CAF: tout savoir pour toucher cette aide de 428 euros que peu de Français réclament !

Si vous êtes allocataires de la CAF, vous allez pouvoir avoir le droit à cette aide sociale d'un montant de 428 euros au mois d'octobre.

© CAF tout savoir pour toucher cette aide de 428 euros que peu de Français réclament !

Voir le sommaire Ne plus voir le sommaire

Ce mois-ci, les allocataires de la CAF ont reçu leurs allocations le 5 octobre. Parmi elles, la PrePaRe, une prestation partagée d’éducation de l’enfant. Si de nombreux Français peuvent la toucher, très peu en font la demande. Surtout que cette aide sociale est versée tous les mois !

Des aides de la CAF qui ne désemplissent pas

L’inflation que connaît la France met à mal le portefeuille des Français. Alors, pour lutter temporairement contre la crise, la CAF met un point d’honneur à ne pas vous laisser tomber.

Ainsi, chaque mois, des dizaines d’allocations tombent sur le compte bancaire des Français. Depuis le 5 mai 2023, les aides ont d’ailleurs subi une augmentation.

À lire Fraude: ce couple touche plus de 140 000 euros d’allocations en 10 ans

En effet, la baisse du pouvoir d’achat a causé beaucoup de tracas aux Français. Face à l’inflation qui gagne du terrain, les revenus ne suffisent plus pour toutes les dépenses du quotidien et la CAF l’a bien compris.

Plus que jamais, elle accompagne donc les Français en les soutenant par des aides diverses et variée. Pour ce faire, les aides se sont intensifiées et les montants aussi.

En effet, plusieurs mesures ont déjà fait l’objet de mises en place par le gouvernement et la CAF en 2022. En 2023, le gouvernement a donc décidé de continuer de poursuivre sur ce chemin.

C’est ainsi que de nouvelles aides de la CAF avec des montants revus à la hausse ont donc été attribuées aux Français. Depuis le 6 mars, par exemple, les Français de certaines régions ont donc pu bénéficier de l’aide alimentaire.

À lire CAF: une nouvelle prime de 598 euros versée fin mai, les français concernés

Des aides ponctuelles pour aider le plus grand nombre

Depuis quelques mois, le gouvernement a mis à disposition des Français, un chèque alimentaire pour les foyers qui peinent à joindre les deux bouts. Et ce ne sont pas les seules aides mises en place par la CAF pour aider les Français.

En effet, le gouvernement a récemment proposé une prime carburant en début d’année. La CAF a également proposé un rehaussement de ses aides les plus précaires.

Chaque mois, 5 millions de ménages français bénéficient du RSA, de la prime d’activité et des allocations familiales. Un chiffre qui est en constante augmentation à cause de l’augmentation du coût de la vie.

Depuis le mois de mai, de nombreuses aides ont été repensées à la hausse. Les allocations familiales, par exemple, ont subi une jolie revalorisation.

À lire Permis de conduire: très bonne nouvelle pour ces conducteurs, les 3 mois vont sauter

Elle est donc passée de 139,83 euros à 141,99 euros pour une famille avec un enfant. Mais ce n’est pas tout, puisque la prime d’activité versée aux jeunes actifs, a aussi vu son tarif augmenter.

Une aide de 428 euros versée par la CAF

Qu’il s’agisse de salariés, de fonctionnaires ou bien encore de travailleurs indépendants, les aides de la CAF sont accessibles au plus grand nombre. Et ce mois-ci encore, des millions de Français ont touché des aides sociales.

Ce mois-ci, le revenu de solidarité active, d’un montant de 607 euros, a fait l’objet d’un versement aux personnes sans emploi. Son attribution va d’ailleurs se voir conditionnée à 15 heures de travail obligatoire dans les prochains mois.

Par ailleurs, il y a une aide de la CAF que peu de personnes connaissent. Cette aide d’un montant forfaitaire de 428 euros intervient dans un cas précis.

À lire Vacances d’été 2024: la semaine à réserver d’urgence c’est la moins chère de toutes

En effet, elle permet aux parents isolés d’avoir un revenu en cas de cessation d’activité pour garder leur enfant.

« Dès votre premier enfant (né ou adopté) et pour chaque nouvel enfant, vous pouvez bénéficier de la prestation partagée de l’éducation de l’enfant si vous cessez ou réduisez votre activité professionnelle pour élever votre ou vos enfant(s) », lit-on sur le site de la CAF.

Cette aide n’est autre que la prestation partagée d’éducation de l’enfant, alias PrePaRe. Cette prestation se veut encore méconnue du grand public. Elle se voit versée chaque mois par la CAF et permet d’avoir un complément de revenus en cas de cessation partielle ou totale d’activité, avec un montant de 428 euros.

D’ailleurs, ce montant peut se voir réduit en fonction de la durée de travail effective. Pour une durée comprise entre 50 et 80 %, vous pourrez toucher près de 160 euros.

À lire CAF: tout savoir pour toucher le RSA avant 25 ans

Maintenant que vous connaissez cette aide de la CAF, il ne faut pas hésiter à le demander.