CAF: voici tous les nouveaux montants du RSA, APL, AAH et d’autres pour 2024 !

La CAF va revoir le montant de ses allocations. À compter de 2024, les allocations attribuées vont changer du tout au tout.

© CAF voici tous les nouveaux montants du RSA, APL, AAH et d'autres pour 2024 !

Voir le sommaire Ne plus voir le sommaire

Les aides de la CAF vont-elles subir une nouvelle hausse ou au contraire, une nouvelle baisse ? D’après le ministre de l’Économie, de nombreux changements sont à venir pour 2024.

Des revalorisations de certaines aides de la CAF pour aider les Français les plus précaires

Les prestations sociales de la CAF ont toujours pour vocation d‘aider les Français en situation de précarité. Depuis le 1ᵉʳ octobre, les aides au logement (APL, ALF et ALS) versées par la CAF et la MSA pour aider les locataires sont revalorisées de 3,5 %.

En effet, les locataires, sous-locataires et résidents en foyer ont vu les aides de la CAF revues à la hausse. Depuis dix ans, le montant des aides personnalisées au logement (APL), des allocations de logement familial (ALF) et de logement social (ALS) n’a pas augmenté.

À lire CAF: la liste complète des aides sociales selon le nombre d’enfants à charge

Cependant, depuis l’été 2022 et jusqu’au 31 mars 2024, les pouvoirs publics ont plafonné la hausse de l’IRL à 3,5 % en France. Cela, dans le but de limiter la hausse des loyers.

A titre d’exemple, en Corse, le plafond est fixé entre 2 et 3,5 % et en outre-mer, à 2,5 %. Les aides au logement ont donc augmenté de façon équivalente le 1ᵉʳ octobre prochain.

Pour cela, sachez qu’aucune démarche n’est nécessaire pour bénéficier de la revalorisation. Elle se voudra automatiquement appliquée par les CAF et les caisses de la MSA.

En 2022, par exemple, les aides au logement avaient déjà fait l’objet d’une revalorisation de 3,5 % dès le 1ᵉʳ juillet 2022. Cette action exceptionnelle a été faite dans le but de répondre à l’urgence de l’inflation.

À lire RSA: toutes les conditions à respecter et le nouveau montant de l’aide CAF

Des aides pour tous face à l’inflation galopante !

Cette mesure fait d’ailleurs partie de la loi relative au pouvoir d’achat adoptée en août 2022. De plus, la réduction de loyer de solidarité (RLS) a fait l’objet d’une revalorisation le 1ᵉʳ octobre prochain, pour passer de 45,08 € à 54,51 € par mois.

Le jeudi 28 septembre, lors de l’examen en première lecture du projet de loi « plein emploi », les députés ont donc décidé d’adopter un amendement. Ce dernier instaure donc le conditionnement du versement du RSA à 15 heures d’activités hebdomadaires obligatoires.

Des exceptions se disent toutefois possibles pour les parents isolés qui ne disposent pas d’une alternative pour faire garder leurs enfants de moins de 12 ans. Cette nouveauté concerne donc également les personnes qui sont en situation de handicap.

Pour rappel, depuis le 1ᵉʳ avril 2023 et jusqu’au 31 mars 2024, le montant du RSA est de 607,75 euros pour une personne seule et sans enfants. Pour un couple sans enfants, il s’élève à 911,63 euros.

À lire CAF: les allocations familiales annulées si vous ne respecter pas cette condition en 2024

Lors d’une interview donnée au Parisien, le ministre de l’Économie a partagé les changements pour l’année 2024. Et ces derniers concernent la plupart des allocataires de la CAF.

Les montants des aides de la CAF vont changer en 2024 !

Comme indiqué plus haut, le RSA offre un montant standard de 607,75 euros mensuels pour une personne vivant seule. Ce chiffre s’élève à 911,62 euros pour un couple.

Après cette révision prévue en avril 2024, les montants actualisés du RSA vont donc changer. Il sera de 635,70 € par mois pour une personne, 953,56 € mensuels pour un duo. Il passe à 1 144,28 € chaque mois pour un trio.

Et ce n’est pas tout, puisque le montant de l’AAH va, quant à lui, subir une hausse. Il va ainsi passer de 971,37 euros à approximativement 1 016 euros par mois.

À lire CAF: mauvaise nouvelle confirmée pour le versement de cette allocation le lundi 20 mai

L’AER (Allocation équivalente retraite de substitution) va lui aussi connaître une augmentation d’un peu plus de 1 € par jour. Pour passer de 39,28 euros à 41 euros dès le mois d’avril prochain. Et c’est également le cas de l’ASPA.

En effet, l’allocation de soutien aux personnes âgées de la CAF a changé. Elle atteint un montant de 961,08 euros mensuels pour un individu. Et de 1 492,08 euros pour un couple. Il va progresser de 4,6 %, pour atteindre les 1 005 euros mensuels pour un individu et dépasser les 1 560 euros pour un couple.

D’autres aides comme l’ASI (allocation supplémentaire d’invalidité) verront aussi leurs montants augmenter. Cette dernière va passer de 311,56 euros à 326 euros après revalorisation.