Ne cuisinez plus jamais avec une poêle rayée c’est très dangereux pour la santé

Sachez qu'il ne faut jamais cuisiner avec une poêle rayée. Cela représente un véritable danger pour votre santé, et voici comment !

© Ne cuisinez plus jamais avec une poêle rayée c'est très dangereux pour la santé

Voir le sommaire Ne plus voir le sommaire

Lors de la cuisine, il y a un produit qui s’avère souvent indispensable. Il s’agit de la poêle. En revanche, certaines mauvaises habitudes lors de la cuisson peuvent clairement vous mettre en danger. C’est le cas avec une poêle rayée.

Le danger des poêles rayées

Pour cuire ses aliments, les poêles ou encore les casseroles sont plus que nécessaires. Pourtant, sachez qu’elles peuvent représenter des risques pour votre santé. C’est en tout cas ce que le toxicologue Jan Tytgat a révélé.

Sur le site HLN, il a expliqué que cuisiner avec des casseroles ou des poêles rayées pouvaient représenter un véritable danger. Il a indiqué : « Il s’agit uniquement des poêles dites en téflon ».

À lire Alerte info: mauvaise nouvelle 2 millions de Français vont devoir changer d’adresse

Avant de préciser : « Le revêtement antiadhésif de ces poêles contient un produit chimique, le PFPE (perfluoropolyéther), mieux connu sous le nom générique de PFAS (substances poly- et perfluoroalkyles) ».

Et de révéler : « Les PFAS ont la propriété bénéfique de repousser les graisses et l’eau. Vos aliments risquent donc moins de coller ». Ces PFAS peuvent causer des perturbations au niveau de la fertilité et de l’équilibre hormonal.

Sachez qu’ils peuvent aussi affecter votre foie et vos reins. Pour l’expert, il est important de ne pas chauffer la poêle trop fort. Il ne faut rien couper à l’intérieur car cela risque aussi de libérer des toxines nocives.

« Ne jamais couper la poêle avec un couteau »

Si vous avez une poêle rayée, il ne faut surtout pas hésiter à la jeter. L’expert a révélé : « Les rayures provoquent le détachement de petits morceaux du revêtement antiadhésif ».

À lire Retraite Agirc-Arrco: mauvaise nouvelle confirmée pour les virements de juin

« Si vous voyez de petits morceaux noirs dans les aliments, c’est déjà beaucoup trop avancé. Il s’agit également de minuscules morceaux du revêtement antiadhésif que vous ne pouvez pas voir à l’œil nu », a-t-il affirmé.

Et de conclure : « La règle est donc la suivante : ne jamais couper la poêle avec un couteau. Pour des raisons de sécurité, je recommande de remplacer votre poêle dès que vous voyez des rayures« .

Une étude menée par des chercheurs britanniques et australiens, de l’Université de Newcastle et de l’Université Flinders, publiée dans la revue Science Direct, a d’ailleurs fait un constat assez alarmant.

Elle a expliqué que le Téflon peut libérer jusqu’à 9 100 particules de plastique. Durant la cuisson et le lavage, les poêles rayées évacuent des millions de minuscules particules de plastique.

À lire Chèque énergie: la date officielle de réclamation si vous ne l’avez pas reçu

L’UFC-Que Choisir donne ses conseils

L’UFC-Que Choisir a aussi expliqué qu’il faut remplacer les poêles rayées. Mais aussi les casseroles ou encore les vieux plats qui avaient un revêtement abîmé. Dans le cas contraire, vous risquez de mettre votre santé en danger.

L’association a recommandé « de ne pas utiliser les récipients de cuisson rayés ou abîmés, qui sont alors susceptibles de laisser s’échapper plus facilement des substances indésirables« .

À la place, l’UFC-Que Choisir conseille les plats en fonte qui ne peuvent pas se rayer. « Le fer et l’acier, assez sûrs et prisés des professionnels, doivent être culottés et, comme la fonte, ne supportent que l’eau », indique les experts.

Avant d’assurer : « Ils sont incompatibles avec les préparations acides (tomate, citron, vin…), qui risquent d’altérer le culottage ». En plus des poêles rayées, il faut faire attention aux moules en silicones et accessoires en polyamide.

À lire Automobilistes: cette priorité trop souvent oubliée qui coute 135 euros d’amende

Et pour cause, ils peuvent libérer des composés chimiques vers les aliments à partir de 160 °C. C’est notamment le cas du silicone peroxydé. Il faut donc faire attention à bien utiliser vos produits pour la cuisine.