Arnaque RSA: ce couple a détourné 500 000 euros d’aides de la CAF

Il y a peu, un couple s'est fait prendre la main dans le sac. Ils ont monté une arnaque au RSA et ont volé plus de 500 000 d'aides de la CAF !

© Arnaque RSA ce couple a détourné 500 000 euros d'aides de la CAF

Voir le sommaire Ne plus voir le sommaire

Les aides de la CAF sont nombreuses et variées. Pourtant, il arrive que certaines personnes parviennent à obtenir de l’argent de la CAF de manière illégale. Un couple a récemment monté une vaste arnaque au RSA.

Des arnaques au RSA ou autres aides de plus en plus nombreuses

La chasse aux fraudeurs est plus présente que jamais. En Effet, les fraudes aux prestations sociales se sont intensifiées en 2022 et le gouvernement a décidé d’employer les gros moyens.

Selon un bilan révélé par Le Journal du dimanche, la Caisse d’allocations familiales a effectué pas moins de 32,4 millions de contrôles l’an dernier. Ces vérifications ont permis aux agents de détecter 48 692 fraudes.

À lire RSA: toutes les conditions à respecter et le nouveau montant de l’aide CAF

Le montant total a fait l’objet d’une estimation à 351 millions d’euros. Un chiffre en augmentation par rapport à 2021, car il était de 309 millions d’euros, rien que ça.

D’ailleurs, sachez que le RSA et la prime d’activité sont les deux prestations les plus fraudées. Le préjudice moyen de la fraude s’élève à 7 217 €, soit une augmentation de 55 € par rapport à 2021, où il s’élevait à 7 162 €.

Comme les années précédentes, le RSA est la prestation sociale la plus fraudée, représentant 60 % des indus. Viennent ensuite la prime d’activité (13 % des indus), les aides au logement (12 %) et l’Allocation aux adultes handicapés (3 %).

Lorsque la fraude est avérée, les personnes incriminées se doivent de rembourser les sommes trop perçues. Ils peuvent aussi se voir sanctionnés par des avertissements ou des pénalités.

À lire CAF: les allocations familiales annulées si vous ne respecter pas cette condition en 2024

Des dépôts de plainte de la CAF

Dans les cas les plus graves, une plainte peut être déposée par la CAF devant les tribunaux contre cette arnaque au RSA. À titre d’exemples, pas moins de 4 322 plaintes ont été déposées en 2022.

La CAF a indiqué avoir embauché pas moins de 700 agents et un service national dédié à la fraude en bandes organisées a été créé. Cela va permettre de mieux identifier les tricheurs.

Pour repérer les fraudeurs, les contrôleurs vont donc comparer les éléments fournis par les allocataires avec ceux présents dans les fichiers de Pôle emploi ou des centres des impôts. « Nos contrôles visent à s’assurer du juste droit. C’est-à-dire verser le bon montant au regard d’une situation individuelle et à rectifier les erreurs quand il y en a », souligne au JDD Nicolas Grivel.

Le directeur général de la caisse d’allocations familiales a ajouté qu’en plus des vérifications à distance, 700 agents peuvent aussi se déplacer au domicile des allocataires. L’an passé, on dénombrait 134 653 contrôles sur place, soit 10 000 de plus qu’un an auparavant.

À lire Elle paie ses courses au supermarché 88 centimes au lieu de 1000 euros avec une technique bien rodée

Depuis quelques années, de nouvelles formes d’arnaques plus sophistiquées se sont développées. Pour les traquer, la CAF a créé, en mai 2021, un service national de la lutte contre la fraude à enjeux (Snlfe).

Ce dernier se veut donc composé de 30 contrôleurs spécialisés et d’origines professionnelles diverses et complémentaires. En 2022, ces derniers ont permis d’identifier 69,4 millions d’euros d’indus, dont 58 % frauduleux, à l’issue de 14 000 contrôles, précise Mercipourlinfo.

Ils montent une arnaque au RSA

La CAF continue de faire la chasse aux mauvais élèves. Deux personnes en couple a monté une arnaque au RSA, d’un montant de plus de 500 000 euros.

Il y a plusieurs jours de cela, le tribunal de Lorient a décidé de condamner deux personnes pour un mensonge. Les deux coupables ont menti aux impôts concernant l’argent qu’ils avaient sur leur compte en banque.

À lire CAF: mauvaise nouvelle confirmée pour le versement de cette allocation le lundi 20 mai

Ce mensonge leur a permis d’éviter de payer des impôts, mais aussi de toucher le RSA. En 2016 et 2017, le couple déclare 7 700 euros de revenus sur l’année.

Un revenu faible qui leur permet de toucher des aides de la CAF, dont le RSA. Sauf, qu’en réalité, ces derniers ne sont pas dans le besoin et qu’ils ont monté une arnaque au RSA.

L’homme de 36 ans et la femme de 25 ans avaient 500 000 euros, dispersés sur onze comptes bancaires à leur nom. Lors de son procès, l’homme a expliqué que l’argent appartenait à son frère.

Le problème, c’est qu’il n’a pu prouver ses dires avec aucune facture. Chaque mois, ils ont donc pu toucher le RSA, alors qu’ils avaient plusieurs milliers sur leurs comptes bancaires. Ils n’ont pas d’autres choix que de rembourser tout l’argent perçu injustement. Ils ont tenté une arnaque au RSA, ils se sont fait prendre.

À lire Une famille touche 80 000 euros de RSA illégalement alors qu’elle ne vit plus en France