CAF: cette nouvelle condition obligatoire pour toucher les aides sociales

Si vous percevez des aides de la CAF et que vous voulez continuer de les percevoir chaque mois, il faut respecter cette nouvelle condition !

© CAF cette nouvelle condition obligatoire pour toucher les aides sociales

Voir le sommaire Ne plus voir le sommaire

Chaque mois, les aides de la CAF permettent à de nombreux Français de percevoir des aides sociales sur critère. Avec les différentes réformes, il faudra respecter une nouvelle condition pour percevoir les aides de la caisse d’allocations familiales.

Les nombreux changements de la CAF en 2024

Les nombreuses aides de la CAF vont évoluer. Chaque mois, des millions de personnes perçoivent des prestations sociales de l’organisme en fonction de leurs ressources.

Il est estimé que 33 millions de Français profitent d’aides chaque mois. Les aides se chiffrent à plus de 98,6 milliards d’euros. Cette année, les aides de la CAF ont connu une revalorisation de 5,6 %.

À lire Facture de Gaz: cette hausse exceptionnelle en juillet 2024 pour tous les Français

Une augmentation non négligeable en ces temps de crise. Cependant, sachez que les conditions d’attribution de certaines aides sociales ont donc évolué.

Tous les ans, au 1ᵉʳ avril, la plupart des prestations familiales et sociales font donc l’objet d’une revalorisation. Après une augmentation de 4 % que par le gouvernement a voté en août 2022 dans le cadre de la loi « pouvoir d’achat », la revalorisation s’élève donc à 5,6 % depuis avril 2022.

Ces augmentations considérables permettent ainsi aux plus nombreux de joindre les deux bouts et de supporter la crise. À titre indicatif, chaque année des millions d’euros partent à la trappe.

La raison est simple : de nombreuses personnes ignorent qu’elles peuvent prétendre à des aides sociales. Un fléau que le gouvernement entend bien stopper.

À lire Retraite Agirc-Arrco: qui va toucher le bonus temporaire prévu en 2024 ?

Le RSA fait peau neuve

Parmi les aides sociales non réclamées par les Français, on peut parler du RSA. Ce dernier, que l’on appelle également Revenu de Solidarité Active, assure un revenu minimum aux personnes en situation de grande précarité.

En 2022, plus de 3,9 millions de personnes l’ont perçu, chaque mois. Cette aide vise donc à aider les travailleurs aux revenus modestes à leur assurer un revenu minimum.

Au printemps 2022, ­Emmanuel ­Macron promettait de revoir l’accès au Revenu de solidarité active de la CAF pour qu’elle soit accessible au plus grand nombre.

« Il y aura, dans cette réforme, l’obligation de consacrer 15 à 20 heures par semaine à une activité permettant d’aller vers l’insertion professionnelle. Soit de formation en insertion, soit ­d’emploi », avait-il alors déclaré.

À lire Une prime de pouvoir d’achat à 10 000 euros, les français concernés

Une nouveauté qui devient réalité. Le 10 octobre dernier, l’Assemblée nationale a donc adopté le projet de « loi pour le plein-emploi ». Ce projet impose notamment 15 heures d’activités ou de formation obligatoires.

L’objectif du gouvernement est clair : atteindre 5 % de chômage d’ici à 2027. Pour ce faire, ces derniers vont s’attaquer aux personnes les plus éloignées de l’emploi.

Les 2 millions d’allocataires du Revenu de solidarité active sont donc dans le viseur du gouvernement. Avec cette loi « pour le plein emploi » ces derniers vont donc être contraints de travailler pour conserver leurs droits.

Une réforme de la CAF pour continuer de percevoir le RSA

Il y a peu, Olivier Dussopt, le Ministre du Travail a donc porté à bien ce projet et ce dernier a été voté à la grande majorité. Désormais, les allocataires du RSA devront donc effectuer 15 heures d’activités par semaine.

À lire Cette aide que des millions de parents vont toucher augmente et son nouveau montant

Ainsi, ces 15 heures d’activités apparaîtront donc dans le texte de loi. Comme l’a ajouté BFM, seules certaines personnes rencontrant des « difficultés particulières et avérées » pourront en s’en voir dispensées.

Des personnes en situation de handicap ou des malades en seront exempts. Les parents isolés ayant des enfants de moins de 12 ans et des problèmes de garde pourront ne pas faire partie de ce dispositif.

« L’objectif du gouvernement est bien qu’un maximum d’allocataires puissent bénéficier des 15 à 20 heures d’activités par semaine », a alors souligné le ministre du Travail. Mais ainsi, quel sera le montant du RSA ?

Ainsi, pour une personne seule, le montant du RSA donc à 635,70 euros par mois. Pour deux personnes, ce dernier sera de 953,56 euros par mois.

À lire CAF: le versement des aides change, ces Français qui ne sont pas concernés

De plus, pour un couple de trois personnes, il sera de 1 144,28 euros par mois. Pour bénéficier de cette aide revalorisée, les Français seront donc obligés de réaliser 15 heures d’activité par semaine pourront percevoir le RSA. Il faut aussi vivre en France pendant neuf mois.