Les Restos du cœur font une terrible annonce, c’est terminé !

Devant la hausse des demandes cette année, les Restos du Cœur ont fait une terrible annonce, ils ne prendront pour de nouvelles personnes !

© Les Restos du cœur font une terrible annonce, c'est terminé !

Voir le sommaire Ne plus voir le sommaire

Depuis deux ans maintenant, les prix de tous les prix du quotidien explosent. Il faut rajouter à cela l’explosion des tarifs de l’électricité et du gaz. Face à ça, de plus en plus de Français se retrouvent en grosse précarité. Et ils se tournent vers les Restos du Cœur pour pouvoir manger. Malheureusement, face à la forte demande, l’association créée par Coluche n’aidera pas de nouvelles personnes dès novembre !

Précarité alimentaire : comment profiter facilement de toutes les aides alimentaires ?

Dans la situation actuelle, de plus en plus de Français n’arrivent plus à boucler leur fin de mois. Tous les prix ont augmenté et certains foyers sautent des repas ou se privent pour leurs enfants. Ils pourraient avoir accès à des aides alimentaires mais ne font pas la demande. Ce qui est dommage, car il en existe plusieurs comme les Restos du Cœur.

La première des aides dont pourrait bénéficier les Français reste le chèque alimentaire. Le gouvernement va bientôt le mettre en place. Certaines régions et communes l’ont déjà lancé. Cela se fera sous la forme d’un chèque d’un montant proportionnel aux revenus d’un foyer. Il permettra de consommer local sans débourser un centime.

À lire Tout savoir pour bénéficier du chèque alimentaire et des aides alimentaires !

Ensuite pour les sans-abris, il existe une aide pour avoir des repas chauds. Dans plusieurs grandes villes de France, il existe des maraudes et des centres d’accueil. Ils distribuent de repas chauds, du café et donnent beaucoup de réconforts.

Vous connaissez aussi tous les Restos du Cœur. En France il existe plus de 6000 associations qui organisent des collectes alimentaires. Elles redistribuent ensuite cela à des familles dans le besoin sous forme d’aides alimentaires. Pour en profiter, il faut juste contacter l’association la plus proche de chez vous. Ils sont toujours facilement joignables et très compréhensifs.

Après les Restos du Cœur, il y a aussi les épiceries sociales et solidaires. Elles proposent des produits du quotidien à tout petit prix. Vous y trouverez des produits alimentaires et aussi des produits d’hygiène. Là encore, c’est super facile pour en profiter. Il faut juste s’inscrire auprès des organismes ou des associations qui gèrent ces épiceries sociales et solidaires.

Comme nous venons de le voir, il existe plusieurs types d’aides alimentaires en France. Maintenant que vous les connaissez, il ne faut plus hésiter à en profiter si vous en avez besoin !

À lire Précarité alimentaire: voici comment profiter facilement de toutes les aides alimentaires !

Les Restos du cœur font une terrible annonce, c’est terminé !

C’est la pire info de 2023 et cela nous brise le cœur d’entendre ça. Dès le mois de novembre, les Restos du Cœur seront contraints de refuser des bénéficiaires. Faute de moyen et devant la hausse des inscriptions, ils ne pourront pas aider plus de personnes.

C’est la première fois que cela arrive depuis la création de l’association par Coluche en 1985. Jean-Yves Troy, délégué général de l’association, a fait cette annonce lors d’une audition à l’Assemblée nationale le 4 octobre.

Cette terrible décision des Restos du Cœur est due à 2 causes majeures. En effet, entre une inflation galopante qui a engendré une hausse des charges et une augmentation significative du nombre de bénéficiaires, le quotidien de l’association est bouleversée.

Au cours de la dernière année, il y a eu pas moins de 200 000 personnes supplémentaires qui se sont tournées vers les Restos du Cœur pour obtenir de l’aide. Un chiffre hallucinant qui souligne l’ampleur de la crise économique actuelle. De plus en plus de Français se retrouvent en grande précarité.

À lire CAF: fini le temps perdu pour toucher aides et allocations, le versement sera automatique

Jean-Yves Troy a fait part de la détresse des bénévoles. Ils se retrouvent épuisés par la charge de travail croissante. Et l’inflation galopante sur tous les produits du quotidien n’arrange rien.

Il confie ainsi : « 38 % des personnes que l’on accueille n’ont plus d’argent une fois les charges et les loyers payés en fin de mois, et 60 % vivent avec moins de 500 euros« . Ce n’est donc pas rien.

Lors d’une interview sur TF1 début septembre, Patrice Douret, le président des Restos du Cœur, avait aussi lancé un cri d’alarme. Il avait en effet annoncé : « Si rien n’est fait, on pourrait devoir fermer d’ici à trois ans. »

Cette déclaration met en lumière l’ampleur de la crise face à laquelle l’association se retrouve. Cela malgré son rôle crucial dans la vie de 1,3 million de personnes.

À lire Retraire Agirc-Arrco: les raisons du bonus de 715 euros pour 700 000 retraités