2024 pour tous les Français

Un coup de gueule contre certaines émissions

C’est donc la raison pour laquelle il a besoin de profiter de l’instant présent à ce jour. « Vous avez des animateurs qui veulent faire plus et toujours plus… Moi, j’ai envie de prendre l’instant présent. J’ai envie de prendre le temps de réfléchir et le temps d’apprécier l’instant. »

Jean-Luc Reichmann en a aussi profité pour pousser un gros coup de gueule contre certaines émissions. Il en a assez que les chaines concurrentes lui volent ses candidats.

Visiblement, il n’a pas apprécié le fait que Laurent Ruquier et la bande des Grosses Têtes lui volent Paul El-Kharrat. Ce dernier est connu pour être l’un des meilleurs candidats des 12 coups de midi.

Jean-Luc Reichmann en a donc profité pour tacler les chaînes concurrentes qui lui prennent ses candidats. Il explique qu’elles ne sont pas assez créative selon lui.

À lire Retraite Agirc-Arrco: qui va toucher le bonus temporaire prévu en 2024 ?

« On a quand même la masterclass de tous les candidats. Alors, qu’on le veuille ou non, tout le monde se les arrache et tout le monde nous les pique ! Notre fierté un petit peu […] c’est d’aller découvrir des talents. »

Jean-Luc Reichmann explique que pour trouver des candidats aussi bons, il fait un travail difficile. « Alors, on va faire des sélections un petit peu partout en France, mais nous, on est des découvreurs de talents. »

L’animateur est donc très agacé lorsqu’il constate que la concurrence fait « des audiences sur nos candidats, les autres. Je ne citerai personne, mais vous voyez très bien de qui je parle ».

Il n’y a pas de doute, l’interprète de Léo Mattei a bel et bien une chaine dans son collimateur. Mais il n’a pas voulu en dire plus pour éviter les polémiques.

À lire Une prime de pouvoir d’achat à 10 000 euros, les français concernés