Elle doit payer une facture d’eau de plus de 19 000 euros pour une raison hallucinante

Cette quinquagénaire habitante du Doubs doit payer une facture d’eau de plus de 19000 euros à cause des travaux réalisés par la commune.

© Elle doit payer une facture d’eau de plus de 19 000 euros pour une raison hallucinante

Voir le sommaire Ne plus voir le sommaire

Une femme de 53 ans qui habite dans le Doubs se retrouve face à de gros problèmes. Elle reçoit une facture d’eau de plus de 19 000 euros et n’a d’autre choix que de la payer. Pourtant, elle n’a rien à voir avec cette consommation hallucinante. Sa facture d’eau aurait explosé suite à des fuites liées à des travaux municipaux.

Une facture d’eau de plus 19 000 euros envoyée à une habitante du Doubs

Payer les factures tous les mois relève du parcours de combattant à l’heure actuelle où tout devient cher en France. Pour cette habitante de Beurre, dans le Doubs, subsister risque de se révéler encore plus difficile.

Christine Soressi, une fonctionnaire de 53 ans, se retrouve face à de gros soucis. La raison : son fournisseur lui a envoyé une facture d’eau de plus de 19 000 euros. Facture d’eau qu’elle doit absolument payer, quoi qu’il lui en coûte.

À lire Cette grosse amende si vous faites pipi dans l’eau dans cette station balnéaire très connue

Selon les explications de la quinquagénaire, cette facture d’eau exorbitante est liée à des fuites d’eau. Depuis 2 ans, sa facture d’eau ne cesse d’augmenter à cause de ces problèmes qui ne relèvent même pas de sa responsabilité.

Elle affirme que les fuites ont commencé au moment où la commune a pris possession du rez-de-chaussée de son immeuble.

Lorsque la commune a acquis cette partie du bâtiment, elle a entrepris des travaux. Et ce, pour faire un terrassement de la cour de la copropriété.

Dès que les travaux ont débuté, Christine Soressi a remarqué que sa facture d’eau a considérablement augmenté. Et il ne s’agit pas ici des petites hausses auxquelles les Français ont l’habitude, mais bien d’une hausse rapide et très importante.

À lire CAF: ces gros changements sur les aides sociales avec la solidarité à la source

Dans une interview qu’elle a donnée à la chaîne de télévision régionale, la Doubiste a déclaré : « Je n’avais pas le reçu puisque je venais d’arriver, mais Gaz et Eaux m’a alerté sur cette surconsommation et m’a indiqué qu’il y avait une importante fuite ».

Selon son fournisseur, la fuite laisse s’échapper 4 à 5 litres d’eau par minute, même lorsque les robinets sont fermés. La quinquagénaire se retrouve alors contrainte de payer une facture d’eau de 19 211 euros.

Le maire de la commune refuse reconnaître ses responsabilités

Christine Soressi affirme que ses problèmes d’eau proviennent des travaux municipaux que la commune a effectués. Pour le prouver, elle a fait appel à un spécialiste. Ce dernier avait pour mission de découvrir l’origine de la fuite, raison pour laquelle sa facture d’eau explose.

L’expert sollicité soupçonne que les fuites proviennent des travaux de terrassement.

À lire LEP: 12 millions de Français vont perdre beaucoup d’argent à cause du nouveau taux

Un autre rapport conclut également que : « Les deux sinistres sont directement consécutifs des travaux de terrassement réalisés par la commune de Beure ». Selon ces expertises donc, la facture d’eau de 19 000 euros proviendrait d’erreurs commises par la commune.

Normalement, le Maire devrait prendre ses responsabilités pour aider cette Doubiste à payer cette facture d’eau.

France 3 Franche-Comté a pris l’initiative de contacter le maire pour connaître son avis sur l’affaire. Au grand damne de Christine Soressi, le maire refuse de reconnaître les responsabilités de la commune.

Il déclare que les expertises menées ne sont qu’« un tissu de mensonges » et qu’il a autre chose à faire que de polémiquer.

À lire AAH: la liste complète des avantages de toucher cette allocation CAF

Face au refus du maire de coopérer, la quinquagénaire mène alors son combat toute seule. Même si son fournisseur a autorisé la suspension de ses prélèvements, sa facture d’eau risque d’augmenter encore et encore.