Assurance auto: la carte verte c’est fini elle est remplacée par un nouveau mémo

L'assurance auto met fin à la traditionnelle carte verte à coller qui va bientôt être remplacée par un nouveau mémo.

© Assurance auto la carte verte c'est fini elle est remplacée par un nouveau mémo

Voir le sommaire Ne plus voir le sommaire

L’année 2024 marque une révolution dans le monde de l’assurance auto. La carte verte laisse place à un nouveau mémo obligatoire. Dès le 1ᵉʳ avril, chaque conducteur recevra ce document clé qui précisera toutes les informations de son contrat d’assurance. Zoom sur ce changement majeur qui fait déjà le buzz.

Le nouveau mémo de l’assurance auto

Ce n’est plus un secret pour personne. En France, l’assurance auto est obligatoire pour tous les conducteurs.

En effet, la loi impose à chaque véhicule qui roule d’être couvert par une assurance responsabilité civile. C’est le minimum à avoir pour garantir une indemnisation en cas d’accidents.

À lire Pension retraite: la date officielle de la hausse en 2024, les Français concernés

Et pour cause… Les dommages matériels ou corporels causés à des tiers sont si vite arrivés. Et malheureusement, cela peut très vite chiffrer.

Grâce à cette loi, tous les usagers de la route sont ainsi protégés. Et oui car l’assurance auto assure une indemnisation en cas d’accident.

En effet, l’importance de cette assurance se révèle cruciale dans les moments difficiles. En cas de collision, elle offre une protection et une aide à ne pas négliger. Elle permet notamment de prendre en charge les frais médicaux, les casses sur les véhicules, voire les pertes de revenus.

Ainsi, l’assurance auto en France joue un rôle clé. Elle assure la sécurité financière des conducteurs et favorise en même temps une conduite responsable pour le bien-être de tous sur les routes.

À lire CAF: plus besoin de faire la demande pour toucher ces aides et allocations

Et dans l’optique de faciliter la vie des conducteurs, du nouveau arrive pour l’assurance auto. La bonne nouvelle ? Les assureurs se mettent petit à petit à la dématérialisation.

C’est donc le moment de dire adieu à la carte verte et bienvenue au nouveau mémo. Ce document gratuit sera envoyé par chaque assureur à ses clients.

Il permet de regrouper les détails clés du contrat d’assurance. Du nom de l’entreprise à la date d’effet de la garantie, chaque information y trouve sa place.

Vous n’aurez donc plus besoin de changer tous les ans votre vignette de carte verte. Grâce à ce mémo, chaque conducteur aura un seul document à fournir. Cela sur toute la durée de son contrat d’assurance auto.

À lire Le montant du revenu minimum pour vivre heureux en France selon l’INSEE

Du changement sur la carte verte et son nouveau mémo

C’est donc officiel. Ce nouveau mémo vient remplacer la carte verte. Un process qui sera beaucoup plus simple pour tout le monde.

Et pour cause… Ce nouveau mémo est à demander seulement en cas d’un changement d’assurance auto.

Adieu les tracas annuels de la carte verte. Vous n’aurez plus le risque d’oublier et d’avoir une amende à cause de ça. En plus ce mémo va venir réduire la paperasse. Le top, non ?

Une fois obtenu, chaque conducteur l’aura tout au long de son contrat d’assurance auto. Il faudra ainsi le présenter en cas de contrôle des forces de l’ordre.

À lire Aides et allocations CAF: gros changement sur les versements

Sans surprise. Sans la carte verte, l’attestation d’assurance devient obsolète lors des contrôles sur la route.

À partir du 1ᵉʳ avril, les forces de l’ordre iront donc sur le Fichier des Véhicules Assurés (FVA). Un fichier fiable créé en 2016.

De nombreux assureurs sont engagés à jour. Ils complètent ainsi ce fichier dans un délai de trois jours après la signature d’un nouveau contrat.

Vous l’aurez donc compris. Ce mémo va rendre plus simple la gestion des contrats.

À lire Une attaque de requin impressionnante sur cette célèbre plage, les baigneurs sous le choc

Le FVA garantit une sécurité routière renforcée. Cette révolution montre ainsi l’engagement du ministère de l’Intérieur en faveur d’une conduite plus sûre et d’une administration allégée. Une très bonne nouvelle pour les conducteurs donc.