Aides sociales CAF: tout ce que prévoient les candidats aux législatives pour le RSA, APL, AAH…

En cette veille du premier tour des élections législatives, voici un point sur les mesures sociales (CAF) qu'ont présentées par les 3 partis

© Aides sociales CAF: tout ce que prévoient les candidats aux législatives pour le RSA, APL, AAH…

Voir le sommaire Ne plus voir le sommaire

Les partis politiques étaient en campagne pour les élections législatives anticipées des 30 juin et 7 juillet, qu’Emmanuel Macron a décrétées après la dissolution de l’Assemblée nationale. En ce jour du premier tour de ces élections, concernant les aides sociales de la CAF, voici les mesures sociales que les 3 principaux partis ont présentées dans leur programme, que les colonnes de MoneyVox ont relayées.

RSA, AAH, APL… Voici ce qui pourrait changer après le 7 juillet prochain pour les aides de la CAF

Les élections législatives se tiendront donc les dimanches 30 juin et 7 juillet prochains.

En ce qui concerne les aides sociales de la CAF ou autres organismes payeurs… Quelles sont donc les différentes propositions du Rassemblement National (RN) ? Du Nouveau Front populaire (NFP) ? Ou encore la majorité présidentielle (Ensemble pour la République) ?

À lire Permis de conduire: une nouvelle vignette obligatoire pour les seniors ?

Le Rassemblement National (RN) propose, à l’instar du revenu de solidarité active (RSA), de « réserver les allocations familiales aux Français. Et conditionner à 5 années de travail en France l’accès aux prestations sociales non-contributives ».

Du côté de la majorité présidentielle, Ensemble pour la République, la principale mesure concerne le congé parental.

En effet, afin de « renforcer l’égalité entre femmes et hommes, nous ouvrirons dès 2025 le droit à un congé de naissance ».

Ce congé de 3 mois serait « mieux indemnisé que le congé parental actuel ». Il sera accordé à la suite du congé maternité ou paternité.

À lire Code de la route: des nouveautés à prévoir pour les conducteurs seniors ?

Aujourd’hui, le congé parental dure 1 an maximum (renouvelable 2 fois) et s’achève au plus tard aux 3 ans de l’enfant. L’État ne rémunère le congé parental à temps plein que pendant 6 mois avec 429 euros par mois. Le congé de naissance remplacerait donc ce dispositif qui est par ailleurs de moins en moins utilisé.

Versement automatique des aides dès 2025 et garantie universelle des loyers

D’autre part, Ensemble pour la République, le parti présidentiel souhaite mettre en place le versement automatique par la CAF des « aides dès 2025 à tous ceux qui y ont droit ».

Le Nouveau Front populaire (NFP) regroupe aujourd’hui 6 clans. La France insoumise. Le Parti socialiste. Les Écologistes. Le Parti communiste et la NPA. Le NFP est clairement en faveur d’une hausse de 10 % de l’aide personnelle au logement (APL).

Le NFP souhaite aussi mettre en place une assurance loyers lorsque que le locataire ne le fait plus : « garantie universelle des loyers ».

À lire CAF: qui va toucher cette aide de 953 euros bientôt versée ?

En effet, cette garantie universelle des loyers, viserait à « sécuriser à la fois les propriétaires et les locataires. Le NFP propose donc « une garantie universelle des loyers. Cette mesure vise à réduire les risques de non-paiement et à encourager les investissements locatifs ».

Les nouveaux visages de la gauche proposent aussi de porter l’Allocation adulte handicapée (AAH) que verse la CAF au niveau du Smic. L’AAH est aujourd’hui à 1 016,05 euros.

Le Nouveau Front Populaire souhaite alors, dans tous les cas, abroger les réformes adoptées sous le gouvernement d’Emmanuel Macron. Et, pour mémoire, le parti d’union des gauches souhaite aussi indexer les salaires sur l’inflation. À l’image des système déjà en vigueur en Belgique, au Luxembourg, à Chypre et à Malte