Pôle emploi: le calendrier complet des versements des allocations chômage en 2024

En 2024, Pôle Emploi continuera de verser ses allocations chômage aux Français qui peuvent en bénéficier. Voici le calendrier des versements.

© Pôle emploi le calendrier complet des versements des allocations chômage en 2024

Voir le sommaire Ne plus voir le sommaire

Qu’il s’agisse du Pôle Emploi ou de la CAF, les aides proposées sont nombreuses et variées. Voici le calendrier des aides pour l’année 2024.

Pôle Emploi change son mode de fonctionnement

Depuis le 1ᵉʳ août dernier, Pôle Emploi a décidé d’opter pour de nombreux changements. En effet, le 1ᵉʳ février dernier, la durée d’indemnisation chômage de l’ensemble des nouveaux inscrits à Pôle emploi a fait l’objet d’une réduction de 25 %.

En raison d’un marché du travail en bonne santé selon le gouvernement (taux de chômage inférieur à 9 %), la durée a donc été réduite. Ainsi, un demandeur d’emploi qui a cotisé à hauteur de 24 mois n’a plus droit qu’à 18 mois d’indemnisation chômage.

À lire Compteur Linky: l’astuce pour vérifier que vous ne payez pas pour votre voisin

Auparavant, il avait le droit à 24 mois avant la réforme du 1ᵉʳ février. Un plancher minimal de six mois a toutefois fait l’objet d’une fixation pour la durée d’indemnisation.

Cela signifie que, même réduite d’un quart, l’allocation versée par Pôle Emploi ne peut pas être inférieure à six mois. Un demandeur d’emploi inscrit à Pôle emploi depuis le 1ᵉʳ février 2023 et qui a cotisé à hauteur de huit mois se voit donc en fin de droit le 1ᵉʳ août.

En 2024, les choses pourraient changer pour les demandeurs d’emploi. En effet, dans le cadre de la négociation d’une nouvelle convention d’assurance chômage pour 2024, les organisations de salariés ont réclamé plusieurs mesures.

Des nouveautés à venir

Ces dernières visent à faciliter l’accès au chômage pour les salariés qui démissionnent. L’une des pistes avancées par les syndicats a donc fait l’objet d’une adoption.

À lire Ces modèles de voitures ne pourront bientôt plus rouler dans Paris

L’année prochaine, les employeurs souhaitent que Pôle Emploi laisse plus de temps à un salarié pour rompre sa période d’essai. Tout en restant éligible à l’indemnisation chômage.

Aujourd’hui, la démission ne permet pas d’ouvrir droit au chômage, sauf cas rares. Les syndicats ont donc proposé d’ouvrir une loi pour permettre aux salariés qui démissionnent d’accéder plus facilement à l’assurance chômage, et ce, suite à une rupture de leur période d’essai.

Actuellement, l’employeur comme le salarié peuvent mettre fin à la période d’essai. En revanche, le traitement en termes d’indemnisation chômage ne se veut pas le même, car si l’employeur qui rompt la période d’essai, la perte d’emploi se veut systématiquement considérée comme « involontaire ».

Cela permet donc au salarié de bénéficier des allocations chômage. Si c’est le salarié qui met un terme à la période d’essai, le chômage est de manière générale considéré comme volontaire et le salarié ne peut donc pas se voir indemnisé par Pôle emploi.

À lire Ce célèbre animateur de TF1 veut voler la place de Denis Brogniart dans Koh-Lanta

Le calendrier de versement pour 2024

Chaque mois, les demandeurs d’emploi doivent actualiser leur situation auprès de Pôle Emploi. Cela leur permet donc de rester inscrits et de percevoir une indemnisation.

Cette démarche permet ainsi d’informer l’organisme de tout changement qui a pu avoir un impact sur leur allocation et leur recherche d’emploi. Il peut s’agir d’une reprise d’activité, d’un stage, un arrêt maladie, un congé maternité, etc.

Chaque mois, l’actualisation a lieu entre le 28 du mois en cours et le 15 du mois qui suit. Il est possible d’actualiser sa situation jusqu’au 15 du mois à minuit.

Pour l’année 2024, le calendrier du versement du Pôle Emploi reste le même. Pour le mois de décembre, les bénéficiaires toucheront leur chômage le 2 janvier 2024. L’allocation de janvier se verra versée le 1ᵉʳ février 2024.

À lire Ce geste anodin que tout le monde fait avec sa voiture peut vous couter 1500 euros d’amende

Pour le mois de février, Pôle Emploi versera l’allocation le 1ᵉʳ mars 2024. Ensuite, le mois de mars, les Français percevront l’aide le 2 avril 2024, le 2 mai 2024 pour le mois d’avril et le 3 juin 2024 pour le mois de mai.

Pour le mois de juin 2024, les allocations se verront versées le 2 juillet 2024, celles de juillet le 1ᵉʳ août. Celles d’août le 2 septembre 2024. Pour celles d’octobre, elles seront versées le 4 novembre. Le 2 décembre pour celles de décembre et le 2 janvier 2025 pour celles de décembre 2024.

Divertissons Nous est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :