CAF: l’astuce qui marche à tous les coups pour débloquer vos prestations sociales suspendues !

Si, pour une raison ou une autre, vos prestations sociales ont été suspendues par la CAF, voici une manière simple de les récupérer.

© CAF l'astuce qui marche à tous les coups pour débloquer vos prestations sociales suspendues !

Voir le sommaire Ne plus voir le sommaire

Chaque mois, la CAF s’évertue à fournir aux allocataires des aides pour les aider à joindre les deux bouts. Si ces aides sociales sont bloquées, il existe une manière de les récupérer.

Des aides de la CAF pour tous les Français !

La CAF propose tout un tas d’aides pour aider les Français à joindre les deux bouts. Chaque mois, une vingtaine d’entre elles profitent à des millions de foyers.

Ainsi, la CAF propose des aides financières pour les personnes dont les revenus sont faibles et insuffisants pour avoir un bon niveau de vie. C’est notamment le cas du RSA, mais aussi des aides aux logements ou encore de la prime d’activité.

À lire Alerte info: mauvaise nouvelle 2 millions de Français vont devoir changer d’adresse

Toutes ces typologies d’aides profitent à de plus en plus de personnes à mesure que les années passent. Cependant, même si les chiffres augmentent, le taux de non recours à ces aides est, lui aussi, en pleine croissance exponentielle.

Face à cette situation inquiétante, la CAF a décidé de mettre en place le versement automatique des allocations aux ayants droit. Cela, dans le but de simplifier la procédure et étendre l’accès aux minimas sociaux.

Depuis le mois d’avril, les aides de la CAF ont donc progressé. Une hausse a été notifiée au mois d’avril 2023. Depuis cette date, les aides et prestations sociales ont été repensées, et ont subi une augmentation de 1,6 %.

Une augmentation des aides sociales

Pour pallier l’inflation et le manque à gagner des Français, le gouvernement a mis en place d’autres aides ponctuelles pour aider les ménages en difficulté. C’est le cas du chèque alimentaire qui sera de nouveau disponible.

À lire Retraite Agirc-Arrco: mauvaise nouvelle confirmée pour les virements de juin

En effet, Bruno le Maire s’est dit « prêt à regarder toutes les options possibles ». Et d’ajouter : « Mais il faut que le chèque profite à tous les Français et Françaises… Avec ce nouveau dispositif, ils vont pouvoir réaliser leurs courses en achetant des produits bio ».

Depuis le mois d’avril, les prestations sociales de la CAF ont donc progressé. Parmi les augmentations les plus notables, on peut parler du RSA.

Depuis le 1ᵉʳ avril 2023, le montant du revenu de solidarité active (RSA) a donc augmenté de 5,6 %. Ainsi, pour une personne seule, le RSA passera à 607,75 €, tandis que pour un couple sans enfant, il sera de 911,62 €.

Actuellement, près de deux millions de personnes bénéficient de cette aide pour joindre les deux bouts. Depuis le 1ᵉʳ juillet 2022, le montant forfaitaire du RSA se veut fixé à 598,54 €.

À lire Chèque énergie: la date officielle de réclamation si vous ne l’avez pas reçu

La prime d’activité a, elle aussi, subi un lifting. Ce complément de revenu, accordé aux travailleurs à faible revenu de plus de 18 ans, atteint désormais 595,25 € pour une personne vivant seule.

Pour rappel, le montant actuel est de 586,23 €. Comme le RSA et d’autres prestations de la Caisse d’Allocations Familiales, la prime d’activité avait fait l’objet d’une augmentation de 1,8 % au 1ᵉʳ avril 2022, pour atteindre 563,68 € pour une personne vivant seule.

Que faire si les aides de la CAF sont suspendues

Si vous êtes allocataires des aides de la CAF, il se peut que certaines personnes se retrouvent privées de certaines de leurs aides sociales. Mais alors, pourquoi les aides de la CAF peuvent vous voir suspendues ?

Au cours du mois d’octobre, plusieurs allocataires de la caisse d’allocations familiales ont vu leurs subventions sociales suspendues. Et les raisons qui poussent la caisse d’allocations familiales à prendre ces décisions sont multiples.

À lire Automobilistes: cette priorité trop souvent oubliée qui coute 135 euros d’amende

Comme le rapporte Econostrum, « pour la majorité des cas, cela se veut dû à l’oubli de réaliser la déclaration trimestrielle ». Il s’agit pourtant d’une règle précisée par la CAF.

En effet, il est nécessaire d’actualiser ses informations tous les trois mois. Par exemple, en cas de changement de situation, la CAF doit se voir informée dans les plus brefs délais.

Pour éviter que vos allocations disparaissent, il suffit de se connecter au site de la CAF, pour vérifier ses informations et faire les mettre à jour. En cas de suspensions des versements, il se veut conseillé de contacter directement la CAF de sa région pour réguler sa situation.