Elle gagne 600 000 euros à un jeu à gratter mais la FDJ annule son gain pour une terrible raison

Alors qu'elle avait gagné la somme folle de 600 000 euros à un jeu à gratter, la Française des jeux a décidé de tout annuler !

© Elle gagne 600 000 euros à un jeu à gratter mais la FDJ annule son gain pour une terrible raison

Voir le sommaire Ne plus voir le sommaire

Chaque jour, de nombreuses personnes n’hésitent pas à tenter leur chance avec des jeux à gratter. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que les joueurs rêvent de remporter le gros lot.

Elle remporte 600 000 euros à un jeu à gratter

Une habitante de l’Oise a d’ailleurs pensé qu’un jeu à gratter allait changer sa vie. Et pour cause, elle restait persuadée d’avoir remporté une très grosse somme d’argent. En revanche, elle n’a jamais pu empocher son gain.

La mère de famille vivait une période très difficile au moment où elle a gagné le gros lot à un jeu à gratter. Elle avait des soucis financiers et jouait, malgré tout, car elle espérait que sa vie changerait du jour au lendemain.

À lire RSA: toutes les conditions à respecter et le nouveau montant de l’aide CAF

Lors d’un jeu, elle a opté pour la fonction numéros au hasard. Après quelques secondes, elle a eu l’incroyable surprise de tomber sur les bons numéros. Elle était folle de joie.

La femme de 50 ans restait persuadée que tous ses soucis allaient enfin se résoudre. Ce jour-là, elle a appris qu’elle avait gagné 601 530 euros grâce à un jeu à gratter. En revanche, elle n’a jamais pu toucher cette somme d’argent.

Nos confrères du site Actu.fr ont révélé qu’elle avait joué aux grilles du jeu à gratter Cash. Elle a alors découvert que plusieurs apparaissaient gagnantes sur son écran. En effet, la femme a opté pour des jeux sur l’application de la FDJ.

« Je pensais que tout était notifié et tracé »

Si le jeu a indiqué à la mère de famille qu’elle avait gagné le gros lot, cette dernière n’a pas vu les 600 000 euros inscrits ans son histoire. Pourtant, elle connait très bien le système et sait comment le jeu à gratter fonctionne.

À lire Aides financières: ce site permet de savoir en 2 clics si vous pouvez toucher jusqu’à 60 aides

Cette habitante de Cambronne-lès-Clermont joue depuis 2012 sur les jeux à gratter sur son téléphone portable. Toutes les cinq semaines, elle dépense la somme de 25 euros en jouant au Solitaire, au Cash mais aussi au Loto.

Dans une interview accordée à Actu Oise, la joueuse a précisé : « Sur le chat en ligne, on m’a indiqué devoir porter réclamation au Service Clients, par courrier postal, en indiquant un certain nombre d’éléments ».

Avant d’ajouter : « Dont les numéros de parties, ou à défaut, les dates et les heures auxquelles les parties ont été jouées. Je pensais que tout était notifié et tracé sur mon compte ».

En revanche, elle n’a pas pu justifier sa participation, ni son gain. Elle a donc révélé : « Depuis, j’avais pris l’habitude de faire des captures d’écran de chacune des grilles qui sortaient de mes jeux après. Au cas où ! ».

À lire CAF: les allocations familiales annulées si vous ne respecter pas cette condition en 2024

« C’est de l’abus de confiance »

Quelques jours après, la joueuse de jeu à gratter a encore remporté un gros gain. Elle a détaillé : « Un premier de 100 000 euros avec le numéro 33 le 27 octobre à 13h51 ».

Avant de poursuivre : « Un deuxième de 510 euros avec les numéros 12 et 33 le 31 octobre à 18h04. Et enfin, un troisième de 500 000 euros ! ». Une fois encore, elle découvre que son historique de gain est vide.

Elle a donc contacté la FDJ qui lui a affirmé : « Une conseillère m’a précisé que si j’avais vu un numéro gagnant, c’est que j’avais bien remporté la somme associée ». Elle a donc fait une lettre de réclamation à la FDJ.

Une fois encore, elle reçoit une mauvaise nouvelle : « Vous avez pu remarquer une incohérence d’affichage de l’animation de votre jeu. Celle-ci a pu vous laisser penser à un gain qui n’est pas attaché à votre unité de jeu et nous le regrettons sincèrement ».

À lire Ne buvez plus l’eau du robinet elle est contaminée à l’arsenic dans cette région

La joueuse de jeu à gratter a alors balancé : « C’est de l’abus de confiance. Ils font ce qu’ils veulent ! La Française des Jeux joue avec les émotions de ses clients, sous couvert de problèmes techniques ».