Une hausse de salaire de 100 euros pour tous avec cette nouvelle loi

Bonne nouvelle pour les Français qui attendent cela depuis longtemps ! Grâce à cette loi, votre salaire augmentera de 100 euros.

© Une hausse de salaire de 100 euros pour tous avec cette nouvelle loi

Voir le sommaire Ne plus voir le sommaire

Les coûts de la vie en France ne cessent pas d’augmenter et des millions de famille parviennent à peine à survivre. Pour les personnes qui touchent peu de revenus, le salaire ne suffit plus à couvrir les dépenses quotidiennes. Ainsi, le pouvoir d’achat baisse et le niveau de vie de Français se dégrade progressivement.

L’arrivée d’une nouvelle loi redonne l’espoir aux plus démunies. Si elle se retrouve adoptée par l’Etat, cela vous permettra de toucher 100 euros en plus sur votre salaire chaque mois.

La nouvelle mesure législative qui fera augmenter votre salaire de 100 euros

Tous les mois, le salaire que votre employeur doit vous verser subit un prélèvement qui consiste à financer les services publics. Parmi les prélèvements obligatoires, il y a la Contribution sociale généralisée.

À lire Cette grosse amende si vous faites pipi dans l’eau dans cette station balnéaire très connue

Cette somme déduite de votre salaire sert à financer les caisses de la protection sociale et du fonds de solidarité vieillesse. Elle est gérée par la Cnaf et la CNAM.

Pour renforcer le système de protection sociale, le montant de la CSG prélevée s’élève à 9,20 % de votre salaire. Pour les Français qui touchent de maigres revenus, cette part se révèle extrêmement importante.

Ce prélèvement baisse alors malheureusement à leur pouvoir d’achat.

Une nouvelle mesure législative redonne l’espoir aux salariés pénalisés par le prélèvement de la CSG. Cette loi a pour objectif de moduler le taux de prélèvement sur le salaire en fonction des revenus de chaque salarié.

À lire CAF: ces gros changements sur les aides sociales avec la solidarité à la source

Cela contribuera à mettre en place un système plus équitable et plus juste. Ainsi, les personnes qui touchent peu de revenus n’auront plus à contribuer de la même manière que celles qui ont un salaire élevé.

Pour mettre en place ce nouveau système, la nouvelle mesure consiste à instaurer des taux progressifs. En fonction de votre salaire, le montant prélevé s’élèvera de 0 % à 13,2 %.

Cette réforme s’apparente alors au calcul de l’impôt sur le revenu. Pour l’instant, il s’agit encore d’une proposition de loi. Mais si elle est adoptée, cela apportera un grand changement dans la structure de la CSG.

Les impacts de cette loi sur les salariés concernés

Cette nouvelle mesure profitera énormément aux employés qui touchent un faible salaire. Grâce à cette réforme, leur pouvoir d’achat augmentera considérablement. Et ils pourront aspirer à une vie meilleure.

À lire LEP: 12 millions de Français vont perdre beaucoup d’argent à cause du nouveau taux

De leur côté, ceux qui ont des revenus importants devront cotiser plus. Ainsi, plus votre salaire est élevé, plus vous contribuerez au financement de la protection sociale.

Pour un travailleur avec un salaire net de 1 850 euros, les revenus augmenteront de 109 euros grâce à cette loi. Ainsi, il touchera 1 959 euros par mois.

Si vous gagnez le SMIC, votre salaire profitera d’une hausse de 97,50 euros. Un salarié payé à 2 200 euros net par mois, quant à lui, verra son salaire augmenter de 112 euros.

Une revalorisation qui vous permettra d’assumer plus facilement vos charges. Et qui vous permettra d’arrondir vos fins de mois.

À lire AAH: la liste complète des avantages de toucher cette allocation CAF

Cette proposition de loi sur l’augmentation du salaire part de l’initiative des candidats du Nouveau Front Populaire. S’ils gagnent les élections, ils promettent de la mettre en place dès l’automne afin d’appliquer la mesure le plus rapidement possible.

Ils souhaitent soutenir au maximum les salariés dont les revenus ne suffisent plus à subvenir à leurs besoins. Cela permettra aussi de réduire les inégalités sociales.

En plus de l’impact de cette loi sur le salaire, les économistes du NFP affirment aussi qu’elle se révèle avantageuse pour l’Etat.

En effet, comme la part prélevée sur les salaires élevés augmente, cela fera gagner 5,5 milliards d’euros à l’Etat.

À lire Il part faire une randonnée à vélo et finit avec une énorme cloque à la main