Assurance auto: tout savoir sur le remplaçant de la vignette verte

En 2024, l'assurance auto change de crèmerie. La fameuse vignette verte va progressivement disparaître au profit d'un mémo.

© Assurance auto tout savoir sur le remplaçant de la vignette verte

Voir le sommaire Ne plus voir le sommaire

L’année 2024 sera riche en changement. En ce qui concerne l’assurance auto, cette dernière va évoluer en faisant disparaître l’actuelle vignette verte.

Tout savoir sur l’assurance auto obligatoire

Lorsque vous avez une voiture et que vous la conduisez, vous vous voyez forcés de vous acquitter d’une assurance auto pour pouvoir rouler sur tout le territoire. Cela constitue une obligation pour tous.

Cette assurance vise ainsi à couvrir les dommages matériels et corporels causés à des tiers lors d’un accident de la route. Les lois varient d’un pays à l’autre, cependant de nombreuses juridictions imposent une assurance automobile obligatoire.

À lire Alerte info: les chômeurs très énervés par cette mesure qui fait chuter leurs allocations chômage

Elle est donc un prérequis pour assurer une indemnisation adéquate en cas d’accident. En général, l’assurance responsabilité civile couvre les frais médicaux, les réparations de véhicules et d’autres coûts associés aux dommages causés à des tiers en cas d’accident.

Certains pays peuvent donc aussi exiger des exigences spécifiques en matière de couverture minimale. Il se veut ainsi important de noter que l’assurance responsabilité civile ne couvre généralement pas les dommages causés à votre propre véhicule.

Ni vos propres frais médicaux en cas d’accident. Pour cela, vous devrez donc souscrire des polices d’assurance supplémentaires, telles que l’assurance tous risques ou l’assurance de collision.

Une nouveauté en 2024

Si vous ne respectez pas l’obligation d’assurance automobile, vous vous exposez à des sanctions légales, telles que des amendes, la suspension du permis de conduire ou d’autres conséquences juridiques.

À lire Facture de Gaz: cette hausse exceptionnelle en juillet 2024 pour tous les Français

En 2024, de nombreux changements en matière d’assurance auto et de permis de conduire sont à prévoir. Tout d’abord, sache que l’examen pourra être accessible aux lycéens de 17 ans.

D’autres réformes s’appliquent, telles que la levée des amendes et des pertes de points pour les infractions en dessous des 5 km/h. De plus, de nouveaux panneaux vont faire leur apparition.

À partir du 1ᵉʳ avril 2024, la carte verte ainsi que l’attestation d’assurance auto en format papier vont complètement disparaître. Les conducteurs ne vont plus posséder qu’un mémo qui reprend toutes les informations qui leur concernent.

En effet, ces derniers vont disparaître des pare-brises dans les prochains mois. Ces deux documents vont se regrouper dans un seul fichier appelé fichiers des véhicules assurés ou FVA.

À lire Retraite Agirc-Arrco: qui va toucher le bonus temporaire prévu en 2024 ?

Des nouvelles règles sur l’assurance auto

Tous les automobilistes vont donc avoir un mémo à la signature de leur contrat. Ce document gratuit disponible en version papier et dématérialisé va comprendre divers points.

Tout d’abord, les automobilistes pourront avoir accès à la dénomination et l’adresse de l’entreprise d’assurance. Les noms, prénoms et adresse du souscripteur du contrat se veulent indiqués noir sur blanc.

De plus, le numéro de la police d’assurance, la date de délivrance du document pourront se voir affichés. Il en est de même pour la date d’effectivité de la garantie.

De plus, le numéro d’immatriculation de la voiture, la marque et le modèle de la voiture seront apposés sur ce document. Ce mémo devra également mentionner si le contrat s’applique à un véhicule à moteur et à ses remorques ou ses semi-remorques.

À lire Une prime de pouvoir d’achat à 10 000 euros, les français concernés

D’ailleurs, il faut indiquer aussi le type des remorques ou des semi-remorques qui est adapté à la voiture. Le document va aussi signaler que le véhicule est employé dans le cadre d’une activité de transport public ou de particulier.

Comme pour la vignette, il faudra avoir ce document à portée de main. Il se veut ainsi indispensable lors d’un contrôle de police. En cas de défaut de présentation de documents, vous vous exposez à une lourde amende.