CAF: tous les changements à connaitre pour ne pas perdre son aide au logement en octobre 2023 !

La CAF annonce certains changements sur ses aides au logement pour le mois d'octobre 2023. Voici ce qu'il faut retenir !

© CAF tous les changements à connaitre pour ne pas perdre son aide au logement en octobre 2023 !

Voir le sommaire Ne plus voir le sommaire

La CAF prévoit certains changements concernant l’aide au logement ! Êtes-vous concernés ? Voici ce qui change pour le mois d’octobre 2023.

CAF : les changements du mois d’octobre

Tous les mois, la CAF vient en aide à des milliers de foyers dans le besoin. À travers ces différentes aides sociales, elle leur offre un vrai coup de pouce pour subvenir à leurs besoins.

Parmi les aides les plus populaires, il y a l’aide au logement, aussi appelée APL. Mais voilà une bonne dizaine d’années que le montant de celle-ci n’a pas beaucoup évolué. Tout comme d’autres aides à savoir l’allocation familiale ou encore l’ALS, du logement social.

À lire Facture de Gaz: cette hausse exceptionnelle en juillet 2024 pour tous les Français

Pourtant, les loyers, eux, n’ont pas stagné ! Même si le gouvernement tente tant bien quel mal de contrôler cette hausse des loyers. Depuis l’été 2022 et jusqu’à mars 2024, les autorités limitent cette augmentation à 3,5 % en France métropolitaine. En Corse, elle est fixée à 3,5 % maximum. Dans les territoires d’outre-mer, elle est à 2,5 %.

Est-ce que cela va impacter le montant de l’aide au logement ? Eh bien oui ! Les aides au logement de la CAF vont aussi augmenter à partir du 1ᵉʳ octobre 2023.

Une très bonne nouvelle pour les allocataires. D’autant plus qu’ils n’ont aucune démarche à faire pour profiter de cette augmentation. En effet, la CAF appliquera directement cette augmentation lors du versement des allocations.

Il faut savoir que la CAF avait déjà augmenté les aides au logement en 2022. Une réaction en réponse à la hausse des prix. Cette mesure faisait d’ailleurs partie de tout un programme pour aider les allocataires à mieux faire face à l’inflation.

À lire Retraite Agirc-Arrco: qui va toucher le bonus temporaire prévu en 2024 ?

Un soutien précieux

Aujourd’hui, les aides de la CAF sont déterminantes pour certains foyers. En effet, les plus modestes doivent faire face à la montée des prix dans tous les secteurs. De l’énergie à l’alimentaire !

Subvenir à ses besoins devient alors un vrai défi pour certaines personnes. C’est pour cette raison que les aides versées par la CAF sont essentielles. Elles permettent au foyer dans le besoin de s’en sortir.

Ainsi, à partir du 1ᵉʳ octobre 2023, la CAF a décidé de revaloriser ses aides au logement. Une augmentation qui sera appliquée directement et dont les allocataires pourront bénéficier sans aucune démarche à faire.

En France, de nombreux étudiants comptent sur les APL. En effet, cela leur permet de financer une partie de leur loyer tous les mois. Ils sont d’ailleurs des centaines de milliers concernés par ces aides au logement de la CAF.

À lire Une prime de pouvoir d’achat à 10 000 euros, les français concernés

Pour en profiter, il faut tout de même faire certaines démarches auprès de la CAF. Le mieux est de faire sa demande au début de l’année scolaire. Mais vous pouvez le faire à tout moment pendant l’année.

Cependant, gardez en tête que plus vite, vous ferez votre demande, plus tôt, vous allez percevoir vos aides ! Alors que faut-il pour demander l’APL à la CAF ?

Eh bien vous pouvez effectuer une demande en ligne sur le site de l’organisme social. Le dossier est le même que vous soyez boursier ou pas. Seul le montant de l’aide change.

Côté documents, vous aurez besoin de présenter une pièce d’identité valide, CNI ou passeport. Un relevé bancaire et une attestation de loyer complétée, datée et signée par le propriétaire de votre logement.

À lire Cette aide que des millions de parents vont toucher augmente et son nouveau montant

Sachez que vous pouvez faire une simulation de vos aides sur le site de la CAF avant de faire votre demande. Cela vous permet de savoir si vous êtes éligible et le montant des aides que vous pouvez avoir.