Compteur Linky: tout savoir pour baisser sa puissance et éviter les coupures cet hiver

A l'approche de l'hiver, les Français vont consommer plus d'énergie. Sachez que vous pouvez réduire la puissance du compteur Linky !

© Compteur Linky tout savoir pour baisser sa puissance et éviter les coupures cet hiver

Voir le sommaire Ne plus voir le sommaire

Si vous souhaitez éviter que votre compteur Linky explose, sachez qu’il existe un moyen de faire en sorte que sa puissance diminue à l’approche de l’hiver.

Le compteur Linky, une aide au quotidien

Si vous possédez un compteur Linky, sachez qu’il est très simple de suivre sa consommation au jour le jour. Grâce à Enedis, vous avez accès à vos relevés chaque jour.

En effet, ce compteur électrique peut réaliser des opérations techniques, qui jusque-là nécessitaient l’intervention à domicile d’un agent. La mise en service de l’électricité ou encore la résolution de certaines pannes pourront désormais à distance.

À lire RSA: le montant versé par la CAF selon votre nombre d’enfants à charge

Ce compteur apporte ainsi de nombreux avantages notamment pour le coût des opérations qui baisse grâce à ce nouveau procédé. Les consommateurs se verront facturés sur leur consommation réelle et non plus estimée.

De plus, vous aurez la possibilité de garder la mensualisation pour pouvoir lisser le montant des factures tout au long de l’année. Vous pourrez aussi suivre votre consommation quotidienne afin d’avoir une meilleure maîtrise de votre budget.

Ce dernier permet aussi de collecter les données de consommation des ménages. Cela, dans le but de les aider à contrôler leurs consommations au quotidien.

Le compteur Linky est en mesure de les communiquer partiellement à son propriétaire et de les transmettre à Enedis pour le traitement. Cependant, ce compteur intelligent pose de nombreux problèmes concernant la consommation électrique des ménages.

À lire La CAF bloque vos aides et allocations si vous ne faites pas ce changement

Des sanctions pour ceux qui n’en ont pas

Si vous n’avez pas encore de compteur Linky chez vous, méfiance… En effet, le compteur électrique vert fluo qui permet de relever votre consommation à distance est désormais obligatoire.

Depuis le 1ᵉʳ janvier 2023, les personnes qui ne souhaitent pas l’avoir, devront payer un forfait supplémentaire d’environ 50 euros par an. Pour l’instant, une seule solution existe pour y échapper : envoyer un autorelevé de l’électricité consommée.

Une méthode qui a de quoi faire grincer des dents les Français qui refusent de l’installer. Pourtant, en 2025, ça ne sera plus possible d’y échapper.

En France, Enedis estime à moins de 4 millions, les foyers non raccordés à Linky. Certains ne souhaitent pas en avoir un par choix, d’autres par impossibilité technique.

À lire La taxe foncière explose dans ces départements, les propriétaires furieux

À l’approche de l’hiver, mais, ce boîtier vert est un allié de taille pour mesurer sa consommation électrique. Le gouvernement et Enedis mettent en place une nouvelle expérimentation pour réduire la consommation électrique.

Des économies réalisée grâce au compteur Linky

En effet, cette réduction de puissance se fait sans nécessiter d’interventions physiques chez les clients. De nombreux foyers sont déjà équipés du compteur Linky, ce qui leur permet de faire eux-mêmes les ajustements.

Pour le moment, cette expérimentation ne touche qu’un petit nombre de clients sur le territoire. Cet hiver, environ 200 000 foyers verront la puissance de leur compteur Linky réduite.

Le but de cette pratique est ainsi d’éviter les délestages, comme l’année précédente. Les foyers concernés seront prévenus par courrier adressé par Enedis.

À lire Maisons du monde annonce une très bonne nouvelle et va baisser tous les prix

Si vous faites partie des personnes concernées, sachez que votre puissance sera réduite de 3 kVA au lieu de 6 ou 9 kVA. Cette puissance est suffisante pour le fonctionnement des appareils essentiels.

Ainsi, il ne faudra pas utiliser vos appareils du quotidien en simultané. Cette réduction permettra d’économiser 10 mégawatts de puissance électrique pour les 200 000 foyers, ce qui équivaut à 1 % de la puissance d’un réacteur nucléaire. Cette économie se veut nécessaire pour éviter des coupures d’électricité plus graves survenues sur le territoire.