Elle touche 22 500 euros d’allocations par an et se plaint d’avoir une vie pas facile

Une femme qui touche 22 500 euros d'allocations n'a pas hésité à se plaindre d'avoir une vie pas facile. Elle a fait une grosse polémique !

© Elle touche 22 500 euros d'allocations par an et se plaint d'avoir une vie pas facile

Voir le sommaire Ne plus voir le sommaire

Caroline McCracken est une mère de famille britannique qui s’est retrouvée au cœur d’une énorme polémique à cause des aides qu’elle perçoit. Et pour cause, elle a affirmé dans une émission de télé qu’elle n’avait pas une vie facile alors qu’elle touche 22 500 euros d’allocations.

Des propos qui ne passent pas

Caroline McCracken est une mère célibataire qui s’occupe de trois enfants. Sans emploi, elle a fièrement expliqué dans l’émission Costa Del Sole que les aides qu’elle touchait subvenaient aux besoins de sa famille.

En revanche, son passage dans l’émission n’a pas du tout fait l’unanimité auprès des téléspectateurs. Et pour cause, Caroline McCracken n’a pas hésité à se plaindre de ses conditions de vie malgré ses 22 500 euros d’allocations.

À lire Fraude: ce couple touche plus de 140 000 euros d’allocations en 10 ans

Elle a avoué avoir reçu de nombreux commentaires « méchants » sur son style de vie après sa venue dans l’émission de télé diffusée sur Channel 5. Dans une interview accordée au média britannique The Sun, la maman a pris la parole.

La mère de famille a insisté sur le fait qu’elle n’avait pas une vie facile. Et qu’elle n’appréciait pas du tout le jugement des gens. Comme le révèlent nos confrères, les caméras ont suivi le quotidien de Caroline durant six jours.

Celle qui touche les allocations a déclaré : « C’est à cause de toutes les réactions négatives que j’ai eues. J’ai dû supprimer des personnes sur Facebook que je pensais être autrefois mes amis, mais elles ne le sont pas ».

La mère de famille met les choses au clair sur ses allocations

Caroline McCracken a indiqué sur certains de ses « amis » : « Ils ont dit des choses vraiment cruelles et mauvaises à mon sujet ». Dans l’émission, la femme originaire de Bridlington, en Angleterre a indiqué qu’elle touchait des allocations depuis 10 ans.

À lire CAF: une nouvelle prime de 598 euros versée fin mai, les français concernés

Avant d’affirmer que cela ne la « rendait pas heureuse ». Dans l’émission, elle a précisé recevoir 1 700 £ par mois, environ 1 946 euros. La somme d’argent qu’elle touche inclue des paiements d’aide au revenu, des allocations familiales, des crédits d’impôt pour enfants et une allocation de garde.

En revanche, la mère de famille a affirmé que cet argent était dépensé en vêtements, en divertissements et en nourriture spéciale pour ses deux fils. Caroline McCracken a précisé qu’elle regrettait d’avoir fait l’émission.

Elle a indiqué : « Je regrette de l’avoir fait maintenant. Si j’avais su à quoi cela allait donner – avec la moitié des gens de Bridlington disant des choses désagréables à mon sujet – je ne l’aurais vraiment pas fait ».

De plus, celle qui touche les allocations a indiqué : « L’aspect financier n’est absolument pas correct. Sur cette somme, 416 £ (environ 476 euros) étaient l’argent de mon fils. Et il n’est plus avec moi. Donc, je ne reçois plus son argent ».

À lire Permis de conduire: très bonne nouvelle pour ces conducteurs, les 3 mois vont sauter

« Ils ne savent pas que ce n’est pas facile pour moi »

« Les gens de Bridlington disent : ‘Oh, nous travaillons et nous n’obtenons pas ce montant et comment peut-elle ne pas s’offrir une glace ?' », a fustigé la mère de famille. Elle a alors détaillé ses dépenses.

Caroline McCracken a ainsi précisé : « La semaine prochaine, je vais perdre 150 £ en plus par semaine. Ce qui fera donc 600 £ en plus par mois que je perdrai. Donc, je n’aurai que 1 000 £ par mois« . Soit environ 1 145 euros.

De plus, celle qui touche les allocations a affirmé qu’elle avait travaillé dans le passé. Elle a affirmé : « Ce n’est pas vrai, j’ai été machiniste en couture pendant 11 ans ».

Avant d’expliquer aussi : « J’ai fait du ménage à l’école Hilderthorpe. Je nettoyais des caravanes. Les gens peuvent me regarder à la télé. Et penser ‘elle a la vie facile’. Mais ils ne savent pas que ce n’est pas simple pour moi ».

À lire Vacances d’été 2024: la semaine à réserver d’urgence c’est la moins chère de toutes

Pour finir, celle qui touche des aides a déclaré : « Je trouve tout simplement horrible ce que les gens disent de moi. Les gens qui ne me connaissent pas ne savent pas à quel point j’ai eu du mal ».