Booba clashe violemment les influvoleurs et médias qui le font passer pour un harceleur !

Booba pousse un gros coup de gueule sur Twitter, il en a marre de voir certains médias et influvoleurs le faire passer pour un harceleur !

© Booba clashe violemment les influvoleurs et médias qui le font passer pour un harceleur !

Voir le sommaire Ne plus voir le sommaire

Depuis la mise en examen de Booba pour cyber harcèlement, de nombreux influvoleurs et médias tapent sur le rappeur. Ils ont pris parti et invitent Magali Berdah partout pour qu’elle puisse communiquer et donner sa version des faits. Le rappeur en a marre d’entendre des mensonges et pousse un gros coup de gueule sur Twitter !

Le rappeur s’explique enfin après sa mise en examen sur Twitter !

Depuis quelques jours, Booba est sur Paris. Il a dans un premier temps assisté à un défilé de la fashion week à Paris. Mais dès le lendemain, il a dû faire face à la justice pour des accusations de cyber harcèlement, menace de mort et recels de bien.

Dès la sortie du tribunal, le rappeur a tenu à s’exrpimer sur Twitter. Le duc de Boulogne a décidé de communiquer pour annoncer ce que la justice lui reprochait. Booba a aussi annoncé la décision de justice sans préciser de qui venait ces accusations. Même si tout le monde sait qui est derrière tout ça !

À lire RSA: le montant versé par la CAF selon votre nombre d’enfants à charge

Booba a annoncé qu’il sortait libre. Il n’a eu aucune condamnation, juste une mise en examen pour des faits qu’il récuse. Le rappeur se retrouve juste mis en examen pour cyber harcèlement. Et devant la dérive de certains médias, il a aussi décidé de reprendre la parole aujourd’hui.

Le Duc de Boulogne a posté un long message sur Twitter. Il a tenu à s’expliquer et à rétablir la vérité. Le rappeur du 92 a aussi précisé « Face à ses constantes manipulations médiatiques, ses mensonges et ses larmes de crocodile, je me dois d’éclairer un peu la situation. 🏴‍☠️ »

Dans le long message qui a suivi, Booba précise bien toute sa motivation à dénoncer les arnaques sur les réseaux sociaux. Il voulait ouvrir un débat public ce qu’il est arrivé à faire.

Le Duc de Boulogne précise aussi qu’il n’a jamais cherché à harceler ou à menacer quiconque. D’ailleurs, la justice a abandonné les charges de menaces de mort dans cette affaire. Booba a aussi dénoncé le comportement totalement déplacé de la plaignante. 

À lire La CAF bloque vos aides et allocations si vous ne faites pas ce changement

Cette affaire semble loin d’être finie et Booba ne laissera rien passer tant que justice ne sera pas rendue !

Booba clashe violemment les influvoleurs et médias qui le font passer pour un harceleur !

Depuis quelques jours suite à la mise en examen de Booba pour cyber harcèlement, Magali Berdah fait aussi le tour des médias. La directrice de Shauna Events, la plus grande agence d’influence en France, a lancé son grand tour des médias.

Dans chaque émission où elle est invitée, elle parle de Booba et aussi de l’horreur qu’elle vit à cause du rappeur. Mais quasiment personne ne lui parle des arnaques des influenceurs qu’elle gère ou a géré. Ni de ses ennuis juridiques comme sa dernière garde à vue. Et cela a le don d’énerver Booba.

Comme elle connait beaucoup de personnes dans les médias, elle est invitée partout. Alors que le rappeur du 92 jamais. A chaque intervention, elle n’hésite pas à faire passer le Duc de Boulogne pour un méchant, un harceleur qui fait ça que par méchanceté contre elle.

À lire La taxe foncière explose dans ces départements, les propriétaires furieux

Booba ne souhaite pas passer pour le méchant de service. Surtout que son combat contre les influvoleurs a aussi été fait pour mettre fin à de trop grandes arnaques sur les réseaux sociaux. Le rappeur a tenu à mettre les choses au clair sur Twitter.

Le message fort du rappeur sur Twitter !

« N’écoutez pas les médias qui veulent me faire passer pour le méchant rappeur harceleur. Le combat a payé. Si je dois y laisser quelques plumes c’est pour qu’ils puissent écrire l’encyclopédie de leur défaite avec. Je repartirai tête haute avec une fourrure intacte. La vérité arrive. Moi je ne pleure pas sur les plateaux télé car ce n’est pas moi qui risque la prison, je n’ai volé ni arnaqué personne. Moi je suis avec ma famille avec le sourire et je vous prépare plein de belles choses avec ma team. Ces influvoleurs et journalistes n’ont aucun talent. Ils racontent; nous faisons. Sans nous ils n’existent pas. Nous avons fait voter une loi, ils en subissent aussi les conséquences et ce n’est que le début de leur dégringolade. Un seul héros, le peuple. On a gagné. 🏴‍☠️ »