CAF: le salaire maximum à ne pas dépasser pour toucher les APL !

Si vous souhaitez obtenir l'APL versée par la CAF, sachez qu'il y a plusieurs conditions à respecter pour pouvoir la toucher !

© CAF le salaire maximum à ne pas dépasser pour toucher les APL !

Voir le sommaire Ne plus voir le sommaire

Chaque mois, la CAF verse un nombre incalculable d’aides sociales. Si vous pensez pouvoir prétendre à l’APL, voici les critères à remplir avant de formuler votre demande. Si vous ne respectez pas les critères, vous ne pourrez pas toucher cette aide sociale de la caisse d’allocations familiales !

Tout savoir sur l’APL versée par la CAF

Se loger en France peut parfois vous coûter cher. C’est la raison pour laquelle la CAF propose des aides pour aider celles et ceux qui ont du mal à payer leurs charges.

En effet, l’organisme propose ainsi un système d’aide financière pour réduire le coût du loyer pour les foyers les plus modestes. Versée mensuellement, l’APL, aussi appelée Aide Personnalisée au Logement tient compte de vos revenus.

À lire RSA: le montant versé par la CAF selon votre nombre d’enfants à charge

Cela, dans le but de vous permettre de réduire le poids du loyer dans votre budget. Ce montant peut varier d’une personne à l’autre, car la CAF prend en compte vos ressources mensuelles.

Versée à plus de 6,6 millions d’allocataires, l’APL versée par la CAF apparaît donc comme essentielle. Elle permet donc à de nombreuses personnes de se loger.

Pour comprendre comment fonctionne cette aide de la CAF et connaître les conditions d’attribution et les démarches pour la demander, il y a plusieurs critères à prendre en compte.

Bien que cette aide soit ouverte à tous, il faut savoir que l’attribution de cette allocation se fait sous condition d’attribution. Les conditions d’attribution sont nombreuses.

À lire La CAF bloque vos aides et allocations si vous ne faites pas ce changement

Les conditions d’attribution de l’APL

Dans quelles situations une personne peut-elle demander de l’APL ? Que vous soyez locataire, sous-locataire. Ou bien colocataire du logement concerné par la demande, vous avez le droit de déposer un dossier auprès de la CAF.

En effet, quelle que soit votre situation, vous pouvez prétendre à l’obtention de cette aide gérée par la CAF. Cependant, certaines conditions sont à noter dans le cas où vous êtes sous-locataire d’un logement.

Le propriétaire du logement doit donc être informé de la sous-location. Il faut que vous soyez âgé de moins de 30 ans ou être hébergé chez un accueillant familial.

Pour les étrangers résidant en France qui demandent l’APL, il est donc nécessaire d’être en règle et d’avoir une carte de séjour pour prétendre à l’obtention de cette aide. Et qu’en est-il si vous êtes propriétaires ?

À lire Aides de la CAF bloquées en juin ce que vous devez faire absolument pour les toucher de nouveau

En tant que propriétaire, il est nécessaire de remplir deux critères fondamentaux. Le premier se veut d’investir dans un bien immobilier ancien situé en zone 3 (villes de moins de 100 000 habitants).

Il faut ensuite se voir bénéficiaire d’un prêt logement conventionné ou d’un prêt d’accession sociale. Enfin, le fait de résider dans un foyer d’hébergement vous offre également la possibilité de prétendre à l’Allocation Personnalisée au Logement.

Le plafond à ne pas dépasser pour toucher l’APL de la CAF

Auparavant, l’APL faisait l’objet d’un ajustement annuel. Cependant, depuis le 1ᵉʳ janvier 2021, vos ressources s’actualisent automatiquement tous les trois mois.

Pour toucher l’APL, il ne faut pas dépasser un certain plafond de revenus. Mise en place pour venir en aide aux personnes aux faibles revenus, vous ne pouvez pas toucher cette aide si vous gagnez trop d’argent.

À lire RSA, Prime d’activité: la Sécurité Sociale a perdu 5,5 milliards d’euros à cause d’erreurs

En effet, le plafond de revenu pour toucher les APL est l’une des conditions auxquelles vous devrez pour percevoir cette aide de la CAF. Les plafonds en question ont fait l’objet d’un arrêté en date du 27 septembre 2019. Il est relatif au calcul des aides personnelles au logement et de la prime de déménagement.

Ainsi, une personne seule sans enfant à charge ne devra pas gagner plus de 4 949 euros par an. Pour avoir droit au montant maximum auquel elle peut prétendre. Un couple sans enfant à charge aura droit au montant maximum de l’aide au logement. À condition de ne pas percevoir plus de 7. 090 euros par an.

Enfin, dans le cas d’un couple avec deux personnes à charge, ce dernier devra être en dessous de 8 646 euros de revenus annuels. Pour toucher l’APL. Vous savez tout.