La Nasa annonce une grande catastrophe avec de grosses inondations

Pourquoi cette étude de la NASA prédit que des "inondations catastrophiques" vont bientôt frapper la Terre et la Lune ?

© La Nasa annonce une grande catastrophe avec de grosses inondations

Voir le sommaire Ne plus voir le sommaire

La National Aeronautics and Space Administration (Administration nationale de l’aéronautique et de l’espace), plus connue sous son acronyme NASA, est l’agence fédérale responsable de la majeure partie du programme spatial civil des États-Unis. Et, selon sa nouvelle étude, des inondations d’une ampleur inimaginable pourraient frapper la Terre. Pourquoi la NASA prédit-elle ce scénario catastrophe ?

La NASA annonce un scénario critique !

La NASA, suite à une collaboration avec l’Université d’Hawaï, a rendu publique une étude concernant une éventuelle catastrophe future qui se produirait au cours de l’année 2030. Et cette catastrophe concernerait la Terre, mais aussi la Lune.

L’étude de la NASA prédit notamment des inondations catastrophiques en 2030.

À lire CAF: ces gros changements sur les aides sociales avec la solidarité à la source

À l’origine de cette catastrophe : une oscillation de l’orbite de la Lune, qui prendra 18,6 ans. Et elle provoquera donc bientôt une augmentation des inondations à marée haute sur les côtes américaines.

La NASA tire donc la sonnette d’alarme mais explique toutefois que ce phénomène affectant la Terre ne constitue une nouveauté. En effet, il a été observé pour la première fois en 1728.

Ainsi, la NASA rapporte que les effets de cette oscillation de l’attraction gravitationnelle de la Lune, responsable comme on le sait des marées terrestres, en plus de l’élévation du niveau de la mer due au contraire au réchauffement climatique de la planète.

Cela produira donc ce scénario critique au milieu de la prochaine décennie, celle de 2030.

À lire LEP: 12 millions de Français vont perdre beaucoup d’argent à cause du nouveau taux

Ce que dit Administration nationale de l’aéronautique et de l’espace de ces inondations catastrophiques de 2030

Bill Nelson, administrateur de la NASA et porte-parole de l’information, a annoncé que les zones les plus à risque sont celles qui sont très basses et proches du niveau de la mer. Et d’ailleurs elles sont déjà de plus en plus des lieux d’inondations.

La combinaison de l’élévation du niveau de la mer… De l’attraction gravitationnelle de la Lune… Et du changement climatique conduira inévitablement, à une série d’événements catastrophiques.

Et c’est, selon les prévisions de l’étude de la NASA et publiée dans Nature Climate Change.

Mais il ne s’agira donc pas d’un seul. En effet, il est important de souligner que la NASA parle d’une série d’événements qui pourraient durer même des années. Et que l’on pourra donc considérer comme une phase de l’histoire de la Terre.

À lire AAH: la liste complète des avantages de toucher cette allocation CAF

L’oscillation de l’orbite de la Lune est un phénomène qui a lieu tous les 20 ans et qui est naturel.

Le site Live Science souligne que, lors d’un cycle régulier (18,6 ans), l’oscillation de l’orbite de la Lune modifie très légèrement sa position par rapport à la Terre.

Selon la Nasa que 7 sur 7 a relayée, « pendant la moitié de ce cycle, le phénomène provoque des marées hautes plus faibles et des marées basses plus fortes. Durant l’autre moitié du cycle, les marées sont amplifiées, avec des marées hautes plus fortes et des marées basses plus faibles ».

D’ici à quelques années, l’élévation du niveau des mers sera plus importante. Et, « cet effet combiné aux autres pourrait bien s’avérer encore plus catastrophique pour les populations côtières ».

À lire Il part faire une randonnée à vélo et finit avec une énorme cloque à la main