CAF: voici la condition principale pour toucher cette aide de 607 euros

Si vous êtes allocataires des aides de la CAF, sachez qu'une aide de 607 euros pourrait vous être versée, à condition de respecter une règle.

© CAF voici la condition principale pour toucher cette aide de 607 euros

Voir le sommaire Ne plus voir le sommaire

Les aides de la CAF ne désemplissent pas. Au mois de novembre, vous pourriez d’ailleurs toucher une aide d’un montant de 607 euros à une condition. Sans cette condition, vous ne pourrez pas toucher cette aide sociale.

La CAF aide le plus grand nombre

Parmi les aides que les Français réclament le plus, il y a l’APL de la CAF. En effet, l’aide personnalisée au logement est une prestation sociale versée par la Caisse d’allocations familiales.

Elle permet ainsi de réduire le montant du loyer payé par les locataires les plus modestes. Les aides au logement se veulent calculées et versées tous les trimestres, sur la base des ressources perçues sur les 12 derniers mois.

À lire RSA: le montant versé par la CAF selon votre nombre d’enfants à charge

Elle est ainsi accessible selon certaines conditions et son montant peut ainsi varier selon les revenus, la situation familiale et la nature du logement occupé par le bénéficiaire. Au 1ᵉʳ avril 2023, le montant des APL a été revalorisé de 1,6 %.

Puis, au 1ᵉʳ octobre dernier, le montant a été revu à la hausse pour augmenter de 3,5 %. Sachez qu’il y a plusieurs conditions à remplir pour être éligible à l’APL.

Parmi les critères à satisfaire, certains se veulent directement liés au logement pour lequel l’APL de la CAF est demandée. Il doit en effet s’agir de votre résidence principale.

Cela veut dire que vous ne pouvez pas bénéficier de l’APL au titre de votre résidence secondaire. De plus, le logement doit se trouver en France.

À lire La CAF bloque vos aides et allocations si vous ne faites pas ce changement

Le logement où vous habitez doit aussi remplir certains critères de décence. Il doit ainsi répondre à certaines conditions minimales d’occupation.

Une aide essentielle pour se loger

Avec l’inflation grandissante et l’augmentation du loyer, toute aide est donc bonne à prendre. Sachez que vous êtes aussi en droit de formuler une demande d’aide APL si vous êtes locataire ou sous-locataire.

Vous pouvez aussi prétendre à l’APL si vous êtes propriétaire, à condition d’avoir bénéficié d’un prêt conventionné signé avant le 1ᵉʳ février 2018. Vous pouvez également faire une demande d’APL à la CAF, si vous résidez dans un foyer d’hébergement comme un Ehpad, par exemple.

Sachez qu’il n’y a aucune condition d’âge pour toucher l’APL. Un mineur peut toucher l’APL si ses parents sont les seuls signataires de son bail immobilier, par exemple.

À lire La taxe foncière explose dans ces départements, les propriétaires furieux

En revanche, s’il s’agit d’un mineur émancipé, le bail doit être à son nom. Enfin, pour être éligible à l’APL, il faut remplir des conditions de ressources.

La CAF va évaluer vos revenus et ces derniers ne doivent donc pas dépasser un certain plafond qui varie en fonction de la composition de votre foyer. Mais aussi de la zone géographique dans laquelle se situe le logement pour lequel vous demandez l’APL.

Les ressources prises en compte dans le calcul sont celles que vous avez perçues lors des 12 derniers mois. Elles sont actualisées automatiquement à chaque trimestre par la CAF ou la MSA de votre région d’appartenance.

Une aide de la CAF de 607 euros

Parmi les aides les plus réclamées par la CAF, il y a également le RSA. Le revenu de solidarité active a, lui aussi, connu une hausse de 5,6 % cette année. Désormais, le montant du RSA est de 607 euros brut.

À lire Maisons du monde annonce une très bonne nouvelle et va baisser tous les prix

Ce dernier concerne pas moins de 3,8 millions de Français. Versé par la CAF, son montant est en hausse cette année, suite à la revalorisation annuelle pour soutenir le porte-monnaie des Français.

Dernièrement, le gouvernement a décidé de revoir son mode d’attribution de son aide. À présent, il se veut aussi nécessaire de valider 15h d’activité par semaine pour toucher cette allocation.

Il s’agit de 15h d’activités hebdomadaires qui justifient la recherche d’emploi. Aussi, les allocataires CAF doivent aussi s’inscrire à France Travail. Les personnes en situation de handicap, sujets à des problèmes de santé ou devant faire de la garde d’enfants, par exemple, se veulent exemptés.

Vous devez avoir plus de 25 ans, résider sur le sol français de façon stable pour bénéficier du RSA. Le montant pour une personne seule sans enfants à charge est de 607 euros et il passe à 911 euros pour un couple vivant seul.

À lire Alerte info: faire jusqu’à 600 euros d’économie sur sa facture d’électricité